colline

Alésia. Histoire d’une recherche

L'abbé André Wartelle revient sur l'histoire de la controverse relative à la localisation d'Alésia. Il met en évidence l'absurdité du choix d'Alise-Sainte-Reine comme site officiel depuis Napoléon III ainsi que la dégradation des recherches engagées depuis cette époque.. Il explique la démarche originale d'André Berthier consistant en la mise au point du portrait-robot et la découverte du site de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-1991-01072

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

René Potier : Le génie militaire de Vercingétorix et le mythe Alise Alésia

Texte polémique, dans lequel Raymond Schmittlein entreprend de critiquer point par point l'ouvrage de René Potier, "Le génie militaire de Vercingétorix et le mythe Alise Alésia". Il dénonce d'abord la remise en question, par René Potier, du site d'Alise du seul fait de la non-conformité du texte de César et de la topographie d'Alise-Ste-Reine. Il conteste l'affirmation de René Potier, qui évoque dans son introduction  le manque de précisions topographiques des Commentaires de César. Il en démontre le contraire en citant quelques passages précis.

Cote de classement: 
L-1973-01035

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Francs-Comtois contre Bourguignons : du nouveau sur Alésia

Eugène Horn, curé de Malans (25), expose la controverse qui oppose, depuis plus de 100 ans, Bourguignons et Francs-Comtois au sujet de la localisation d'Alésia. César a-t-il ou non traversé la Saône ? est-il ou non entré en Séquanie ? S'appuyant sur l'herméneutique qui permet d'analyser finement les textes anciens, Eugène Horn retrace les différentes étapes de la bataille d'Alésia et met en évidence des incompatibilités de la thèse bourguignonne avec les textes de César.

Cote de classement: 
L-1970-01031

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La cavalerie dans l'enjeu de la lutte de Vercingétorix contre César (52 avant Jésus-Christ)

Après avoir montré les failles des explications fournies par les érudits (Carcopino, Jullian, Thévenot…) notamment sur les combats de cavalerie, l’abbé André Wartelle montre que dans l’hypothèse Berthier tous les éléments qui semblaient poser problème à Alise viennent bien trouver leur place dans l’hypothèse Berthier. Wartelle détaille les évènements de l'année -52 et pointe les erreurs des défenseurs de la thèse officielle.

Cote de classement: 
J-1983-00914

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alise-Sainte-Reine ne peut pas avoir été l'Alésia de César

Dans cet article de 1955, Léon Delamarche conteste la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Il revient d'abord sur la campagne de César de -52, montrant comment Vercingétorix force César à quitter la Gaule. Il décrit les éléments de topographie donnés par César sur Alésia et démontre que le site du Mont Auxois ne corespond pas aux données de César. L'article aborde ensuite les fouilles faites à Alise-Sainte-Reine et les collectes de mobiliers (monnaies, armes...) qui finalement n'apportent pas d'arguments convaincants en faveur d'Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1955-00737

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La méthode du portrait-robot dans la recherche d'ALESIA

Description détaillée de la méthode dite du portrait-robot d'André Berthier conduisant à localiser Alésia à Chaux-des-Crotenay. Le texte reprend l'essentiel de la communication d'André Berthier devant le 109ème Congrès national des Sociétés savantes, le 5 avril 1984 à Dijon. Publication Hors-Série des Annales d'Alésia, éditée en 1984 par l'Association Lemme et Saine d'intérêt archéologique. Une ré-édition du texte sera réalisée en 1993 par l'Institut Vitruve.

Cote de classement: 
O-1984-00675

L'Alésia de Chaux-les-Crotenay. Essai d'analyse de la bataille du Camp Nord

Claude Allard fait dans cet article de 1990 un examen des données de César relatives à la bataille du Camp Nord et regarde leur application au terrain du côté de la Côte Poire et de la Grange d'Aufferin. L'auteur décrit les mouvements probables de l'armée de secours de Vercassivellaunos et ceux des contre-attaques de flanc de l'armée romaine dans la Combe de Crans. Claude Allard mentionne la découverte d'un imposant mur en grosses pierres appareillées, partie d'un dispositif puissant de défense. Une carte décrit les mouvements des divers acteurs de la bataille.

Cote de classement: 
J-1990-00647

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pro Castris - Bulletin annuel de liaison et d'information - 2003

Bulletin annuel de l'Institut Vitruve pour l'année 2003

  • relevés topographiques sur l'oppidum en 2002 et 2003 ;
  • la page du latiniste : VII, 83 : erat a septentrionibus collis , quelles connaissances les Anciens avaient-ils en matière d'orientation géographique? (Antoinette Brenet, Charles Griffith)
Cote de classement: 
J-2003-00643

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alesia Chaux-des-Crotenay: Pourquoi?

Jacques Berger, ingénieur civil des Mines, a rencontré André Berthier en 1991. Séduit par sa méthode du portrait-robot, il s’intéresse à son hypothèse sur la localisation du site d’Alésia à Chaux-des-Crotenay. Deux ans plus tard, André Berthier lui demande de prendre la présidence de l’Association Lemme et Saine d'Intérêt Archéologique (A.L.E.S.I.A.) - qu’il avait créée, en 1980, pour appuyer et faire connaître son hypothèse.

Cote de classement: 
O-2004-00219

Le sanctuaire gallo-romain du Mont-Rivel

François Leng a travaillé de nombreuses années sur le Mont Rivel. Son article de 2008 fait le point sur les découvertes faites sur cette butte-plateau dominant Champagnole de 250 mètres. Il présente l'organisation générale de ce grand centre cultuel organisé autour de deux temples, l'un rectangulaire, l'autre octogonal. Une aire sacrée d'environ 8 000 m2 assure la liaison entre les deux temples. L'occupation du site a commencé avec les Gaulois comme en attestent des objets et des monnaies ou potins séquanes retrouvés dans les fentes de la roche.

Cote de classement: 
J-2008-00202

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à colline