Couanon H

Couanon Henri

Abbé résident à Caen. Participe en 1969 à des reconnaissances de terrain à Syam avec René Potier.

Il y a 50 ans, en 1969... la guerre de Syam a bien eu lieu

1969, année noire pour André Berthier et son équipe pourtant désormais renforcée par l’archéologue Bernard Edeine et le professeur de lettres René Potier, deux compétences caennaises investissant le Jura. Le Conseil Supérieur de la Recherche en Archéologie (CSRA), influencé par Lucien Lerat, directeur des Antiquités historiques de Franche-Comté, oppose, pour la 4ème année consécutive, un refus à la demande d’autorisation de fouille.

Cote de classement: 
J-2019-04741

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

“Le génie militaire de Vercingétorix” : un chemin de croix pour René Potier

Autour d'André Berthier à Constantine, des fouilleurs bénévoles se regroupaient, chaque été depuis 1964, sur le site de Syam-Cornu. Ils y avaient été rejoints, à partir de 1967, par René Potier, un professeur de Lettres venant de Caen, qui sut, d’emblée, s’imposer comme un acteur déterminant de cette aventure. Ce dernier, en 1973, a écrit un livre qui devait être une “bombe”.

Cote de classement: 
J-2019-04740

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Faire-part de décès de René Potier (21 janvier 1975)

Faire part de décès (21 janvier 1975) de René Potier gardé par André Berthier dans son exemplaire du livre de Potier. 

Cote de classement: 
L-1975-04729

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre de fin 1975 de l'abbé H. Couanon à A. Berthier : étymologie de Mandubien (selon O. de la Haye)

En octobre ou novembre 1975, l'abbé Henri Couanon écrit à A. Berthier pour l'encourager à poursuivre ses travaux en dépit des décisions arbitraires de la Commission d'archéologie. Il transmet aussi copie d'un courrier du 26 sept. 75 du Père O. de la Haye qui semble avoir des idées sur l'étymologie de Mandubien (Man pour montagne et Dub pour noire ou sombre selon Dauzat).

Cote de classement: 
C-1975-04519

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 8 déc. 1973 de R. Potier à plusieurs proches de Berthier : manque de pugnacité de Berthier

Dans ce courrier du 8 décembre 1973 adressé à des amis, proches de Berthier (général Blanc, Maurice Sergent, Paul Eychart?), René Potier dit avoir été déçu par un dernier courrier de Berthier dans lequel ce dernier semble hésiter sur les combats à mener (“capituler” dit Potier). Il milite pour que soit demandée une nouvelle autorisation de fouille ou sondage même si on risque de les renvoyer d'une procédure à une autre en cercle vicieux. Potier suggère que l'on démontre que l'attitude de la Commission Supérieure des Fouilles (CSRA) est illégale.

Cote de classement: 
C-1973-04417

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 12 déc. 1975 de l'abbé H. Couanon à A. Berthier : Noché, Bibracte, structures de Chaux-des-Crotenay

L'abbé Henri Couanon écrit le 12 décembre 1975 à André Berthier pour lui parler de son échange récent avec l'abbé André Noché qui lui a dit adhérer à la thèse Berthier. Suite à un article de Raymond Lejeune dans “Le Gaulois” sur les structures énigmatiques mises au jour à Chaux-des-Crotenay, Bernard Edeine a communiqué à l'abbé Couanon un article sur la découverte d'un champ de foire à Bibracte offrant des rapprochements possibles avec les découvertes de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
C-1975-04040

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 19 sept. 1974 de R. Potier à A. Berthier : structure cylindrique des Abattois

N'ayant pas pu participer aux travaux de terrain pendant l'été en raison de maladie invalidante, René Potier félicite toutefois Berthier, le 19 septembre 1974, pour le projet de rapport à Morel. Il revient sur la  structure cylindrique des Abattois et joint à ce propos une note de l'abbé Couanon (voir L-1974-03995) qui considère qu'il ne s'agit pas d'un four à chaux mais d'un four crématoire pour les victimes destinées aux divinités infernales. Pour Potier, les habitudes grecques ont pénétré très tôt en Gaule.

Cote de classement: 
C-1974-04034

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note de l'abbé Couanon sur la zone cultuelle des Abattois, le “four” et les rites sacrificiels

Pour l'abbé Couanon (qui a visité le site des Abattois en 1969 avec René Potier), la zone des Abattois est un haut-lieu cultuel qui mériterait d'être étudié comme un tout (et non pas monument par monument). Dans ce texte pouvant être daté de 1974, il conteste l'hypothèse d'un four à chaux pour le monument cylindrique et penche plutôt pour un four crématoire en liaison avec des sacrifices. Il précise qu'une fois les bêtes saignées (le sang allant féconder la terre), la crémation des dépouilles devait se faire dans un four crématoire.

Cote de classement: 
L-1974-03995

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 8 fév. 1974 de R. Potier à A. Berthier : visite de J.P. Morel et texte de Villani

Dans une lettre à André Berthier du 8 février 1974, René Potier évoque d'abord les lettres envoyées par J.P.Morel (Dir. des Antiquités historiques de Franche-Comté)  ; il pointe le fait que le Directeur veut rester impartial et objectif et suggère de l'inviter à venir visiter le site de Syam - Chaux-des-Crotenay (mais Potier recommande la plus grande prudence).

Cote de classement: 
C-1974-03321

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Échange de trois lettres en fév.-mars 1972 entre A. Berthier et R. Potier : publications et fouilles 1972

Le 5 février 1972, André Berthier répond à une longue lettre personnelle de René Potier (du 31 janvier) dans laquelle ce dernier évoquait le récent décès de sa fille Brigitte. Berthier recommande à Potier de se réimpliquer dans ses travaux et lui dit mettre à sa disposition une petite somme d'argent pour permettre le lancement de la souscription pour son ouvrage. Il fait le point sur l'article co-signé (Blanc, Berthier, Edeine, Potier) à paraître dans Archéologia.

Cote de classement: 
C-1972-02050

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Couanon H