étude historique

La vallée oubliée

Charles Thévenin relate dans le Progrès du 15 juin 2003 l'histoire “géologique” de la petite vallée partant de Bourg de Sirod et se faufilant entre Sapois et Equevillon. Ancienne morte, l'Etang Marquis est le vestige d'un plan d'eau plus important dans une vallée où a pu passer l'Ain avant que celui-ci passe la barrière de Bourg-de-Sirod pour rejoindre la Saine vers Syam. 

Cote de classement: 
J-2003-02787

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Lac à la Dame ou le mystère des flots au féminin

Charles Thévenin raconte dans le Progrès en 2001 l'histoire du Lac à la Dame, situé dans le prolongement de la dépression de Fort-du Plasne. Il évoque les problèmes de frontières entre plusieurs communes, les communautés humaines, les légendes 

Cote de classement: 
J-2001-02786

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les Mottes : des vestiges au passé évocateur

Charles Thévenin évoque dans cet article du Progrès de juillet 2001 les anciennes “mottes” sur lesquelles étaient construites des structures fortifiées  en bois et terre et qui étaient situées dans des marais ou des plans d'eau. De plan carré, les structures pouvaient être construites très rapidement et étaient naturellement protégées par l'eau environnante. C.

Cote de classement: 
J-2001-02785

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Par monts et par vaux...

Le journaliste et érudit champagnolais Charles Thévenin explique les raisons de l'installation de la ville de Champagnole dans une plaine alluvionnaire avec autour d'elle un relief tourmenté, une rivière importante (Ain), des langues morainiques (Curtil, Taravan...), des buttes anciennes (Mont Rivel, Equevillon...). Il évoque les eaux stagnantes de cette plaine devant se déverser dans divers ruisselets. Progressivement le relief s'est estompé.

Cote de classement: 
J-1999-02784

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Des points noirs sur la route blanche

Charles Thévenin raconte dans le Progrès l'histoire de l'itinéraire ancien que constitue l'actuelle RN5  (route blanche) menant de Poligny-Salins à la Suisse en passant par Champagnole (franchissement de l'Ain sur le Pont de l'Epée).Il évoque le carrefour de voies anciennes que constitue Champagnole.

Cote de classement: 
J-1999-02783

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Notes varia manuscr. d’A. Berthier : Vercingétorix trahi par les historiens

Petite note manuscrite d'André Berthier récapitulant les positions des divers acteurs ou auteurs sur la controverse de la localisation d'Alésia et le regard qu'ils portent sur Vercingétorix. Sont épinglés : Napoléon III, Carcopino, Jullian, Rambaud, Harmand. Pour Berthier, Alise est le “grand contresens de la Guerre des Gaules”.

Cote de classement: 
L-XXXX-02708

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Extrait de “Sur les traces des Mars celtiques” d'E. Thévenot

Extrait dactylographié d'un passage de l'ouvrage d'E. Thévenot “Sur les traces des Mars celtiques”  consacré aux rites solaires celtiques tels qu'on en observe encore aujourd'hui des traces en divers lieux du Jura. 

Cote de classement: 
L-XXXX-02682

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Note varia dact. d’A. Berthier : Ensérune. Civilisations préromanes de la Gaule Méridionale de J. Jannoray

Note de lecture sur “Ensérune. Contribution à l'étude des civilisations préromanes de la Gaule Méridionale” de J. Jannoray (1955). Sont pointés divers extraits décrivant la colonisation pré-phocéenne sur les côtes de Provence et d'Espagne et la pénétration des rhodiens en gaule méridionale.

Cote de classement: 
L-XXXX-02681

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Sans titre. Naissance et développement de la communauté paroissiale de Morbier

L'historien local, Paul Bailly-Masin, retrace l'historique de la communauté paroissiale de Morbier (“Mort-bief”) de Noé après la révolution française. Il évoque l'existence, bien  avant la conquête romaine, d'un chemin tirant droit des plaines de la Saône à Genève par les cols du Morbier, de la Savine et de Saint-Cergues. Il détaille ensuite le développement de la communauté humaine aux époques gallo-romaine puis médiévale, avec érection d'une paroisse. Le texte se termine par l'étude de l'évolution de la paroisse de 1593 à la Révolution.

Cote de classement: 
L-XXXX-02666

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Montségur et l'énigme cathare

Jean Markale se penche dans cet ouvrage sur quatre hauts lieux de la France entourés de mystères, en particulier Montségur et l'énigme cathare (Qui étaient les Cathares? D’ où venaient-ils ? Quel trésor cherchaient-ils à sauver ?).  En page 76, Markale fait référence à la localisation d'Alésia : “... on a fait la même chose pour mettre en valeur Alise-Sainte-Reine (Côte d'Or) en y plaçant au mépris de tous les textes latins et grecs, l'Alésia de Vercingétorix alors que cette Alésia ne peut se trouver que dans le Jura”.

Cote de classement: 
O-1986-02645

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à étude historique