fossé

Les fouilles d'Alaise et la réunion de Myon

Léon Delamarche fait le point, dans le Jura Français d'octobre-novembre 1954, sur la réunion annuelle du “Comité Georges Colomb pour la Vraie Alésia” et surtout sur les fouilles ou sondages réalisés pendant les étés 1953 et 1954, sous la direction des professeurs Louis Déroche et Jean Bérard. Le temps pluvieux des deux étés ont rendu ces investigations très difficiles. Un des objectifs consistait à retrouver la fouille de Castan faite en 1861 (fossés), mais Delamarche s'interroge sur l'interprétation des résultats des fouilles récentes.

Cote de classement: 
J-1954-03170

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La journée d’Alaise 1953

Compte rendu dans le N°61 du Jura Français de la réunion annuelle du 23 août 1953 à Alaise, du Comité Georges Colomb pour la Vraie Alésia. Sont évoquées les fouilles réalisées pour la 1ère fois autour d'Alaise qui ont mis à jour des fossés (sous la direction des professeurs J. Bérard et L. Déroche). L'auteur de l'article (“Critognat”) invite à une certaine prudence méthodologique. Un court historique des récentes actions du Comité Colomb est présenté.

Cote de classement: 
J-1954-03169

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Premiers sondages sur le pourtour d'Alaise

Le Jura Français de janvier-mars 1954 (N°61) relate l'opération engagée en 1953 par le “Comité Georges Colomb pour la Vraie Alésia” consistant en la réalisation de sondages autorisés sur le pourtour d'Alaise. Le Président du Comité, Léon Delamarche, a obtenu en février 1953 une autorisation de sondage de la part de Lucien Lerat, Directeur de la circonscription archéologique de Franche-Comté. Deux professeurs d'université  (Jean Bérard et Louis Déroche) sont associés à l'opération et apportent leur caution scientifique.

Cote de classement: 
J-1954-03168

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La journée d'Alésia

Léon Delamarche rend compte, dans le Jura Français N°56 (juillet-septembre 1950) du déroulement de la journée “Alésia” du 27 août 1950 à Alaise. Il évoque les articles d'André Billy parus récemment dans le Figaro en faveur du site d'Alaise. Des visites de terrain ont eu lieu les jours précédents, en particulier avec Pïerre Jeandot (emplacement d'un fossé...). 

Cote de classement: 
J-1950-03166

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : de César à Sainte-Reine

Le Bien Public consacre un article le 29 juillet 1992 aux fouilles de Patrice Wahlen de la Basilique Sainte-Reine d'Alise et à celles de Michel Reddé (Alésia). Les fouilles sous la Basilique révèlent l'existence d'un sanctuaire du VIIème siècle avec 63 inhumations. Quant aux fouilles de Michel Reddé réalisées au carrefour de l'Epineuse, elles montrent des fossés, l'un post-romain et l'autre médiéval, recouverts par un habitat des XVIIème et XVIIIème siècles. Ajout d'un petit encadré sur le musée d'Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1992-03158

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia à Alise-Sainte-Reine : la preuve qui manquait

Long article de M. Huvet dans les Dépêches du 13 octobre 1990, rendant compte de la découverte faite par René Goguey, le 25 juin 1990,  des postes de guet de César.

Cote de classement: 
J-1990-03157

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois dessins de la plaine de Syam avec indications des investigations de terrain (1964 et 1998/99)

Un premier dessin reprend les informations sur la localisation des fouilles de 1964 (dont l'emplacement de la tranchée IV à l'Ouest du Grand Méplat) ; y figure le tracé de la voie romaine allant de Syam au confluent Lemme-Saine (ancien pont détruit sur la Saine) ; y est aussi esquissée une zone de défense au Sud du Grand Méplat. Un second dessin (début ou milieu des années 90) montre la localisation probable des fossés et zones de piège en plaine de Syam, face au castellum pentagonal et à l'Est de la route 279, d'après les relevés d'un radiesthésiste (vraisem

Cote de classement: 
L-1999-03130

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les fossés de César sont-ils dans la plaine de Salins-Marnoz?

André Monnin, Président de l'Association scientifique et historique du Pays de Salins-les-Bains, fait état dans le Jura Français N°242 d'avril-juin 1999, de la découverte faite dans la plaine de Marnoz de traces de fossés romains (dans des tranchées EDF). Selon A. Monnin, cela confirmerait l'hypothèse de Pierre Jeandot sur Alésia-Salins.

Cote de classement: 
J-1999-03120

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en sept.-déc. 1983 entre J.P. Jacob et A. Berthier : planification 1984, rapport 1983

Le 9 septembre 1983, J.P. Jacob (Dir. des Antiquités Historiques) adresse à André Berthier une demande pour l'établissement de fiches de planification pour les investigations (sondages) de 1984. Il indique avoir demandé au Conseil général une somme de 5.000 francs pour les travaux Berthier de 84 et invite aussi Berthier à présenter un dossier pour le concours des chantiers de bénévoles. Le 13 septembre, André Berthier retourne les fiches à J.P.

Cote de classement: 
C-1983-03063

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

161x - Enquête sur Alésia. Réflexions et Documents. Sur la visite d’Alise-Sainte-Reine

Dans ce supplément (nov. 1983) à son bulletin 161, Guy Villette poursuit ses réflexions après la visite collective et officielle  à Alise-Sainte-Reine le 11 septembre 1983. Il revient préalablement sur l'article d'Agnès Monadé du Point (août 83) qui, s'il a le mérite de sensibiliser le grand public à la question de la localisation d'Alésia, présente malheureusement un certain nombre d'approximations et met l'accent sur une querelle d'archéologues, alors que pour Villette, il s'agit d'abord d'un débat entre historiens.

Cote de classement: 
J-1983-03036

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à fossé