Une excursion à Alaise

Sous-titre: 
Extrait des Mémoire de la Société d'Emulation du Jura

Origine du document:

Lieu de conservation:

Type de document:

Cote de classement: 
J-1908-01538

Auteur personne physique:

Langue:

Date: 
1908
Lieu de publication: 
Lons-le-Saunier
Pagination: 
12 p.
Année de production: 
1908
Titre de collection: 
Mémoire de la Société d'Emulation du Jura
Note: 

L'érudit lédonien Emile Monot rend compte de sa visite à Alaise (après sa visite du printemps 1908 à Alise-Sainte-Reine), visite organisée le 5 août 1908 à l'occasion du VIIème Congrès de l'Association franc-comtoise. Avec son style romancé et légèrement ironique, l'auteur rappelle tout d'abord la défense du site d'Alaise par les Delacroix, Castan, Quicherat, Bial et autres Sarrette. Les visiteurs sont guidés par Piroutet, qui, très vite, met en évidence les faiblesses du site pour prétendre être l'Alésia de César. Piroutet indique que les tumulus et les remparts mis en évidence renvoie à une période d'au moins 4 à 6 siècles avant le siège d'Alésia. Après la visite du site, les personnes découvrent la statue de Delacroix à Alaise (Monot oppose malicieusement  l'humble buste de l'archéologue au gigantesque Vercingétorix d'Alise). A la fin du texte, Emile Monot, à nouveau dépité, s'adresse aux archéologues en leur disant “Pour moi, Alésia sera là où vous la placerez, à Alise, à Alaise, à Aluze ou même à Alièze au baillage d'Orgelet”.

Ce texte écrit en août 1908 par Emile Monot sur Alaise, vient en complément d'un premier texte sur Alise écrit entre le 7 et le 11 juin 1908. Tiré à part de la communication publié en 1908.

Descripteurs archéologiques:

Descripteurs militaires:

Descripteurs méthodologiques:

Personnes morales citées:


Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.