Lejeune R.

Lejeune Raymond (1906-1996)

Habitant des Planches-en-Montagne, “promeneur infatiguable”. Membre de l'équipe des fouilleurs d'André Berthier (1970-1975). A réalisé des relevés topographiques et a tenu une sorte de journal des travaux Berthier dans le Gaulois dans les années 70.

Du côté des “fouilleurs” - Le vécu des équipes d’André Berthier

Françoise Dubois extrait des archives d'André Berthier un certain nombre de témoignages de "fouilleurs” (ou plutôt de “sondeurs”, “bûcherons” ou “terrassiers”) qui permettent de se rendre compte du vécu des équipes d'André Berthier lors des campagnes de fouille, de sondages ou de reconnaissance de terrain. Elle donne des indications sur l'origine des membres et sur les conditions concrètes de réalisation des travaux de terrain dans les campagnes des années 70-80.

Cote de classement: 
J-2015-03508

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Plan des fossés doubles et du mur des Lacles à Syam par Raymond Lejeune

Plan relativement précis réalisé par Raymond Lejeune en 1972 localisant principalement le double fossé de la zone ou côte des Lacles à Syam, entre camp Nord et plaine de Syam. Y sont aussi mentionnés les murs  et vestiges 15, 44 (mur militaire) et 55 de l'inventaire Lejeune (L-1972-03422) ainsi que d'autres structures numérotées. Lejeune évoque et détaille cette découverte dans Le Gaulois N°7 de 1973.

Cote de classement: 
G-1972-03423

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Numérotage de la carte d’Etat Major - Champagnole 7-8 : localisation de murs et vestiges divers

Document (incomplet) listant 45 murs et vestiges divers repérés sur le terrain (communes de Crans, Les-Planches, Chaux-des-Crotenay) avec une description sommaire et une localisation par grands pavés kilométriques de la carte. Les 3 derniers concernent la tranchée du champ Tissot et le mur militaire de la Grange d'Aufferin. L'inventaire date d'après 1971-72 (cf. cônes du champ Tissot) ; il pourrait avoir été dressé par Raymond Lejeune (cf. son article dans Le Gaulois N°5 : “Encore des murs”).

Cote de classement: 
L-1972-03422

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

ArchéoJuraSites. Chaux-des-Crotenay sur le Portail des Archives d’André Berthier

Article de Jean Michel dans le journal d'information communal de Chaux-des-Crotenay, Le ChauxLien N°18 (juin 2014), présentant les potentialités du Portail des Archives d'André Berthier, en particulier pour des recherches sur Chaux-des-Crotenay, certains sites ou monuments et certaines personnalités locales.

Cote de classement: 
J-2014-03342

Fiches de repérage Berthier 10 à 36 - Positions gauloises – Urbs, intérieur de l’oppidum

Fiches récapitulatives des découvertes d'André Berthier et de ses équipes, fiches établies après la campagne 1976 par Suzette et André Berthier. La présente série de 27 fiches (N°s 10 à 36) concerne les positions gauloises sur l'oppidum de Chaux-des-Crotenay (Urbs) et les nombreux vestiges anthropiques présents sur ce site. Champ Montant : alignements parallèles, terrasses, mur d'enceinte (divers tronçons : Chemin des Ânes, mur du Censeur), tertres coniques. Champ Girode (aggers en pierre et terrasses).

Cote de classement: 
L-1977-03214

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 6 déc. 1972 de R. Potier à A. Berthier : fortifications, fossés, cônes Tissot

Le 6 décembre 1972, René Potier informe André Berthier sur diverses découvertes. Il donne d'abord des nouvelles de l'impression de son livre. Il évoque ensuite un passage de la thèse d'Harmand sur le ravitaillement des armées antiques. Egalement un passage sur la castramétation : aucun camp césarien authentique n'a été trouvé en Gaule, les seuls indiscutables sont en Espagne. Potier dessine le profil des munitiones d'Espagne  et les détaille (successivement : agger parementé et blocage en pierre, berme, fossé en V, braie, fossé en V).

Cote de classement: 
C-1972-02308

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en juin 1972 entre A. Berthier et R. Potier : autorisation de fouilles - découverte Lejeune

André Berthier accuse réception le 1er juin 1972 du bulletin de souscription de l'ouvrage de Potier. Il indique à ce dernier que la photo du morceau de bois trouvé dans un cône du champ Tissot est impressionnante et informe Potier sur ses demandes de subventions. 

Cote de classement: 
C-1972-02083

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en fév.-mars 1972 entre A. Berthier et R. Potier : publications et fouilles 1972

Le 5 février 1972, André Berthier répond à une longue lettre personnelle de René Potier (du 31 janvier) dans laquelle ce dernier évoquait le récent décès de sa fille Brigitte. Berthier recommande à Potier de se réimpliquer dans ses travaux et lui dit mettre à sa disposition une petite somme d'argent pour permettre le lancement de la souscription pour son ouvrage. Il fait le point sur l'article co-signé (Blanc, Berthier, Edeine, Potier) à paraître dans Archéologia.

Cote de classement: 
C-1972-02050

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia Pourquoi?

Article de Raymond Lejeune paru dans le N°12 (1975) du Gaulois et republié dans le N°15 (juillet 1979). L'auteur s'étonne en début d'article que de nombreux vestiges de constructions antiques soient identifiables sur le territoire de Chaux-des-Crotenay et alentours et que l'on s'évertue à en interdire l'étude (refus d'autorisations de fouilles ou sondages). Les très importants vestiges découverts lors des 3 dernières années sont systématiquement ignorés en haut-lieu.

Cote de classement: 
J-1975-01744

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia 76 - Découvertes importantes

Après les reconnaissances de terrain des années 1974 et 1975 (pas d'autorisation de fouille ou sondage), les travaux autorisés en 1976 ont permis d'avancer dans la connaissance plus approfondie de plusieurs structures. Raymond Lejeune en rend compte dans cet article du Gaulois N°14. Une équipe s'est penchée sur le mur d'enceinte cyclopéen entre les Abattois et les Gîts de Syam (mur du Censeur). Une 3ème équipe a travaillé de même le mur du Chemin des Anes. Une 3ème équipe a examiné les structures du Camp Girode.

Cote de classement: 
J-1976-01742

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Lejeune R.