polémique

156 - Une lecture de César pour comprendre Alésia. 1ère partie

Quelques évènements de la Guerre des Gaules : de Gergovie à Alésia. L'abbé Guy Villette publie dans son bulletin ronéotypé N°156 (4 septembre 1982) son analyse critique du texte de César (1982) en confrontant le Bellum Gallicum avec les textes d'autres auteurs anciens. Il pointe les erreurs faites dans la traduction et l'interprétation du texte. Il donne des précisions sur les mouvements de César et sur les opérations militaires de la bataille d'Alésia.

Cote de classement: 
J-1982-01987

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

156z - Une lecture de César pour comprendre Alésia - Errata

Dans un supplément au numéro 156 (daté du 13 novembre 1982) de son bulletin ronéotypé, Guy Villette regrette les nombreuses erreurs faites par la rédaction des Dossiers de l'Histoire dans la publication de son article paru dans le numéro 40 (1982). Il propose un errata avec de nombreuses corrections et publie également certains commentaires du directeur des Dossiers de l'Histoire.

Cote de classement: 
J-1982-01986

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de décembre 1965 entre Houriez, Berthier et May : démission de Lerat

Le 24 décembre 1965, Elisabeth Houriez informe son ami et collègue André Berthier d'une révolution chez les archéologues qui arrive même au Ministère des Affaires culturelles : Lucien Lerat a envoyé, avec fracas sa lettre de démission de directeur de la circonscription des antiquités historiques Doubs-Jura à cause du scandale des fouilles autorisées à André Berthier (et aidées de plusieurs côtés). Lerat aurait envoyé une lettre circulaire à tous les archéologues de France et le Ministère serait inondé de lettres d'indignation. E.

Cote de classement: 
C-1965-01839

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A propos d'un mémoire de Christophe Méloche concernant les vestiges de la Combe de Crans

Note d'André Berthier de juin 1993 répondant au projet de mémoire ou article de Christophe Méloche soumis pour publication dans le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A. relatif aux découvertes de la Combe de Crans. Ce texte d'André Berthier existe en version définitive complète et en version manuscrite initiale (dactylographiée par Claire Berthier en 2003). La controverse porte sur l'hypothèse de la Grange médiévale soutenue par C. Méloche.

Cote de classement: 
L-1993-01797

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. La fin d'une polémique

Article-interview de Michel Reddé par Mariel Leprince dans le dossier de la revue Historia consacré en 1993 à Vercingétorix. Pour le Directeur des fouilles d'Alise-Sainte-Reine (“Alésia?”), il n'existe plus aucun doute sur la localisation d'Alésia, tant les preuves sont abondantes!.... Le problème vient des polémiques entretenues par des archéologues amateurs considérant les chercheurs “officiels” comme des “empêcheurs de fouiller en rond”.

Cote de classement: 
J-1993-01720

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Salins-les-Bains contre la Chaux-des-Crotenay

L'article de Jacques Berger et Danielle Porte examine les derniers échanges de correspondances entre les tenants des deux thèses Salins-les-Bains et Chaux-des-Crotenay. Sont  également présentés deux articles défendant la thèse salinoise: d'une part, un article des Dépêches - Le Progrès du 8 janvier 1998 dans lequel Marcel Jeandot donne son interprétation du texte de César ; d'autre part, un article de Henri Eschbach dans le Progrès-Dimanche du 14 mars 1999. J. Berger et D.

Cote de classement: 
J-1999-01714

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Mais où donc se situait Alésia

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Rappelant que 7 villes grecques se vantaient d'avoir vu naître Homère, Roger Grapinet dénombre pas moins de 9 localités françaises revendiquant l'honneur d'avoir été l'Alésia de César. Il les nomme et donne un commentaire sur chaque : Alès, Izernore, Novalaise, Aluze, Salins, Auxonne, Luxeuil, Alaise et Alise-Sainte-Reine. Il revient sur la controverse de la localisation à partir des années 1850 (Alaise).

Cote de classement: 
J-1968-01709

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Second Empire et Alésia

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Jacques Harmand, Conservateur-Adjoint au Musée du Louvre, revient sur la controverse de la localisation d'Alésia développée au cours du Second Empire. Alors que personne ne doutait depuis le IXème siècle qu'Alésia était bien située à Alise-Sainte-Reine, des francs-comtois (A. Delacroix, A. Castan...) et des érudits (J. Quicherat, E. Desjardins...) remettent en cause cette vérité en 1855 et militent pour Alaise dans le Doubs. Pour J.

Cote de classement: 
J-1968-01707

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Jérôme Carcopino et Alesia

Dans le courrier des lecteurs du Monde, le général Henry Martin, Vice-président de la société d'histoire militaire “la Sabretache”, évoque l'hypothèse “nouvelle et hardie” de Jérôme Carcopino introduite dans son ouvrage sur les Ruses de César de 1958. L'académicien avait auparavant tenté de prouver l'impossibilité mathématique de localiser Alesia à Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1970-01701

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia et les Vercingétorales : le torchon est consumé

René Sales rend compte dans le Progrès de l'assemblée générale de l'association A.L.E.S.I.A. d'août 1998. La réunion, assez houleuse, a vu la rupture entre l'A.L.E.S.I.A. et l'association Les Vercingétorales. La raison en est la participation de l'A.L.E.S.I.A. a une Fête du Livre à Toulon, municipalité dirigée par le Front National. André Berthier demande que son nom ne soit plus utilisé par Les Vercingétorales, considérant que l'association n'a commis aucune faute, tout au plus une maladresse. La question des statuts de l'association est posée.

Cote de classement: 
J-1998-01700

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à polémique