Benard J.

Benard Jacky

Docteur en archéologie et histoire de l'art, collaborateur de Michel Reddé lors des fouilles d'Alise-Sainte-Reine. Spécialiste des agglomérations antiques de Côte d'Or

Deux lettres d'avril 1986 de G. Villette à J.B. Colbert de Beaulieu :

Le 26 avril 1986, Guy Villette informe J.B. Colbert de Beaulieu de la prochaine publication de son texte à paraître dans les Mélanges offerts au numismate. Il revient sur quelques points discutés de son texte sur les Monnaies d'Alise (armes en bronze, amas rituel de mobiliers divers...). Il reprend sa thèse selon laquelle Alise serait une reconstitution ou copie réduction du siège de la vraie Alésia, comme la religion antique en présente des exemples. 

Cote de classement: 
C-1986-02030

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

César devant Alésia: les témoins sont dans le sol

Dans cet article de 1987, Jacky Benard fait un rappel de l'ensemble des recherches effectuées sur l'hypothèse Alise-Sainte-Reine, notamment sur les hypothèses émises par Napoléon III. Cet article présente une étude se basant sur des documents, des manuscrits, des fouilles archéologiques et un rapprochement des récits de César avec l'archéologie alisienne ainsi qu'une étude approfondie des lieux avec des cartes topographiques et une reconstitution géographique et stratégique du siège d'Alésia.

Cote de classement: 
J-1987-00662

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Evolution de l'interprétation de quelques données archéologiques à Alise-Sainte-Reine ou l'art de s'auto-démolir

Dans le Bulletin de 1998, Jacques Berger met en évidence les errements et contradictions des défenseurs de l'Alésia officielle de 1987 à 1997, pointe aussi les résultats contradictoires (et surtout décevants) des fouilles sur Alise-Sainte-Reine. Il fait état des difficultés rencontrées pour avoir accès aux documents de synthèse des fouilles officielles. 

Cote de classement: 
J-1998-00148

Pages

Souscrire à Benard J.