Langouette (la)

Site naturel nommé "Gorges de la Langouette" aux Planches-en-Montagne (Jura). Ces gorges ont été creusées par la Saine, affluent de l'Ain.

Hydronymie et Mandubiens

Dans le Gaulois n°11 de juin 1975, Mme A. Monnier développe une réflexion sur les termes en rapport avec l'eau relevés dans le Haut-Jura (hydronymie). Sont relevés plusieurs hydronymes concernant les Planches, les Foncine, Mont-Liboz, Fort-du-Plasne, Les Chalesmes ou encore l'Ain, la Lemme, le Hérisson. L'auteur s'étend plus longuement sur le mot mandubien, rappelant les controverses à son sujet, en particulier sur l'origine du mot Doubs.

Cote de classement: 
J-1975-03194

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Reconnaissance Guth-Thévenin : zone des 5 trous ou fosses sous Châtelneuf

Envoi par Roland Thévenin à André Berthier d'un petit reportage photographique de la zone dite des trous sous Châtelneuf, trous repérés antérieurement par Nicole Gérard. Ces 5 trous ou cuvettes de 4 à 6 m. de diamètre et de 2 à 2,5 m. de profondeur sont reliés pour certains d'entre eux par des fossés de sortie (liens aussi avec un étang intermittent). Présence aussi d'un mur ancien. Sont aussi évoqués des trous semblables en bas de Malvaux et à la Langouette. Fonds Berthier-Guth (photos Guth).

Cote de classement: 
L-XXXX-03173

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Un été dans les Côtes Chaudes

Charles Thévenin rappelle dans cet article la géomorphologie impressionnante de la vallée de la Saine (gorges, canyon...) entre la Langouette et la plaine de Syam. Il décrit l'adret surchauffé de la vallée (les “Côtes chaudes”) et la difficile construction d'une route de 1841 à 1842 à flanc de colline pour relier les Planches à Syam. Plusieurs anecdotes d'accidents. 

Cote de classement: 
J-XXXX-02792

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres de janvier à mars 1994 entre J. Famy et A. Berthier :

Le 15 janvier 1994, le général Famy évoque auprès de Berthier la question de l'emplacement du mur ou maceria sous les remparts (versant oriental de l'oppidum). Il aborde aussi les prospections faites à l'automne 93 ainsi que la possible publication du carnet de croquis caricaturaux faits par le le Commissaire de Marine Delaborde.Il évoque enfin un article de Voix du Jura mentionnant la découverte d'un nouveau site Alésia par J.M. Boutigny à Taravan.

Cote de classement: 
C-1994-02190

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres d'avril 1984 entre A. Sur et A. Berthier : défenses à l'Est et au Sud de l'oppidum

Le 27 avril 1994, Albert Sur demande des précisisons à André Berthier sur les défenses de l'oppidum à l'Est et au Sud. Berthier lui répond le 30 mai suivant (en joignant copie d'une lettre au Général Famy). Il ré-explique l'approche du portrait-robot et revient sur le murus (rempart) derrière lequel se sont rassemblées des troupes gauloises à l'Est. Pour la partie Sud-Sud-Est (côté Montliboz), des défenses naturelles existent qui permettent un blocus (gorges de la Langouette, Grands Epinois...).

Cote de classement: 
C-1994-02187

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Observations de M. Lejeune

Dans cet article du Gaulois de fin 1971, Raymond Lejeune dresse l'inventaire d'une quinzaine de structures pierreuses, plates-formes et tumulus  découverts pendant l'été. Il se dit frappé par la quantité de murs et tas de pierres sur le territoire des Planches (il est habitant de ce village) en particulier autour de Montliboz ou de la Montagne Ronde. Son inventaire se poursuit avec des structures identifiées à la Perrena et au Bief de la Pisse.

Cote de classement: 
J-1971-01738

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la recherche d'Alésia - Observations sur le territoire de la commune des Planches en Montagne

Dans ce numéro 4 du Gaulois, le rédacteur évoque d'abord la conférence suivie par 200 personnes venues écouter, à Chaux-des-Crotenay, les exposés de MM. Berthier, Edeine et Potier (on signale la découverte de plates-formes et de tumulus en 1971). La revue publie ensuite un texte de M. Lejeune énumérant et détaillant  les très nombreux vestiges anthropiques (murs et fossés) découverts sur le territoire des Planches. L'article se poursuit avec des découvertes à la Perrena (voie romaine) et du côté du Bief de la Pisse.

Cote de classement: 
J-1971-01732

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La Saine, une fabrique à « joyaux »

L'article du Progrès développe l'histoire et les caractéristiques de la rivière Saine (aussi appelée Sene dans le passé) de sa source à Foncine-le-Haut à la confluence avec l'Ain. Une source sacralisée, des gorges puissantes, des décrochements et cascades nombreuses, ses multiples exutoires...  Pour l'auteur, la Saine est bien une des douves mentionnées par César au pied de l'oppidum d'Alésia - Chaux-des-Crotenay. Il émet aussi l'hypothèse que la Saine a pu être, dans un passé lointain, le cours d'eau le plus  important, l'Ain n'étant que son affluent. 

Cote de classement: 
J-1993-01464

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Une voie antique dans le Haut-Jura

Communication de l'historien jurassien Honoré Carrez à la Société d'Emulation du Jura en 1909. L'auteur évoque la multiplicité des voies de communication anciennes qui sillonnent la Séquanie alors que peu de voies semblent traverser le Haut-Jura. Il démontre toutefois que l'antique passage par le Col de Saint-Cergue a été un lieu de communication important entre l'Helvétie et la Séquanie. Il analyse ensuite, avec beaucoup de précision, la voie qui permet de passer du Grandvaux au Val de Miège avec un embranchement passant par Chaux-des-Crotenay (Vie du Four). 

Cote de classement: 
J-1909-00700

Le secteur des Planches en Montagne. Un oppidum romain

Marc Patiou met l'accent, en 2000, sur l'importance des “verrous” en certains points particuliers autour de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay : plaine de Syam, Morillon, Les Planches en Montagne. Le verrou du site des Planches se situe au confluent de deux cours d'eau, la Senge et la Saine formant chacun des thalwegs eux-mêmes cernant une éminence de faible hauteur, composée d'une série de terrasses avec des talus. Un plateau sommital ou petit oppidum de 3 hectares aurait pu accueillir un millier d'hommes. 

Cote de classement: 
J-2000-00157

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Langouette (la)