balle de fronde

Compte rendu de contact téléphonique entre Pierre Aymard et Bernard Fèvre en novembre 1995 : Guillon

Le 20 novembre 1995, la chaîne FR3 (Actualités Régionales de Bourgogne) interviewait Bernard Fèvre à propos de ses recherches sur les vestiges de Guillon (Yonne). Pierre Aymard fait état de l'appel téléphonique qu'il a passé à Bernard Fèvre pour en savoir plus sur ses affirmations concernant le site d'Alésia à Guillon.

Cote de classement: 
L-1995-03919

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Interrogations après une décevante visite du Centre d'interprétation d'Alise-Sainte-Reine

Sorti désappointé de sa récente visite du Centre d’interprétation (dit encore MuséoParc) d’Alise-Sainte- Reine, ou plutôt de l’anneau explicatif où se déroulent cartes, résumés historiques, frises illustrées, panoplies, maquettes et reconstitutions en tout genre, Pierre Béroit reste sur sa faim et ressent un certain malaise. Quant aux preuves matérielles présentées à Alise, elles ne laissent pas sans poser de légitimes questions.

Cote de classement: 
J-2017-03910

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La “conversion” du docteur Colbert de Beaulieu par l’abbé Guy Villette

Au fil de longs échanges épistolaires avec le toponymiste Guy Villette entre 1982 et 1986, le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu, directeur de recherche au CNRS, expert en monnaies anciennes et autorité incontestable reconnue au Musée des Antiquités Nationales de Saint-Germain-en-Laye (MAN), avait finalement admis que ses certitudes sur la réalité Alise = Alésia devaient s’effacer devant la force de conviction des arguments de l’abbé Villette.
Cote de classement: 
J-2015-03505

Analyse critique de l'article de J. Bénard : “Alésia, du mythe à l'archéologie” (1996)

Publication en 1996 aux éditions Errance de l'ouvrage collectif  “L'armée romaine en Gaule” sous la direction de Michel Reddé. Jacques Berger fait une analyse critique sévère de la contribution de J. Bénard “Alésia : du mythe à l'archéologie”. Il dénonce les approximations, les supercheries, les contradictions et l'audace de l'auteur. 

Cote de classement: 
L-1996-02663

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles du siège d'Alésia. Rapport triennal (1992-1994) et Rapport d'ATP - Les camps

Dans cette partie du rapport des fouilles 92-94 d'Alise, Michel Reddé présente les résultats relatifs aux camps et castella romains. Au camp C (un ovale grossier) abondamment photographié dans le passé par R. Goguey, ont été découvertes deux balles de fronde avec les inscriptions T.LABI et T.LA que Reddé met en lien avec Titus Labenius. Une porte défendue par un titulus sera également mise à jour (voir sur ce point les observations critiques des opposants à la thèse officielle). Le détail des fossés est indiqué.

Cote de classement: 
L-1994-02653

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le “Colloque Alesia” - Compte rendu

Compte rendu donné par Philippe Mahuzier du Colloque Alésia du 6 février 1998. L'auteur met en avant le fait que pour la première fois a eu lieu une confrontation directe entre les tenants des deux thèses, l'officielle alisienne et la prétendante Chaux-des-Crotenay. L'exposé de Michel Reddé se termine toutefois par un dialogue de sourd (l'archéologue considérant que le Mont Auxois recèle un ensemble archéologique militaire romain qui ne peut être que celui d'Alésia, en dépit de l'absence de preuves tangibles).

Cote de classement: 
L-1998-02584

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La localisation du siège d'Alésia. Présentation du colloque du 6 février 1998

Compte rendu par André Wartelle, dans le revue Transversalités (Revue de l'Institut Catholique de Paris), du Colloque du 6 février 1998. L'abbé rappelle préalablement les éléments clés de la controverse sur la localisation d'Alésia. Il mentionne ensuite l'intervention de Michel Reddé en faveur d'Alise-Sainte-Reine, présentant les fouilles récentes sur ce site : face aux questions de la salle assez critiques vis à vis du site officiel d'Alésia, M. Reddé décidera de ne pas participer à la séance de l'après-midi (dont la présentation de la thèse Berthier).

Cote de classement: 
J-1999-02539

Actes du Colloque : Alésia : Alise-Sainte-Reine ou Chaux-des-Crotenay?

Les discussions lors du colloque de février 1998 à l'Institut Catholique de Paris ont vite pris un tour polémique. Les organisateurs du Colloque ont déploré l'absence de Michel Reddé lors de l'après-midi alors qu'étaient présentées les communications d'A. Wartelle et D. Porte, défenseurs de la thèse Chaux-des-Crotenay. Les discussions après la présentation du matin de Michel Reddé ont surtout porté sur les interprétations des résultats des fouilles d'Alise et sur la non concordance entre données de terrain et textes des auteurs antiques.

Cote de classement: 
O-1998-02245

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A propos des fouilles d'Alésia - Lettres de Prosper Mérimée

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Publication de quelques lettres sélectionnées de Prosper Mérimée écrites à l'occasion de ses visites en 1861 à Alise-Sainte-Reine avec l'Empereur. Il évoque la mauvaise querelle des Francs-Comtois réfutant la thèse de la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1968-01708

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les Gaulois

Dossier du magazine Le Point en 2001 consacré aux Gaulois , avec des articles évoquant le rôle de Vercingétorix et la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine (aucune référence aux autres localisations possibles).

Cote de classement: 
J-2001-01232

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à balle de fronde