ASCOT

Association pour la Sauvegarde des Côtes de Clermont Chanturgue (défense de la localisation de Gergovie aux Côtes de Clermont).

La nouvelle bataille de Gergovie

Anne-Marie Roméro évoque, dans cet article du Figaro du 29 octobre 1999, la controverse de la localisation de Gergovie. Alors que Napoléon III décrète que Gergovie se situe à Merdogne, Paul Eychart développe depuis les années 50 une thèse alternative situant la cité arverne aux Côtes de Clermont. Des fouilles y ont révélé un important mur d'enceinte pouvant être antérieur aux Celtes. Eychart a par ailleurs découvert le petit camp romain devant Gergovie, camp qui se trouverait sur le plateau de Chanturgue. Des structures de l'époque romaine y ont été identifiées.

Cote de classement: 
J-1999-02802

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

M. Paul Eychart est catégorique : “Il y a bien un camp césarien sur Chanturgue”

Le journaliste A. Courtet (La Montagne du 19 février 1975) revient sur la découverte par Paul Eychart du site probable de la bataille de Gergovie. Contrairement à Napoléon III et aux archéologues officiels qui situent Gergovie à Merdogne, Paul Eychart défend la localisation des Côtes de Clermont. Le journaliste fait état des fouilles d'Eychart sur le plateau de Chanturgue, face aux Côtes de Clermont : ce plateau aurait été le lieu du camp avancé de César.

Cote de classement: 
J-1975-02781

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à ASCOT