Lecat J.P.

Les campagnes annuelles d’André Berthier à la recherche d’Alésia

Dans cet article, Jacques Dubois fait un point systématique sur les autorisations accordées à l’archéologue comme sur les refus opposés à ses demandes, de 1964 à 2000, pour que ceux qui n’ont pas vécu l’épopée Berthier soient bien informés de toutes les incroyables vicissitudes rencontrées par André Berthier et son équipe. Pour ce faire ont été exploitées les informations regroupées dans les “fiches-campagnes” rédigées par une équipe dédiée d’ArchéoJuraSites tout au long de l’année 2013.
Cote de classement: 
J-2015-03507

Lettre du 28 avril 1984 de C. Griffith à G. Lemoine : possible colloque sur Alésia ; objectifs de l’A.L.E.S.I.A.

Le 28 avril 1984, Charles Griffith écrit au maire de Chartres (G. Lemoine) pour lui relater les débats (et les  difficultés du dialogue) lors du Congrès de Dijon du début du mois. Il revient sur la proposition de Guy Villette et de Lemoine d'organiser un colloque à Chartres sur l'affaire Alésia, lui suggérant d'en repousser la tenue. Il évoque quatre objectifs que se donnent l'A.L.E.S.I.A. et l'équipe autour de Berthier :

Cote de classement: 
C-1984-03000

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre d’avril 1981 d’A. Berthier à H. Gaillard de Semainville : rappel sur les fouilles autorisées et/ou refusées

Lettre envoyée par André Berthier à H. Gaillard de Semainville (Dir. de la Circonscription archéologique) en avril 1981 suite à une lettre du 8 avril de ce dernier. Il met les choses au clair en ce qui concerne les autorisations de fouilles et de sondages, faisant comprendre au fonctionnaire qu'il n'est pas très au fait des évènements et décisions antérieurs et que dans le passé la Circonscription a semblé être désorganisée au point de ne pas suivre les décisions des autorités ministérielles.

Cote de classement: 
C-1981-02877

Historique de la Recherche d'Alésia

Jacques Berger, Président de l'A.L.E.S.I.A., tente de dresser un historique de la recherche d'Alésia et des travaux d'André Berthier (Alésia - Chaux-des-Crotenay), chronologie abandonnée au début de 1995. Sont mentionnés les différentes phases de la recherche, les principales investigations, les autorisations et les refus de fouilles ou sondages, les publications et diverses péripéties.

Cote de classement: 
L-1995-02765

Lettre du 9 oct. 1979 d'A. Brenet : entretien avec Martin-Lalande au Cabinet du S.E. à la Culture

Dans une lettre adressée le 9 octobre 1979 à un correspondant (Jean-Pierre), Antoinette Brenet fait état de l'entretien téléphonique qu'elle a eu le 5 octobre avec P. Martin-Lalande au Secrétariat d'Etat à la Culture (copie transmise à A. Berthier). La lettre évoque d'abord l'autorisation de sondage accordée par J.P. Lecat en 1978. Très vite, A. Brenet en vient à mentionner l'attitude hostile de Martin-Lalande (conseiller du Secrétaire d'Etat). Martin-Lalande se retranchant derrière l'autorité du CSRA, A.

Cote de classement: 
C-1979-02644

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en avril 1981 entre H. Gaillard et A. Berthier : recueil de tessons céramiques

Le 8 avril 1981, le Directeur des antiquités historiques de Franche-Comté, H. Gaillard de Semainville, demande à André Berthier des explications sur les “sondages-fouilles” réalisés sur le site de Crans sans autorisation (?) et sur les 5.000 débris  de poterie recueillis à Chaux-des-Crotenay (selon un article paru dans les Dépêches) alors qu'il n'en est pas fait mention dans les rapports transmis à l'administration.  

Cote de classement: 
C-1981-02428

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Conférence : Mais où est donc Alésia

Compte rendu dans un journal de Bourgogne non identifié de la conférence donnée par André Berthier et André Wartelle début mars 1992 à la Maison du Beuvray de Saint-Léger du Beuvray. Le maire Marcel Corneloup est l'auteur du texte (c'est aussi l'animateur du mouvement A Choeur Joie). Les conférenciers ont présenté la thèse Berthier, la démarche du portrait-robot et les découvertes faites sur le terrain à Chaux-des-Crotenay. Pour Marcel Corneloup, André Berthier a fait renaître une ville oubliée comme l'avait été Bibracte.

Cote de classement: 
J-1992-02099

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echanges de 3 lettres en fév.-avril 1981 entre A. Berthier et les Dir. des Antiquités de FC : publication

Le 19 janvier 1981, H. Gaillard de Semainville, Directeur des Antiquités de Franche-Comté, informe André Berthier de l'intention de la Direction de publier des résultats de recherches archéologiques conduites en Franche-Comté depuis 1975.  Il invite à transmettre un document manuscrit dactylographié avant le 16 mars, ce que fera André Berthier le 23 février 1981 (recherches sur les territoires de Chaux-des-Crotenay et de Crans).

Cote de classement: 
C-1981-01612

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le nouveau siège d’Alésia

Compte rendu par Francis Loridan dans l'Est Républicain de la sortie du livre d'André Berthier et André Wartelle (“Alésia”) qui donne en plus de 300 pages maints arguments pour justifier de la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay. Le journaliste rappelle la démarche d'André Berthier (Portrait-Robot) et les investigations sur le terrain, dont quelques fouilles autorisées par plusieurs ministres.

Cote de classement: 
J-1991-01456

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Un site sorti de l'incognito. Recherches archéologiques. Récapitulatif

Extrait du fascicule “Un site sorti de l'incognito” publié en 2001 par l'association A.L.E.S.I.A. pour rappeler les éléments clés de la carrière d'André Berthier et de sa découverte “Alésia = Chaux-des-Crotenay”. L'extrait en question (écrit par Suzette Berthier et Claire Berthier) porte sur le déroulé des investigations faites en laboratoire et sur le terrain depuis le début des années 60 par André Berthier et ses compagnons.

Cote de classement: 
L-2001-01353
Souscrire à Lecat J.P.