Civilisation celte et gauloise, pouvoir et religion

Connaissances générales sur la civilisation celte - gauloise, sur le système religieux (la litholatrie...) et sur l'organisation du pouvoir dans cette civilisation.

Pourquoi “Nos ancêtres les Gaulois”?

Ouvrage publié par Paul-Marie Duval en 1982.

Cote de classement: 
O-1982-01226

Nos ancêtres les Gaulois

Jean-Louis Brunaux s'attaque aux clichés qui empêchent le plus souvent de voir la réalité des Gaulois. Les Gaulois étaient-ils querelleurs, pratiquaient-ils les sacrifices humains, habitaient-ils des huttes sans confort, ont-ils été de farouches opposants à la conquête romaine ou, au contraire, des collaborateurs zélés ? Et d'abord, la Gaule est-elle couverte de forêts et peut-on parler d'une nation gauloise ? L'auteur se garde bien de traiter ces clichés par la dérision, et commence par en rechercher l'origine.

Cote de classement: 
O-2008-01223

Vercingétorix, son nom, sa moustache, sa légende

René Harot évoque dans cet article de L'Histoire ce qu'a été la représentation de Vercingétorix dans la société française, héros de la résistance gauloise mais aussi objet d'une inextricable composition de la propagande, de la fable et d'un peu de vérité historique. Après avoir rappelé les lignes essentielles de l'hiistoire de Vercingétorix, il présente les points de vue d'un certain nombre de personnes qui se sont penchées sur le cas Vercingétorix (Michelet, Gérard Walter, Amédée Thierry...). Quatre pages publicitaires intercalées.

Cote de classement: 
J-1979-01210

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux sites fortifiés de la Gaule méridionale : les oppida d’Ambrussum et du Castellas

Le site romain d'Ambrussum situé à Villetelle (Hérault) est un ancien oppidum gaulois. L'oppidum de la colline du Castellas à Solliès-Toucas (Var) est un habitat perché fortifié de l'âge du fer. Les auteurs Jean-Claude Richard et Jean-Luc Fiches détaillent les caractéristiques de ces deux oppida celtiques fouillés et étudiés dans les années 60-70 et assez typiques de nombre d'oppida du Sud de la Gaule.

Cote de classement: 
J-1979-01206

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L’Age du Fer dans le Haut Jura, les tumulus de la région de Pontarlier

René Bichet et Jacques-Pierre Millotte publient en 1992 les résultats des fouilles réalisées dans la plaine de l'Arlier (près de Pontarlier). Des tumulus (une trentaine) y avaient été repérés et cartographiés dès les années 1950-60. Les fouilles ont permis de mettre à jour des occupations protohistoriques (Halstatt ancien et moyen) d'un site d'altitude, dans une zone traditionnelle de passage.

Cote de classement: 
O-1992-01184

L’oppidum d’Ensérune

Cote de classement: 
O-1977-01177

L'énigme d'Alésia

Gaston Georgel revient sur le rôle de l'Alésia des Mandubiens dans la Gaule avant la conquête romaine. Il reprend prélabalement les éléments clés de la controverse sur la localisation d'Alésia et sur la décision arbitraire de Napoléon III de choisir le site d'Alise-Sainte-Reine alors que les textes indiquent bien qu'Alésia est en Séquanie. L'auteur développe alors la thèse de Georges Colomb en faveur d'Alaise et démontre qu'Alésia ne peut pas être à Alise.

Cote de classement: 
J-1950-01164

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Civilisation celte et gauloise, pouvoir et religion