non identifié+

Auteur ou personne non identifié, non cité ou non connu

Note sur la traduction attribuée à Planude

L'auteur de cette note non signée (Antoinette Brenet) explique les raisons du travail réalisé sur le texte de Planude - Interpres Graecus - traduisant la Guerre des Gaules de César (*). L'auteur tente de réhabiliter Planude (“moine crasseux”) oublié ou critiqué par les spécialistes du texte césarien (Constans, Saint-Denis, Le Gall...). Le document est postérieur à 1984, l'auteur du travail étant cité dans un article de R. Adam de 1984.

(*) La traduction du Bellum Gallicum VII, 66-sq. par l'Interpres Graecus [L-XXXX-02616]

Cote de classement: 
L-XXXX-02617

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 30 mars 1995 d'un ami lausannois à A. Berthier : datation d'un fer de lance

Un correspondant lausannois répond le 30 mars 1995 à une requête d'A. Berthier au sujet du fer de lance trouvé au Rachet (Chaux-des-Crotenay). Ayant soumis les photos à l'archéologue G. Kaenel, celui-ci reconnaît qu'il est difficile de noter une évolution de la forme des fers de lance de l'époque gauloise (La Tène)  jusqu'au moyen-âge. Le “lausannois” donne copie à Berthier de planches d'un ouvrage en allemand sur les fers de lance de l'époque romaine. Il informe enfin Berthier de la tenue prochaine  d'une conférence de M. Reddé à Lausanne sur les fouilles d'Alise.

Cote de classement: 
C-1995-02562

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : une nouvelle vision des choses

Le Progrès rend compte, le 21 août 2006, de la tenue de la dernière assemblée générale de l'association A.L.E.S.I.A., alors qu'en octobre 2005 disparaissait son Président Jacques Berger et avec lui la filiation directe Berthier, Wartelle, Berger. Le nouveau Président, Jean-Claude Vuillet, se propose d'associer les élus locaux aux démarches de l'association, de faire venir des archéologues internationaux et d'élargir aussi le périmètre des investigations. Une campagne de débroussaillage des principaux sites et de repérage des vestiges anthropiques est engagée. 

Cote de classement: 
J-2006-02548

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les Alesia sur le Net

La bataille d'Alésia commence... sur le Net. L'article du Progrès indique que 18.000 réponses sortent quand on recherche Alésia sur son navigateur. Parmi les nombreux sites Internet, le Progrès mentionne ceux de la Bourgogne mais les jurassiens ne sont pas en reste. Un site Web a été créé par l'association A.L.E.S.I.A. présentant la thèse d'André Berthier. Un autre site a été créé par l'Institut Vitruve. 

Cote de classement: 
J-2001-02547

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Syam Cornu : un site fossile en rare état de conservation

Après la conférence de Champagole du 21 février 2003 au cours de laquelle Thierry Secrétan est intervenu, certaines réactions ont amené le journal à publier un complément d'information. Secrétan mentionne le fait qu'il a fait visiter le site de Chaux-des-Crotenay en juillet 2002 à Jean-Paul Guillaumet, expert de l'âge du fer : ce dernier a conclu être en présence “d'un site fossile en rare état de conservation”.

Cote de classement: 
J-2003-02532

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Syam-Cornu, site archéologique

Annonce dans le Progrès du 21 février 2003 d'une conférence le soir même à Champagnole avec participation de Thierry Secrétan, de deux membres de Terra Nova, du Directeur de Radar Technologies France et de Christian Vaugé, Professeur à l'Université de Paris XII. Des études de géophysique permettront-elles de rendre compte de la richesses archéologique du site de Syam-Cornu?

Cote de classement: 
J-2003-02531

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A.L.E.S.I.A. dans l'expectative

Compte rendu dans le Progrès de la 22ème Assemblée générale de l'A.L.E.S.I.A. en août 2002. L'association a perdu récemment deux hommes clés (André Berthier et André Wartelle), ce qui fragilise l'association présidée par Jacques Berger. Globalement, la situation n'évolue pas : les fouilles passées ont suscité nombre de questions et ont paralysé les initiatives : trop d'énergie est aujourd'hui consacrée à démonter les incohérences bourguignonnes (en dépit de sommes colossales affectées aux fouilles d'Alise).

Cote de classement: 
J-2002-02529

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Encore à propos d'Alésia

Article signalant et rendant compte de la publication de la série de papiers de Thierry Secrétan dans Libération. Au lendemain de la disparition d'André Berthier, cette publication relance le débat sur la localisation d'Alésia. L'auteur de l'article rappelle l'historique de la controverse dès le milieu du 19ème siècle et la découverte par Berthier du site de Chaux-des-Crotenay en 1962. Il reste encore à fouiller le site de Syam pour rendre hommage à la mémoire d'André Berthier.

Cote de classement: 
J-2001-02527

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La bataille d'Alésia s'est-elle déroulée à Salins?

Le journal Les Dépêches annonce la tenue d'une conférence de C. de Mérona (le 29 septembre 1969 à Salins) au cours de laquelle il rappellera le déroulement des opérations d'Alésia (dont la localisation est controversée) et présentera les arguments en faveur de la thèse Alésia-Salins. La conférence est organisée par la jeune association “La Séquanie Saliférienne” (Président C. de Mérona, Président d'honneur P. Jeandot).

Cote de classement: 
J-1969-02524

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Avis du conservateur du service de toponymie des Archives Nationales sur la racine “mand” (“sel” selon P. Jeandot)

Avis d'un expert en toponymie des Archives nationales sur les affirmations relatives à la racine Mand (cf. Mandubiens”) que Pierre Jeandot associe au sel (P. Jeandot : “Les Mandubiens et leur Alésia”). L'expert estime qu'aucune racine mand ou mend n'est associée avec le sens de sel dans aucune langue celtique ni même dans aucune langue indo-européenne. Le texte, souvent ironique, démonte méthodiquement l'argumentation de Jeandot. 

Cote de classement: 
L-1974-02513

Pages

Souscrire à non identifié+