Brot M.

Brot Marcel

Epoux d'Isabelle Brot. Fut moniteur d'escalade et accompagnateur de haite-montagne. A écrit plusieurs articles sur la toponymie, notamment pour le secteur Syam-Chaux-des-Crotenay.

Deux hypothèses sur le toponyme Syam, Jura Canton de Champagnole

Texte transmis le 14 septembre 1991, par Marcel Brot ( époux de l'archiviste-paléographe Isabelle Brot) à André Berthier relatif à la double hypothèse étymologique du nom Syam : SITO-MAGOS (la plus plausible selon lui) et SEQUANO-MAGOS. Le texte bien documenté s'appuie en partie sur le traité d'Alfred Holder sur les langues celtes.

Cote de classement: 
L-1991-03938

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 14 sept. 1994 de M. Brot à A. Berthier : transmission d'un texte sur l'étymologie du nom Syam

Le 14 septembre 1991, Marcel Brot (membre d'A.L.E.S.I.A. et époux de l'archiviste-paléographe Isabelle Brot) envoie un courrier à Berthier accompagné d'un texte sur l'étymologie du nom Syam. Il mentionne deux possibilités dont l'une SITO-MAGOS serait plausible selon lui. Il revient sur le nom grec de la Seine (Sequana). Il annonce un autre article sur le mot liège.

Cote de classement: 
C-1991-03937

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 22 sept. 1994 de M. Brot à A. Berthier : transmission d'un article de La Montagne

Marcel Brot (époux d'Isabelle Brot, archiviste-paléographe, Conservateur aux Archives Nationales) communique à André Berthier un article du journal La Montagne. Marcel et Isabelle Brot ont souvent alimenté André Berthier en informations toponymiques.

Cote de classement: 
C-1994-03936

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 21 janv. 1980 d'I. et M. Brot à A. Berthier : monnaies séquanes

Isabelle Brot, conservateur en chef aux Archives nationales, et Marcel Brot relatent auprès d'André Berthier la visite de membres du Groupe de recherches archéologique du Sancerrois en décembre 1979. Ces derniers venaient demander un avis sur des monnaies soi-disant séquanes et même mandubienne pour l'une, trouvées lors de fouilles entre 1962 et 1968 à Saint-Thibault près de Sancerre, dans des couches du 1er siècle ap. J.C.. Pour les Brot, ces monnaies prouvent seulement l'existence de rapports commerciaux avec la Franche-Conté.

Cote de classement: 
C-1980-01599

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Brot M.