polémique

Où le site de Salins continue à s'opposer au site d'Alise + Episode des pentes declivia devexa

Pierre Jeandot, inventeur de la localisation d'Alésia à Salins-les-Bains, publie pendant plusieurs mois de 1965-1966 des chroniques dans l'hebdomadaire France-Jura en relation avec l'affaire Alésia. Trois numéros sont consacrés en novembre 1965 à la question de l'attaque des camps romains et plus particulièrement de l'attaque des abrupts (loca praerupta) puis à la question de l'épisode final des pentes “declivia devexa”.

Cote de classement: 
J-1965-02517

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Affaire Alésia en Jura. Observations sur les critiques faites par M. de Mérona

Texte tapuscrit d'auteur non identifié réagissant aux critiques formulées par Ch. de Mérona sur l'article d'A. Wartelle dans le Jura Français N°153 (1er trimestre 1977). L'auteur s'en prend préalablement au style et à la méthode scholastique de Ch. de Mérona. Il revient sur les arguments de linguistique (discussion sur Mons et Collis), sur le lien entre bataille préliminaire de cavalerie et siège d'Alésia, sur les camps gaulois d'Alésia et sur la prétendue fuite des romains.

Cote de classement: 
L-1977-02512

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : les textes désignent Salins...

Le Progrès du 8 janvier 1998 publie un long texte émanant de Marcel Jeandot, Président de l'Association Scientifique et Historique du Pays de Salins, rendant compte d'un exposé de Henri Eschbach sur la thèse Salins-Alésia. Ce dernier s'en prend à André Berthier dont la méthode du portrait-robot “fait moderne, réaliste” et sur l'usage fait de la traduction erronée de Constans. Eschbach se prend alors à donner une leçon de méthode  pour démontrer que Salins est bien l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1998-02505

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vercingétorales : celte d'abord

Annonce par Les Dépêches - Le Progrès,  du 3ème Festival des Vercingétorales prévu du 14 au 18 juillet 1999. L'article rappelle l'historique de la création de cet évènement avec la première représentation de la pièce Vercingétorix à Chaux-des-Crotenay en 1995 et la collaboration alors avec l'association l'A.L.E.S.I.A... La participation malencontreuse de l'A.L.E.S.I.A. au Salon du Livre de Toulon en novembre 1997 a conduit à la crispation des responsables des Vercingétorales et à la rupture de la coopération au début de 1998.

Cote de classement: 
J-1999-02492

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Une bataille s'engage

Stéphane Leng (Voix du Jura) rend compte du succès de la manifestation des Vercingétorales qui s'est déroulée les 17, 18 et 19 juillet 1998. Le journaliste rappelle le conflit qui a surgi entre les deux associations Vercingétorales et A.L.E.S.I.A. après la participation de cette dernière au Salon du Livre de Toulon en novembre 1977. La pièce de théâtre “Celtes alors!” présentée en juillet réagissait à ces évènements récents.

Cote de classement: 
J-1998-02491

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les Vercingétorales mettent les points sur les “i”

Le journal Voix du Jura (S. Leng) annonce la tenue du festival organisé par les Vercingétorales à Chaux-des-Crotenay du 17 au 19 juillet 1998. Le journaliste rappelle la dispute opposant l'association Vercingétorales à l'A.L.E.S.I.A. suite à la participation de cette dernière au Salon du Livre de Toulon. La manifestation de 1998 des Vercingétorales comprend une pièce de théâtre “Celtes alors!” et une conférence-débat sur la culture celte, les dérives et les récupérations. 

Cote de classement: 
J-1998-02490

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Festival Vercingétorales

Le journal Le Progrès annonce le 3ème Festival des Vercingétorales du 14 au 18 juillet 1999. L'article rappelle l'historique de la création de cet évènement avec la première représentation de la pièce Vercingétorix à Chaux-des-Crotenay en 1995 et la constitution ensuite de l'association Vercingétorales en collaboration alors avec l'association l'A.L.E.S.I.A.. De nouvelles représentations ont eu lieu en 1996  et 1997. A l'automne 1997, la participation malencontreuse de l'A.L.E.S.I.A.

Cote de classement: 
J-1999-02489

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'association Vercingétorales en colère...

Le Progrès rend compte en juin 1998 des développements de la querelle qui oppose les “Vercingétorales” et l'A.L.E.S.I.A. à propos de la participation de cette dernière association au Salon du Livre de Toulon en novembre 1997. Les protagonistes (Mme Chancenot pour les Vercingétorales, Jacques Berger pour l'A.L.E.SI.A.) ont échangé à plusieurs reprises au cours des 6 derniers mois, mais la rupture semble inéluctable.

Cote de classement: 
J-1998-02488

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vercingetorix-Alésia : les précisions de Jacques Berger

Communiqué de presse de Jacques Berger au Progrès répondant aux allégations de membres de l'association “Vercingétorales” après la participation de 2 membres de l'A.L.E.S.I.A. au Salon du Livre de Toulon en novembre 1997. Le Président de l'A.L.E.S.I.A. rappelle les faits en donnant des précisions et en précisant qu'il n'a pas été contacté pendant la période de novembre-décembre 1997 pour discuter de l'affaire avec la présidente des Vercingétorales. Berger refuse que soit accréditée la thèse selon laquelle A.L.E.S.I.A.

Cote de classement: 
J-1998-02487

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 18 juillet 1973 de A. Gauthier à R. Potier : censure sur les sites jurassiens

Alexandre Gauthier (défenseur de la localisation d'Alésia à Ornans-Ully) indique à René Potier le 18 juillet 1973 qu'il ne peut prendre part à une défense des sites jurassiens à Besançon en raison de son âge (plus de 80 ans). Il évoque l'ostracisme des journaux locaux vis à vis des sites jurassiens (consignes données pour éviter toute polémique). Il suggère à Potier de se faire entendre à Paris (radio, télévision).

Cote de classement: 
C-1973-02304

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à polémique