Dénervaud A.

Dénervaud André

Juriste, défenseur de la thèse Salins = Alésia, auteur d'une méthode d'analyse des textes anciens dite JBDLS (Jean Baptiste de la Salle).

Lettre du 30 juil. 2000 de D. Porte à A. Berthier : voie sacrée aux Chaumelles et à Cornu

Lettre manuscrite du 30 juillet 2000 de Danielle Porte à André Berthier donnant quelques vues personnelles sur le tracé de la voie sacrée entre les Abattois, les Chaumelles et Cornu. Elle évoque une possible porte dans l'enceinte de la ville aux Chaumelles. Une carte est jointe montrant à la fois le mur d'enceinte et le tracé de la voie sacrée (itinéraire des processions), avec localisation de plusieurs monuments.

Cote de classement: 
C-2000-03287

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia : une recherche favorable au site de Salins

Compte rendu dans Voix du Jura du 30 novembre 1995 d'une conférence d'André Denervaud à Salins venu présenter sa méthode O.E.T. (Où es tu?) qui lui permet de localiser Alésia à Salins à partir d'une traduction mot à mot du texte de César (sur la base du Gaffiot).

Cote de classement: 
J-1995-02508

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le plan topographique de l'Alésia des Mandoubiens

Après s'être appuyé sur la méthode JBSDLS (voir J-1995-01321), André Denervaud présente une nouvelle méthode dans la revue “Vu du Doubs” (Conseil général du Doubs) qui permet de localiser  Alésia à Salins.  Cette méthode O.E.T. , mise au point par l'association “Où es tu?”, reprend la méthode du portrait-robot appliquée à une traduction mot à mot du texte de César. Cela aboutit à une solution unique, incontestable : Salins est bien Alésia. Denervaud renvoie aux travaux de Pierre Jeandot.

Cote de classement: 
J-1997-02506

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Actes du Colloque : Alésia : Alise-Sainte-Reine ou Chaux-des-Crotenay?

Les discussions lors du colloque de février 1998 à l'Institut Catholique de Paris ont vite pris un tour polémique. Les organisateurs du Colloque ont déploré l'absence de Michel Reddé lors de l'après-midi alors qu'étaient présentées les communications d'A. Wartelle et D. Porte, défenseurs de la thèse Chaux-des-Crotenay. Les discussions après la présentation du matin de Michel Reddé ont surtout porté sur les interprétations des résultats des fouilles d'Alise et sur la non concordance entre données de terrain et textes des auteurs antiques.

Cote de classement: 
O-1998-02245

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Compte rendu de la conférence présentée à Salins le 24.11.1995 par M. Denervaux

Compte rendu de Claude Allard à André Berthier sur la conférence de A. Denervaux à Salins le 24 novembre 1995. Le compte rendu est adressé à Jacques Berger, Président de l'A.L.E.S.I.A.. Suivie par environ 140 personnes, cette conférence a manifestement été une démonstration des remarquables capacités oratoires du conférencier... au détriment de la rigueur scientifique et historique.

Cote de classement: 
L-1995-02223

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Salins-les-Bains contre la Chaux-des-Crotenay

L'article de Jacques Berger et Danielle Porte examine les derniers échanges de correspondances entre les tenants des deux thèses Salins-les-Bains et Chaux-des-Crotenay. Sont  également présentés deux articles défendant la thèse salinoise: d'une part, un article des Dépêches - Le Progrès du 8 janvier 1998 dans lequel Marcel Jeandot donne son interprétation du texte de César ; d'autre part, un article de Henri Eschbach dans le Progrès-Dimanche du 14 mars 1999. J. Berger et D.

Cote de classement: 
J-1999-01714

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia-Salins. Le combat continue

A l'occasion de l'assemblée générale de l'Association scientifique et historique du Pays de Salins, le Progrès rappelle la polémique sur la localisation d'Alésia et les travaux menés par Pierre Jeandot pour faire reconnaître le site de Salins comme véritable Alésia.

Cote de classement: 
J-1990-01429

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia la Salinoise

Le journaliste Raphaël Letourneur, dans cet article du 14 novembre 2002 de Voix du Jura, présente le travail mené par l'Association scientifique et historique du Pays de Salins pour faire reconnaître Salins comme l'Alésia de César. Il revient sur les découvertes archéologiques  faites sur l'oppidum de Château-sur-Salins et dans la région Arbois-Salins. Des salinois dont Pierre Jeandot réfutent littérairement et topographiquement l'hypothèse de localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay. 

Cote de classement: 
J-2002-01324

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Après Salins et Mandeure... Eternoz

Michel Mac Dougall, journaliste de Voix du Jura, continue de faire le tour des Alésia comtoises. Dans cet article du 3 novembre 2005, il présente la thèse de Daniel Munier qui propose le site d'Eternoz et conteste les localisations de Salins (André Denervaud) et Mandeure (Jean-Claude Bonnot). 

Cote de classement: 
J-2005-01323

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : l'affaire continue

Dans cet article du 15 septembre 2005 de la Voix du Haut-Doubs, la journaliste Amélie Tissot présente les réflexions de Jean-Claude Bonnot. Ce haut-doubiste passionné d'histoire a publié en 1996 un ouvrage “Le mystère des Mandoubiens”. Pour lui, Alésia ne peut pas être située à Salins, mais plutôt du côté de Mandeure (les habitants de ce village s'appelant les Mandoubiens!...) au carrefour du Rhin et du Rhône. 

Cote de classement: 
J-2005-01322

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Dénervaud A.