Voies anciennes, itinéraires, routes

Itinéraires terrestres ou fluviaux à grande ou moyenne distance, voies anciennes et vestiges de chemins dans la zone de Chaux-des-Crotenay et autour. 

Alésia et les voies antiques - Ré-édition

Le Bulletin d'information ArchéoJuraSites ré-édite le long texte de Mireille Viala paru en 1989 qui expose un ensemble de données érudites relatives aux voies antiques dans l'Est de la France et plus particulièrement en Franche-Comté et dans le Jura. Mireille Viala donne des détails sur les chemins et routes antiques de franchissement du Jura, plus particulièrement sur l'oppidum barré de la Chaux-des-Crotenay. Elle cite de nombreux auteurs et érudits, anciens ou modernes.

Cote de classement: 
J-2010-00213

Etonnante voie d'accès en “S” au premier plateau

Marin Bériot relate en 2009 sa découverte d'une voie très ancienne donnant un accès de la plaine au premier plateau du côté de Buvilly, avec un possible itinéraire en ligne droite vers Champagnole. La voie est à la limite à cet endroit des communes de Buvilly, Poligny et Chamole. Un chemin en creux formant un S et semblant avoir  été taillé dans le roc permet de franchir le rebord du plateau (falaises). Des chemins creux de réception sont identifiables en amont et en aval du chemin en S. 

Cote de classement: 
J-2009-00210

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Recherche d'une ancienne voie reliant la Billaude à Chaux-des-Crotenay

François Billot présente, en 1987, la découverte d'une ancienne voie reliant la Billaude à Chaux-des-Crotenay suite à une prospection topographique conduite au printemps 1985. Trois tronçons de cette voie antérieure à la route Napoléon ont été étudiés plus en détail. De nombreux mobiliers ont été découverts : objets métalliques (dont pointe de flèche et clous). Une monnaie de 1780 de la République de Berne atteste de l'antériorité de la voie par rapport à la route Napoléon. 

Cote de classement: 
J-1987-00120

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La liaison Rhône-Rhin par le seuil de Seyssel dans l'Antiquité

L'auteur (nc) détermine une voie de communication fluviale et terrestre de Lyon à Augst en amont de Bâle, assurant la liaison Rhône-Rhin. Il la considère comme une ligne de force militaire et commerciale.

Cote de classement: 
L-xxxx-00037

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Conclusion comparative des cas “Doubs” et “Lons”

L'auteur (nc) étudie deux possibilités d'itinéraires amenant Vercingétorix à préparer l'embuscade sur l'itinéraire de César tenant compte de la guerilla qu'il veut mener avec sa cavalerie pour s'attaquer aux fourrageurs, affamer les romains, donc ralentir leur marche et dans le même temps utiliser ses fantassins pour faire barrage sur un terrain-obstacle qu'il situe en zone bordière du Doubs. L'auteur donne ses raisons qui penchent en faveur de l'itinéraire Molain, Crotenay, Champagnole et Pont du Navoy .

Cote de classement: 
L-XXXX-00024

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Voies anciennes, itinéraires, routes