Ecole de fouilles archéologiques de Mont-Joly

Centre-école situé dans le Calvados.  Bernard Edeine y fut professeur et la dirigea. Fermée en 1967.

Il y a 50 ans, en 1969... la guerre de Syam a bien eu lieu

1969, année noire pour André Berthier et son équipe pourtant désormais renforcée par l’archéologue Bernard Edeine et le professeur de lettres René Potier, deux compétences caennaises investissant le Jura. Le Conseil Supérieur de la Recherche en Archéologie (CSRA), influencé par Lucien Lerat, directeur des Antiquités historiques de Franche-Comté, oppose, pour la 4ème année consécutive, un refus à la demande d’autorisation de fouille.

Cote de classement: 
J-2019-04741

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Frais de recherches de l'équipe archéologique Alésia-Syam-La Chaux pendant la campagne de juillet-août 1971

Note dactylographiée de Bernard Edeine du 15 août 1971 donnant tous les détails des frais occasionnés par les recherches faites par ses stagiaires (Ecole de fouilles archéologiques de Mont Joly). À noter que 15 stagiaires ont travaillé sur le chantier du 14 au 31 juillet et 12 pour les 2 premières semaines d'août. Les stagiaires viennent de tous les coins de France.

Cote de classement: 
L-1971-04540

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

C’était il y a 50 ans... l’étrange année 1968

L'année 1968 ne fut pas des plus actives. Quand Berthier arriva dans le Jura, la France se remettait à peine de la grande kermesse révolutionnaire qu'elle venait de subir. La campagne de recherches s'en ressentit et se limita essentiellement à des prospections de surface”. Antoinette Brenet résume ainsi, dans ses “Escargots de la Muluccha, la campagne estivale d’investigation d’André Berthier et de ses amis il y a 50 ans.

Cote de classement: 
J-2018-04472

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia ou l'histoire d'une contestation

Version tapuscrite brouillon de l'article de Bernard Edeine qui paraît en juillet 1970 dans La Licorne (Courrier des Messageries Maritimes). 

Cote de classement: 
L-1970-04446

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : stagiaires de l'Ecole du Mont-Joly en août 1969 autour d'André Berthier

Cinq clichés d'août 1969 montrant les stagiaires de l'École de fouilles du Mont Joly sur les sites de Syam, Crans, Chaux-des-Crotenay autour d'André Berthier (une vingtaine de personnes). Sur le 3ème cliché, on identifie, assis, le Patron Bernard Edeine. Sur le 5ème cliché, pris à Champagnole, on voit André Berthier et Bernard Edeine en discussion avec le maire André Socié.

Les clichés ont aimablement été fournis par Gérard Colmont, Président de l'association des Anciens du Mont Joly.

Cote de classement: 
P-1969-04064

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La brève collaboration de l’archéologue Bernard Edeine avec André Berthier

Françoise Dubois présente dans cet article du Bulletin ArchéoJuraSites N°10 d'avril 2016 les relations et collaborations entre l'archéologue Bernard Edeine et André Berthier au début des années 70. Dès 1963, André Berthier s’est entouré de nombreuses personnalités de grande valeur qui l’ont accompagné au cours de ses campagnes de fouille et sondages sur le site de Syam - Chaux-des-Crotenay.
Cote de classement: 
J-2016-03802

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Lettre du Patron - Le Diable de la Brèche, B. Edeine, mars 1970

Dans ce numéro de mars 1970 du bulletin de liaison de l'association des anciens du Mont-Joly (Le Diable de la Brèche), le “Patron” Bernard Edeine présente à ses stagiaires un tableau très noir du dispositif de pilotage de la recherche archéologique en France. Avec un ton critique, il s'en prend aux turpitudes de l'administration de tutelle et dénonce les comportements irresponsables et les incompétences des structures officielles (CSRA, Commission supérieure des fouilles...).

Cote de classement: 
J-1970-03715

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 6 oct. 1969 de L. Lerat à J. Chabert : mesures à prendre vis à vis de Berthier

Les rédacteurs du bulletin de liaison de l'association des anciens du Mont-Joly (Le Diable de la Brèche) publient dans le numéro de mars 1970 une copie de la lettre du 6 octobre 1969 de Lucien Lerat (Directeur de la circonscription de Besançon) à Jean Chabert (Chef du Bureau des fouilles au ministère). Cette lettre a manifestement été largement diffusée par Lerat dans son réseau d'amis archéologues officiels après la réunion du CSRA du 30 septembre 1969 ; Bernard Edeine a manifestement pu en obtenir copie.

Cote de classement: 
C-1969-03714

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Bulletin de liaison des anciens du Mont-Joly - Le Diable en Brèche - N°3 - oct. 1969

Bulletin de liaison de l'association des anciens du Mont-Joly (Ecole de fouilles créée et dirigée par Bernard Edeine). Le numéro 3 (octobre 1969) a été réalisé après le stage d'été accompli par les stagiaires à Syam-Cornu. Il rend compte de diverses péripéties et de la vie des stagiaires pendant et après le stage. A noter plusieurs textes “croustillants”  ou en tout cas intéressants pour sentir l'ambiance autour de la participation de l'Ecole du Mont Joly à l'aventure Berthier :

Cote de classement: 
J-1969-03710

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Intérêt de l’étude des sols par mesure de résistivité et carottage mécanique

Dans cet article de 1971 paru dans la revue Fondazione Lerici, un géologue (G. Colmont) et un physicien (M. Martinand), tous deux membres de l'Ecole de fouilles du Mont Joly, relatent leurs travaux menés en 1970 à Syam d'une part au Chaibatalet et d'autre part dans la pente de la Côte Poire. Il s'agissait pour eux d'étudier la résistivité électrique du sol et du sous-sol via un résistimètre et par identification d'anomalies dans les relevés d'en déduire de possibles modifications anthropiques du terrain.

Cote de classement: 
J-1971-03637

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Ecole de fouilles archéologiques de Mont-Joly