titulus

Evolution de l'interprétation de MM. Reddé et Bénard sur les “camps d'Alise”

Document de récapitulation par Jacques Berger des différentes interprétations des camps d'Alise par MM. Reddé et Bénard de 1987 à 1997. En 1987, un article de J. Bénard affirme l'existence de 10 fortifications romaines fermées autour de l'oppidum du Mont Auxois, et de forme irrégulière inhabituelle. Le rapport des fouilles de 1991 révèle des surprises : le camp I est décrété post-césarien.

Cote de classement: 
L-1998-02662

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles du siège d'Alésia. Rapport triennal (1992-1994) et Rapport d'ATP - Les camps

Dans cette partie du rapport des fouilles 92-94 d'Alise, Michel Reddé présente les résultats relatifs aux camps et castella romains. Au camp C (un ovale grossier) abondamment photographié dans le passé par R. Goguey, ont été découvertes deux balles de fronde avec les inscriptions T.LABI et T.LA que Reddé met en lien avec Titus Labenius. Une porte défendue par un titulus sera également mise à jour (voir sur ce point les observations critiques des opposants à la thèse officielle). Le détail des fossés est indiqué.

Cote de classement: 
L-1994-02653

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia en Sorbonne

Le R.P. André Noché commente et critique, en 1968, la thèse de Jacques Harmand sur Alésia - Alise Sainte Reine soutenue en Sorbonne et éditée en 1967 chez Picard. D'emblée, il note positivement qu'Harmand a laissé de côté toutes les autres localisations et la très grande majorité des objections faites au site officiel. Le texte reprend alors différents points de l'ouvrage d'Harmand apportant ici ou là quelques petits éléments de contradiction.

Cote de classement: 
J-1968-01239

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alise-Sainte-Reine contre Chaux-des-Crotenay. Plaidoyer pour Alise Sainte-Reine

Site officiel depuis la décision de Napoléon III, Alise-Sainte-Reine vient de faire l'objet d'une nouvelle campagne de fouilles. L'archéologue Philippe Barral (membre de l'équipe de fouilles d'Alise-Sainte-Reine) fait en 1999 un plaidoyer pour le site officiel. Il présente un ensemble de vestiges (fossés notamment) et trouvailles (balles de fronde  estampillées T. LABI, monnaies gauloises et romaines...) pouvant renforcer la thèse de l'Alésia officielle.

Cote de classement: 
J-1999-00659

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à titulus