Univ. Bourgogne

Université de Bourgogne. Voir aussi Université de Dijon.

Alésia : haro sur les universitaires

Le 4 septembre 2016, l'Est Républicain publie une réponse très “musclée” de Franck Ferrand aux signataires du ”manifeste des 21 universitaires”. L'auteur, Jean-Pierre Tenoux, rappelle les tenants et aboutissants de l'affaire et met en relief les arguments de l'historien-journaliste  pour démonter la charge des “manifestants” et surtout pour la préservation des vestiges du site de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-2016-03824

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Remarques de R. Schmittlein au Colloque de Dijon de 1966 “Connaissance d'Alésia”

Contribution de Raymond Schmittlein au Colloque des 5-6 juillet 1966 de Dijon “Connaissance d'Alésia”. L'auteur (Vice-Président de l'Assemblée Nationale et érudit spécialisé sur César et la Guerre des Gaules) donne des clarifications sur les effectifs des légions romaines et sur les problèmes posés par la cavalerie avant et devant Alésia (développement sur la cavalerie germaine). Schmittlein déroule son argumentation sur la base de la localisation Alésia=Alise. Le texte se termine par un propos plus général sur Vercingétorix.

Cote de classement: 
O-1966-02585

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note du 23 août 1995 de P. Aymard : visites des fouilles aux Laumes

Compte rendu critique de Pierre Aymard (visite guidée) sur la fouille-école de l'été 1995 réalisées au Sud-Ouest de l'oppidum du Mont Auxois par 25 étudiants d'archéologie de l'Université de Dijon. Un mur de soutènement a été dégagé, baptisé “murus gallicus” alors qu'aucune trace de poutre en bois n'a été observée. Ont été découverts des fonds de cabanes ou caves gallo-romaines ainsi qu'un puits cylindrique non achevé (absence d'eau!...). Plusieurs mobiliers gaulois et gallo-romains ont également été trouvés. 

Cote de classement: 
L-1995-02216

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Recherche Gaulois désespérément

Fabienne Creuzenet montre dans cet article du numéro thématique 77 du magazine Historia que depuis plus d'un siècle les fouilles sur Alise-Sainte-Reine ont convaincu les archéologues d'une occupation gallo-romaine du Mont-Auxois. Mettre à jour les vestiges typiquement gaulois de l'oppidum est “autrement plus hasardeux”. L'auteur indique notamment que les deux supposés remparts de type murus gallicus à l'entrée de la Croix-Saint-Charles ne sont en fait que des vestiges gallo-romains.

Cote de classement: 
J-2002-01522

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Univ. Bourgogne