campagne 1964

Cinq lettres de janv.-fév. 1964 de J. Pernot à A. Berthier : livre sur Alésia et défense de la thèse

Cinq lettres envoyées entre le 2 janvier et le 4 février 1964 (très rapprochées)  par Jean Pernot à son ami André Berthier. Ces lettres sont à mettre en relation avec le jeu de lettres de la même époque de Berthier à Pernot (C-1964-01807) ; elles poursuivent l'échange de fin d'année 63.

Cote de classement: 
C-1964-04262

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Congés accordés à André Berthier pour mars et août 1964

Fiches administratives établies par la Préfecture de Constantine le 28 février 1964 et le 14 juillet 1964 accordant des congés en France à André Berthier (Conservateur Régional des Archives de l'Est Algérien) pour un séjour à Paris de 10 jours à compter du 10 mars  et un autre séjour dans le Jura partir du 17 août à Chaux-des-Crotenay (motif : “détente”) avec hébergement à l'Hôtel de la Poste de Chaux-des-Crotenay. Est jointe la lettre du Secrétaire général de la Ville de Constantine autorisant l'absence d'A. Berthier à compter du 17 août.

Cote de classement: 
L-1964-04260

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Il y a 50 ans : André Berthier dans les tourmentes de l’année 1966

Jean Michel poursuit, dans cet article du Bulletin ArchéoJuraSites N°10 d'avril 2016, la compilation des archives d'André Berthier présentant “l'aventure Berthier” à 50 ans de distance, à travers les archives d'André Berthier . Les années 1964 et 1965 avaient vu André Berthier bénéficier, non sans quelques difficultés, de deux autorisations de fouille dans le secteur de Syam.

Cote de classement: 
J-2016-03801

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : fossés mis au jour au pied du grand replat de la plaine de Syam (août 1964)

Fin août 1964, André Berthier équipé d'une tractopelle, entreprend de réaliser des tranchées de fouille dans le talus de 3,5 m de haut de la petite terrasse formant replat (sous la grande terrasse de 15 m de dénivellation). Pour Berthier et ses amis, cette plate-forme pourrait être une défense romaine avancée.  Les investigations (plusieurs tranchées) vont faire apparaître des traces de fossés doubles à fond triangulaire comme dans les fouilles du talus Ouest de la grande terrasse.

Cote de classement: 
P-1964-03695

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : fossés mis au jour au pied du talus Ouest de la grande terrasse de Syam (août 1964)

Fin août 1964, André Berthier équipé d'une tractopelle, entreprend de réaliser des tranchées dans la bordure occidentale de la grande terrasse de Syam (terrasse présentant une dénivellation de plus de 15 m par rapport à la Saine). Les investigations vont faire apparaître des traces de fossés doubles à fond triangulaire. Les 24 photos ici présentées montrent l'emplacement de ces fouilles, l'entaille du talus de la terrasse et les profils de terrain dégagés. Le remplissage des fossés par de la terre brune constraste avec le sol marneux sous-jacent.

Cote de classement: 
P-1964-03694

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographie : reconnaissance du mur militaire de la Grange d’Aufferin en 1964

Dès les premières reconnaissances de terrain de 1963 et 1964, André Berthier et ses amis découvrent l'existence d'un long mur appareillé sous la côte Poire, à la Grange d'Aufferin. Ce mur appelé par la suite Mur militaire de la Grange d'Aufferin a été photographié en août 1964 (certainement la toute première photographie réalisée montrant ce mur étonnant).

Cote de classement: 
P-1964-03693

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : fossés mis au jour à la Grange d’Aufferin en août 1964

Après le 25 août 1964, André Berthier peut réaliser sa toute première tranchée de fouille dans le talus oriental de la butte de la Grange d'Aufferin. Les 11 photos présentées ici montrent la tranchée de 20 m  (2 m de large et 3 m de hauteur) ainsi que les profils de fossés mis au jour lors de cette fouille. Au pied de la butte, on découvre un fossé à fond plat de 6 m de large. Le talus de la butte est lui même entaillé avec 4 tranchées en V  formant 4 rangées parallèles au fossé.

Cote de classement: 
P-1964-03692

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : première opération de fouille d’A. Berthier à la Grange d’Aufferin en août 1964

Après avoir loué une tractopelle le 25 août 1964, André Berthier peut réaliser sa toute première tranchée de fouille dans le Jura avec le but de rechercher des fossés. La tranchée attaque le talus oriental de la butte de la Grange d'Aufferin (à peu de distance du tumulus tridigité). Les 11 photos présentées ici montrent les personnes présentes.

Cote de classement: 
P-1964-03691

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : quelques personnages présents en août 1964 auprès de Berthier

Quatre photographies de personnages présents (ou de passage) lors des investigations d'André Berthier en août 1964. On peut voir le Général Henry Martin sur le chemin d'accès à Château-Villain (Bourg-de-Sirod). Une photo montre Albert Guerillot (propriétaire du château de Chaux) et son épouse en compagnie de Suzette et Claire Berthier. Enfin un groupe de personnes dont Albert Girard au travail lors du sondage à la Grange d'Aufferin (butte sud-est).

Cote de classement: 
P-1964-03666

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : éventrement pour sondage du tumulus tridigité à la Grange d'Aufferin

Fin août 1964, André Berthier poursuit ses investigations à la Grange d'Aufferin. Grâce à une tractopelle louée, il fait une tranchée dans une butte en partie sud de la Grange d'Aufferin (révélant des fossés parallèles). La décision est prise de faire dans la foulée l'éventrement de la calotte du “tumulus tridigité” dans le prolongement de la tranchée. Le sondage fera ressortir des aménagement pierreux dont des parements appareillés et aussi une importante cavité (ce qui conduira à l'arrêt des investigations).

Cote de classement: 
P-1964-03665

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à campagne 1964