Evolution de l'interprétation de MM. Reddé et Bénard sur les “camps d'Alise”

Origine du document:

Lieu de conservation:

Type de document:

Cote de classement: 
L-1998-02662

Auteur personne physique:

Classeur: 
4_B_1
Boîte: 
1

Langue:

Affaire / dossier:

Collation: 
Texte manuscrit
Pagination: 
4 p.
Année de production: 
1998
Note: 

Document de récapitulation par Jacques Berger des différentes interprétations des camps d'Alise par MM. Reddé et Bénard de 1987 à 1997. En 1987, un article de J. Bénard affirme l'existence de 10 fortifications romaines fermées autour de l'oppidum du Mont Auxois, et de forme irrégulière inhabituelle. Le rapport des fouilles de 1991 révèle des surprises : le camp I est décrété post-césarien. Le rapport de 1992 en vient à douter non seulement du camp I mais aussi du camp D et son auteur Michel Reddé en conclut que le texte de César dans la plaine des Laumes ne correspond pas à la réalité archéologique (sic). 

J. Berger note qu'il est impossible d'obtenir communication du rapport sur la 3ème campagne de fouilles (1993). L'année suivante, est organisée à Saint-Germain en Laye l'exposition “Vercingétorix et Alésia”, accompagnée d'une campagne médiatique et de presse importante mais les défenseurs du site officiel adoptent généreusement la méthode Coué. En 1996-97, deux documents sortent concernant les fouilles 91-94 : l'un n'est pas vendu en France et l'autre n'est que difficilement accessible (s'annoncer 48 h. à l'avance). Ces documents évoquent la coexistence de dispositifs de type clavicula et titulus, ce qui est chronologiquement impossible.

Descripteurs militaires:

Lieux cités:

Personnes morales citées:


Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.