Colbert de Beaulieu J.B.

Colbert de Beaulieu Jean-Baptiste (1905-1995)

Savant et numismate spécialiste reconnu des monnaies gauloises.

monnaies Epasnactos de Grésigny

Le trésor monétaire trouvé dans les fossés de Grésigny (134 monnaies romaines s'arrêtant à -54 et 477 monnaies gauloises estimées à tort comme datant d'avant -52) est étranger, voire-même postérieur au siège de l’Alésia de César. Le cas des 62 monnaies de l'arverne Epasnactos a fait l’objet d’échanges épistolaires intenses entre 1982 et 1984 entre l’abbé Guy Villette et le réputé numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu.

polémique Historama 84

Historama publie en juillet 1984 un article de Gilbert Picard (G. Charles-Picard) soutenant que l'Alésia du siège de César est bien Alise-Sainte-Reine (revenant ainsi sur son intervention au Congrès des Sociétés Savantes de Dijon d'avril 1984). L'abbé Guy Villette réagit vivement  en juillet et août auprès de l'auteur de l'article et auprès de la revue pour dénoncer erreurs et approximations . Un courrier des lecteurs d'Historama publié en octobre conduit l'abbé Villette - et aussi le numismate J.B. Colbert de Beaulieu - à dénoncer les manoeuvres de diversion de la revue et de G.

conversion Colbert de Beaulieu

A partir de 1983, l'abbé Guy Villette entretient une correspondance suivie avec le grand numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu. Il lui prouve méthodiquement et progressivement que les monnaies trouvées à Grésigny ne peuvent pas être mises en relation directe avec le siège d'Alésia et qu'elles peuvent correspondre à un dépôt mémoriel post-siège dans une “nouvelle Alésia”. Il l'invite à prendre connaissance des arguments développés par André Berthier pour la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay.

Monnaies romaines et gauloises d'Alise : notes critiques d'A. Berthier sur un texte de Colbert de Beaulieu

André Berthier revient sur le texte de J.B. Colbert de Beaulieu paru dans les Mélanges offerts en 1966 à André Piganiol. Dans un première note (“Monnaies romaines des fossés d'Alise”), Berthier s'interroge sur les monnaies de Togirix. Dans une seconde note (“L'attaque de Vercassivellaunos et les monnaies du camp D”), il montre les incohérences de la récolte de Grésigny.

Cote de classement: 
L-XXXX-04526

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Il y a 50 ans... les lignes commencent à bouger

L’année 1966 avait vu André Berthier devoir faire face à l’opposition agressive du Directeur de la Circonscription archéologique de Besançon, Lucien Lerat. En 1967, les relations avec les autorités archéologiques vont rester très difficiles, avec un nouveau refus d’autorisation de fouille. L’article de Jean-Marie Dunoyer dans Le Monde va susciter de véhémentes réactions de la part de personnalités en place mais permettra aussi à Berthier d’entrer en contact avec un professeur de Lettres classiques de Caen, René Potier, avec qui il va étroitement collaborer pendant 7 à 8 ans.

Cote de classement: 
J-2017-03911

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Catalogue des collections archéologiques de Besançon. IV, Les monnaies gauloises (extrait)

Extrait (sélectionné par André Berthier) de la publication faite par J.B. Colbert de Beaulieu d'un Catalogue des monnaies gauloises des collections archéologiques de Besançon. André Berthier a souligné les mentions attribuant certaines monnaies aux séquanes et aux mandubi (Colbert de Beaulieu contestant du reste certaines attributions).

Cote de classement: 
O-1959-03901

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres en juil.-août 1986 de G. Villette à J.P. Simeray : “Sur les traces de César en Bourgogne jusqu'à Alésia”

Suite à la publication d'un opuscule sur Alésia (Alise-Sainte-Reine) par Jean-Paul Simeray (“Sur les traces de César en Bourgogne jusqu'à Alésia”), l'abbé Villette écrit à l'auteur le 21 juillet 1986 pour lui faire part de ses remarques (lettre publiée dans le bulletin ronéotypé 188 de l'abbé).

Cote de classement: 
C-1986-03896

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Extrait d'une lettre de G. Villette à un professeur : Chaux-des-Crotenay contre Alise

Quatre dernières pages d'une lettre de l'abbé Guy Villette à un professeur malheureusement non identifié (il peut s'agir de Le Lannou, Richard Adam... mais pas de Mangin, Le Gall, Colbert de Beaulieu, Harmand).

Cote de classement: 
C-1985-03895

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Extraits de lettres reçues par l'abbé Villette en avril 1984 et commentaires divers

Sous forme de bulletin ronéotypé, l'abbé Guy Villette transmet à ses correspondants (et notamment à A. Berthier) une sorte de résumé et des extraits des courriers qu'il a reçus au début d'avril 1984. Réactions du Professeur Le Lannou (Collège de France) et de Colbert de Beaulieu (évoquant sa conversion proche). Dans ce même document, l'abbé épingle René Joffroy, Joël Le Gall et Jacques Harmand. A noter la phrase finale où Villette évoque la participation souhaitable de René Potier... à un futur colloque... au moins à titre posthume.

Cote de classement: 
C-1984-03894

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

À propos des “sornettes” reprochées aux partisans d’Alésia à Chaux-des-Crotenay

Depuis la mi-2016, un groupe d’une vingtaine d’universitaires et/ou archéologues comtois et bourguignons s’acharne à dénigrer publiquement non seulement les travaux d’André Berthier et sa thèse de localisation d’Alésia à Chaux-des-Crotenay mais aussi l’action et les écrits des défenseurs actuels de cette thèse.

Cote de classement: 
L-2016-03832

Pages

Souscrire à Colbert de Beaulieu J.B.