Ponts et Chaussées du Jura

Première campagne de fouilles en 1964. Le conflit Lerat-Berthier.

Dans cet article du Bulletin ArchéoJuraSites N°8 (juin 2014), Jean Michel relate les diverses péripéties de l'année 1964 d'après les archives d'André Berthier. Venant d’être nommé Conservateur en Chef des Archives par l’académicien André Chamson, Directeur général des Archives de France, l'archiviste-paléographe rédigeait, fin 1963, un mémoire sur ses missions dans le Jura au cours des mois précédents et le communiquait début 1964 à sa hiérarchie.

Cote de classement: 
J-2014-03324

Plans de 1965 de D. Macle de la plaine de Syam, de la Grange d’Aufferin et du camp Nord

Relevés réalisés à l'automne 1965 par D. Macle (assistant technique aux Ponts et Chaussées du Jura  de Champagnole) à la demande d'André Berthier. Le premier de ces plans de très grand format (signé et daté) montre les plates-formes de la plaine de Syam (castellum pentagonal et grand méplat) avec indications sur la position des tranchées de fouilles ; sur ce même plan figure aussi un relevé schématique de l'assemblage de pierres du tumulus tridigité. Le second plan détaille la Grange d'Aufferin avec le mur militaire (dont il est également donné une coupe).

Cote de classement: 
G-1965-03251

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Journal des fouilles - Eté 1964

Journal de bord des fouilles de l'été 1964 tenu quotidiennement à compter du mardi 18 août  au jeudi 17 septembre (texte dactylographié, annoté par André Berthier) : arrivées et départs de diverses personnes, travaux divers, sondages, visites de personnalités (Général H. Martin, Général Blanc...) , contacts (Préfet...) ... Etude (sondages) du monument tridigité de la Grange d'Aufferin, des fossés de la butte orientale de la Grange d'Aufferin, du castellum (ouvrage avancé) ou plate-forme pentagonale de la plaine de Syam....

Cote de classement: 
L-1964-02919

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 30 sept. 1965 de C. Desgrandchamps à A. Berthier : interventions Ponts et Chaussées

L'ingénieur des Ponts et Chaussées C. Desgrandchamps indique le 30 septembre 1965 à André Berthier que son service peut lui prêter son concours dans les travaux que l'archéologue mène à Syam et précise le montant des honoraires.

Est joint un reçu de la part de F. Bulabois (subdivision des Ponts et Chaussées de Champagnole) pour les levés de plans de fouille à Syam en 1964.

Cote de classement: 
C-1965-02857

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Calendrier 1965 de M. Sergent : contentieux avec Jean Pyanet - relevés Ponts et Chaussées

Note manuscrite de Maurice Sergent  établissant le calendrier 1965 de l'affaire du contentieux avec le propriétaire Jean Pyanet (Grange d'Aufferin) ainsi que les opérations de septembre 1965 négociées avec les Ponts et Chaussées.

Cote de classement: 
L-1965-02856

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le tumulus-monument tridigité de la Grange d’Aufferin

Le tumulus ou monument dit “tridigité” est ainsi appelé car il se présente sous la forme d'un trident avec trois avancées en forme de doigts dirigées vers le Sud-Est. Très tôt identifié par André Berthier dès 1963 lors de sa 3ème visite dans le Jura, ce tumulus a été étudié sommairement en 1964 et 1965. Depuis, aucune autre investigation n'a été faite pour mieux le connaître. Il a même presque complètement disparu des textes publiés depuis près de 50 ans.  Un récent débroussaillage fin 2012 a permis de le faire “réapparaître”, sortir de son oubli.

Cote de classement: 
J-2013-02294

Lettre du 7 mars 1992 de M. Jacques, fermier : dégâts le long de la Saine à Syam

M. Jacques, fermier à Syam, adresse le 7 mars 1992 une lettre à une personne de l'équipe Berthier (non identifiée). Il précise les transformations des rives de la Saine à Syam depuis 1990, soit suite aux travaux de l'Equipement, soit suite aux débordements de la rivière. Plusieurs murs ont disparus. L'auteur évoque l'importance des crues. Est mentionnée aussi le décès de Mme Fernique, propriétaire du Château de Syam.

Cote de classement: 
C-1992-02123

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 21 avril 1967 d'A. Berthier à F. Bulabois : photos aériennes, géologie

Dans cette lettre du 21 avril 1967, André Berthier informe F. Bulabois (ingénieur TPE en poste à Champagnole) de l'envoi des photographies aériennes du secteur Syam-Cornu. Surtout, il évoque la sortie de la carte géologique “feuille Champagnole” et les contacts qu'il serait bon d'avoir avec les géologues qui l'ont établie. Il mentionne plus particulièrement les galets en bordure du grand méplat qui ne seraient pas à leur place naturelle. A. Berthier fait état du contact avec René Potier suite à l'article de Dunoyer dans le Monde. 

Cote de classement: 
C-1967-01896

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Etudes à faire par des locaux. Plan de travail 1968-69

Note dactylographiée d'André Berthier indiquant des orientations de travail pour 1968-69 (alors que les autorisations de fouilles et sondages sont refusées), travaux à réaliser par les bénévoles locaux. Berthier propose un premier axe de travail consistant en des dépouillements archivistiques (toponymes, limites, chemins...). Un deuxième axe de travail concerne les vérifications sur le terrain et la topographie.

Cote de classement: 
L-1968-01892

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en janvier 1966 entre A. Berthier et E. Houriez : une année 1966 difficile

Le 5 janvier 1966, A. Berthier transmet à E. Houriez un des plans réalisés par les Ponts & Chaussées sur les plates-formes de la plaine de Syam ainsi que le plan du mur de la Grange d'Aufferin. Berthier indique qu'il a rencontré Edgar Faure en Tunisie et que le Président pense que c'est l'insistance salinoise du Comte de Mérona qui a fait “déborder le vase érudit de Monsieur Lerat”. Le Conseil Général n'avait pas voulu favoriser un seul chercheur (Berthier) et avait aussi subventionné de Mérona (“que Lerat ne peut pas voir en peinture”.

Cote de classement: 
C-1966-01870

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Ponts et Chaussées du Jura