Lizon

Affluent de la Loue, coulant dans le département du Doubs.

Alésia, l’autre rive

Charles Thévenin présente, dans le Progrès (févier 1998) la thèse de Daniel Munier situant Alésia à Eternoz. Il fait état des zones tumulaires du plateau d'Amancey.

Cote de classement: 
J-1998-03159

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Une excursion à Alaise

L'érudit lédonien Emile Monot rend compte de sa visite à Alaise (après sa visite du printemps 1908 à Alise-Sainte-Reine), visite organisée le 5 août 1908 à l'occasion du VIIème Congrès de l'Association franc-comtoise. Avec son style romancé et légèrement ironique, l'auteur rappelle tout d'abord la défense du site d'Alaise par les Delacroix, Castan, Quicherat, Bial et autres Sarrette. Les visiteurs sont guidés par Piroutet, qui, très vite, met en évidence les faiblesses du site pour prétendre être l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1908-01538

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La question d'Alaise

Maurice Piroutet constate dans ce mémoire de 1908 (publié dans la collection des Mémoires de la Société d'Emulation du Jura) qu'ont été trouvées autour d'Alaise un grand nombre de sépultures sous tumulus, abondance qui se retrouve dans toute la Franche-Comté et l’Ain, en Alsace, en Lorraine, en Bourgogne. La plupart des tumulus du pays d’Alaise et parmi eux tous les plus volumineux et les seuls vraiment productifs, ceux dont le mobilier a été regardé comme appartenant à l’époque de la conquête romaine, sont en réalité hallstattiens (900-450).

Cote de classement: 
J-1908-00867
Souscrire à Lizon