Florenne Y.

Florenne Yves (1928-1992)

Romancier, critique littéraire, journaliste (Le Monde). Auteur de plusieurs articles présentant la thèse d'André Berthier.

Bibliographie - Au sommaire des revues - Dossiers de l'Histoire

Yves Florenne mentionne dans Le Monde du 23 septembre 1983 la sortie du numéro des Dossiers de l'Histoire (N°44 Juillet-Aout 1983) avec la controverse sur la localisation d'Alésia. Il ironise sur la réponse “péremptoire et à côté” de Charles Commeaux (défenseur d'Alise) et mentionne la pertinence des textes des abbés Wartelle et Villette.

Cote de classement: 
J-1983-02962

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 8 déc. 1986 d’A. Berthier à C. Pasini-Picard : publication du livre “Alésia”

Le 8 décembre 1986, André Berthier informe Mme Pasini-Picard (Editions Picard) que le mécène belge L.H. Lamberts est d'accord pour soutenir la publication de l'ouvrage Alésia. Pour des raisons comptables, l'aide devrait être imputée sur l'exercice 1986 d'où la nécessité de disposer  d'états de dépenses ad-hoc et surtout de disposer d'un accord formel des Editions Picard avant la fin de l'année.

Cote de classement: 
C-1986-02896

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de juin et oct. 1988 d'A. Wartelle à A. Berthier : ouvrage Alésia avant et après la décision de Picard

Le 3 juin 1988, André Wartelle précise à A. Berthier qu'il va revenir à la charge auprès de Madame Pasini (Editions Picard) et qu'il faut adresser au professeur Croisille un manuscrit de l'ouvrage Alésia pour qu'il puisse rédiger sa préface. Le 11 octobre (après la décision en juillet des Editions Picard de ne pas publier l'ouvrage), il adresse à Berthier un “projet de livre Alésia” en vue de contacter des éditeurs, peut-être universitaires. Il évoque aussi l'échange de lettres avec le professeur Chamoux.

Cote de classement: 
C-1988-02747

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres d'avril-mai 1988 d'A. Wartelle à A. Berthier : livre Alésia - éditions Picard

Deux lettres d'André Wartelle à André Berthier informant celui-ci de l'avancée de la préparation du livre Alésia. Le 18 avril 1988, il donne copie à Berthier des lettres d'accord de Florenne (postface) et Croisille (préface). Le 20 mai suivant, il lui relate son entretien du 19 ami avec Mme Pasini-Picard (éditions Picard) qui semble voir positivement l'opération de publication de l'ouvrage. Mme Pasini indiquant qu'elle souhaite faire lire le manuscrit à “quelqu'un de compétent”, André Wartelle a tenté de l'en dissuader.

Cote de classement: 
C-1988-02611

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 23 février 1988 d'A. Wartelle à A. Berthier : livre Alésia - éditions Picard

Le 23 février 1988, l'abbé André Wartelle fait le point auprès d'André Berthier sur la préparation du livre Alésia (rédaction de divers chapitres). Il évoque son rendez-vous, le jour-même, avec Mme Pasini, (directrice des Editions Picard) et les suggestions de noms d'auteurs pour la préface (Croisille) et la postface (Florenne). Mme Pasini semble alors bien disposée à l'égard de l'ouvrage et indique par ailleurs son refus de publier des documents de Le Gall.

Cote de classement: 
C-1988-02610

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en mars 1988 entre Y. Florenne et A. Wartelle : ouvrage Alésia

Dans sa lettre du 21 mars 1988 à André Wartelle, le journaliste Yves Florenne évoque le “miracle de la résurrection d'Alésia” à propos de la préparation du livre “Alésia” à laquelle il prend part (il s'excuse aussi pour le retard dans le paiement de sa cotisation). Le 30 mars suivant, l'abbé Wartelle indique à Florenne que le manuscrit est depuis le 29 mars dans les mains de l'éditeur et que la préface sera écrite par le professeur Croisille qui a patronné la thèse de J.Y.

Cote de classement: 
C-1988-02607

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

André Berthier et André Wartelle, Alésia. Compte rendu d'ouvrage

Danielle Porte rend compte dans Latomus N°53 (en 1998) de l'ouvrage d'André Berthier et André Wartelle “Alésia”, sorti 8 ans plus tôt  (!...) aux Nouvelles Editions Latines. 

Cote de classement: 
J-1998-02577

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

De l'historique à l'hystérique

Dans cette revue des revues, Yves Florenne revient sur l'article d'André Wartelle dans la Revue historique des armées  et sur un courrier de l'abbé soulignant qu'aucune subvention n'a été accordée à André Berthier pour ses fouilles. Le journaliste s'étonne qu' “une recherche si importante pour les origines de l'histoire nationale et populaire au meilleur sens du terme laisse donc de marbre, en tant qu'administrations, non seulement les finances ... mais aussi l'éducation et la culture”. 

Cote de classement: 
J-1976-02403

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Histoires

Dans cette revue des revues, Yves Florenne commente la publication d’André Wartelle dans La Revue Historique des Armées et mentionne la sortie de l'ouvrage de René Potier (Le génie militaire de Vercingétorix et le mythe Alise-Alésia). Il évoque les travaux rigoureux entrepris par André Berthier (Portrait-Robot...) dont les résultats de fouilles tendent à confirmer la localisation d'Alésia à Chaux-des-Crotenay. 

Cote de classement: 
J-1976-02402

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Gaule à la mode

Article d'Yves Florenne dans le Monde (du 10 janvier 1981) répondant de façon critique à un texte de Michel Rouche paru dans un numéro de l'Histoire de janvier 1981 (N°30). Pour Rouche, la Gaule revient à la mode et bien des historiens, victimes du mirage celtique, font un silence total sur les sacrifices humains de « nos ancêtres les Gaulois » et préfèrent montrer les druides comme de doux poètes alors qu’ils étaient les grands prêtres de la mort. Yves Florenne démonte la démonstration de Rouche, tentant de revaloriser la civilisation celtique.

Cote de classement: 
J-1981-02289

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Florenne Y.