étude historique

Montségur et l'énigme cathare

Jean Markale se penche dans cet ouvrage sur quatre hauts lieux de la France entourés de mystères, en particulier Montségur et l'énigme cathare (Qui étaient les Cathares? D’ où venaient-ils ? Quel trésor cherchaient-ils à sauver ?).  En page 76, Markale fait référence à la localisation d'Alésia : “... on a fait la même chose pour mettre en valeur Alise-Sainte-Reine (Côte d'Or) en y plaçant au mépris de tous les textes latins et grecs, l'Alésia de Vercingétorix alors que cette Alésia ne peut se trouver que dans le Jura”.

Cote de classement: 
O-1986-02645

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Mémoire de D. Monnier : castramétations barbares et castramétations romaines

Dans ce mémoire présenté en 1840, Désiré Monnier s'attache à montrer les différences entre camps romains et camps “barbares” (gaulois) en examinant des camps identifiés en Séquanie. Il donne d'emblée une différence importante touchant à la forme des camps: parallélogrammes chez les romains, ajustés aux accidents des sols chez les gaulois (avec occupation d'une plate-forme élevée d'une montagne.

Cote de classement: 
O-1841-02636

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 2 sept. 1988 de G. Villette à J.L. Destandau (Préfet d'Eure-et-Loir) : séquanes et mandubiens

Le Préfet d'Eure-et-Loir, Jean-Louis Destandau ayant transmis à Guy Villette des articles du Jura (de C. Thévenin), l'abbé lui répond le 2 septembre 1988 en lui précisant ses vues historiques sur Chaux-des-Crotenay (montagne sacrée d'Alésia où rien d'évènementiel ne s'est passé lors du siège) et sur le Mont-Rivel. Pour lui, l'Ain joue un rôle de frontière en Séquanie entre la partie entre Ain et Saône et la partie montagneuse à l'Est de l'Ain où il situe les Mandubiens.

Cote de classement: 
C-1988-02605

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

162 - Les historiens de l'Alésia du siège

Dans son bulletin 162 (30 décembre 1983), Guy Villette , après avoir repris un article de Joël Le Gall de 1983, ré-étudie les textes des divers auteurs antiques ayant évoqué la bataille d'Alésia et met en avant les erreurs d'interprétation des défenseurs de la thèse alisienne. Pour Villette, les textes sont formels, la bataille a bien eu lieu en Séquanie alors que César fuyait la Gaule. Un long développement est consacré à la phrase “Cum Caesar...” .

Cote de classement: 
J-1983-02571

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'Histoire merveilleuse d'Alise-Sainte-Reine. Essai de localisation du combat préliminaire au siège d'Alésia

Suite de la publication en 1966 dans France-Jura d'une série d'articles de Pierre Jeandot, inventeur de la localisation d'Alésia à Salins-les-Bains. Douze numéros sont consacrés de mars à mai 1966 à la question de la localisation de la bataille préliminaire de cavalerie, avant le siège d'Alésia. Jeandot démolit systématiquement toutes les hypothèses et conjectures des tenants de la thèse officielle relative à la localisation de cette bataille de cavalerie.

Douze articles hebdomadaires parus dans les numéros 494 à 505 de France-Jura (un numéro manquant*)

Cote de classement: 
J-1966-02521

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vercingetorix et le désastre d'Alésia

Georges Bordonove raconte les évènements de l'année 52 av. J.C. en paraphrasant  le texte de César. Vainqueur de César à Gergovie, Vercingétorix dut capituler à Alésia. Il fut ensuite prisonnier pendant 6 ans à Rome avant d'être exécuté. Pour Bordonove, l'oppidum d'Alésia, capitale des Mandubiens, est le Mont Auxois à Alise-Sainte-Reine. Ajout de la photo de l'archéodrome de Mercueil en Côte d'Or.

Cote de classement: 
J-2001-02495

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note varia manuscr. d'A. Berthier : “G. Bloch - Hist de France de Lavisse T.I - Après Gergovie p. 97”

André Berthier relève un passage de l'Histoire de France de Lavisse  par G. Bloch (1900), passage qui évoque la situation très compromise de César après Gergovie et la décision de celui-ci de faire retraite. “A la route directe par le territoire des Eduens, il en préfère une autre, plus détournée mais plus sûre.

Cote de classement: 
L-XXXX-02452

Alaise - Alésia

Dépliant de type vademecum publié par la société des Amis d'Alaise. Le texte reprend l'essentiel du texte de César et l'explicite en l'appliquant au site d'Alaise

Cote de classement: 
O-1959-02404

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Gaule à la mode

Article d'Yves Florenne dans le Monde (du 10 janvier 1981) répondant de façon critique à un texte de Michel Rouche paru dans un numéro de l'Histoire de janvier 1981 (N°30). Pour Rouche, la Gaule revient à la mode et bien des historiens, victimes du mirage celtique, font un silence total sur les sacrifices humains de « nos ancêtres les Gaulois » et préfèrent montrer les druides comme de doux poètes alors qu’ils étaient les grands prêtres de la mort. Yves Florenne démonte la démonstration de Rouche, tentant de revaloriser la civilisation celtique.

Cote de classement: 
J-1981-02289

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 7 mai 1992 d'A. Wartelle à M. Corneloup : précisions sur les Mandubiens

Le 7 mai 1992, André Wartelle répond à une lettre du 24 avril de Marcel Corneloup (Maire de Saint-Léger-sous-Beuvray qui avait accueilli la conférence de Wartelle-Berthier sur Alésia-Chaux en début d'année). Wartelle précise que, selon César, les Mandubiens étaient les habitants d'Alésia mais que César ne les a jamais identifiés à des Eduens. Il confirme aussi qu'après le siège César “part chez les Eduens” (donc Alésia ne peut pas être un oppidum des Eduens).

Cote de classement: 
C-1992-02133

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à étude historique