maceria

Trois lettres de juil.-sept. 1971 entre R. Potier et A. Berthier : travaux et contacts de l'été 71

Le 16 juillet, René Potier informe Berthier de son installation à Syam (avec arrivée prochaine d'Eychart pour 3 jours) ; il a réservé une chambre à Berthier. En septembre, depuis Caen, il transmet à Berthier la fin de l'article d'Edeine sur les sondages de 71 (dans lequel est évoquée la découverte de la maceria) et évoque son article sur les itinéraires des armées gauloise et romaine.

Cote de classement: 
C-1971-04587

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L’emplacement exact de la véritable Alésia sera-t-il bientôt situé ?

Dans cet article des Dépêches du 20 août 1971, l'auteur C. Garcin, rappelle dans un premier temps la démarche d'André Berthier pour trouver Alésia. Il évoque ensuite les travaux récents de 1969 à 1971 de l'équipe Berthier, renforcée par la présence de l'archéologue B. Edeine (découverte d'un ustrinum aux Etangs de Crans et d'un bourrelet-maceria aux Gîts de Syam).

Cote de classement: 
J-1971-04537

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le “portrait-robot” d'Alésia

Texte-brouillon non daté (mais de 1963 ou 1964), écrit par André Berthier et décrivant les caractéristiques du “portrait-robot” établi à partir des données tirées du Bellum Gallicum. On joint deux brouillons annotés de parties du texte précédent : ils permettent d'observer l'évolution de la réflexion de Berthier. Ces textes sont rédigés pour une intégration à un possible et futur ouvrage.

Cote de classement: 
L-1963-04254

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Quatre lettres d'avr.-juin 1974 de R. Potier à A. Berthier : informations, contacts divers, structures gauloises

Au cours du second trimestre 1974, René Potier continue à informer régulièrement Berthier. Le 8 avril, Potier informe Berthier de la sortie d'une critique de son ouvrage dans la revue belge Romana ; il poursuit sa réflexion sur la distinction entre urbs et oppidum, revenant également sur l'itinéraire de César et de Vercingétorix.  Le 20 avril, Potier évoque un fascicule de Noché, des contacts éventuels avec Heurgon et Eychart et un propos étonnant d'Edeine (qui restitue les objets trouvés par Lejeune).

Cote de classement: 
C-1974-04033

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 17 mars 1974 de Y. Graff à R. Potier : après la lecture de l'ouvrage “Vercingétorix...”

L'archéologue belge Yvan Graff écrit le 17 mars 1974 à René Potier lui indiquant qu'il publiera un article sur le livre dans La Libre Belgique, en plus du petit texte paru dans Romana Contact. Il se réjouit de l'intérêt que suscite le livre (“qui fait du bruit en France”). Il évoque la recension du livre par le R.P. Noché, loin d'être négative.

On joint une lettre du 23 mars de Potier à Berthier évoquant la publication de la note de Graff (et quelques mauvais coups possibles d'Edeine).

Cote de classement: 
C-1974-04025

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en janv.-fév. 1974 entre J.P. Morel et R. Potier : après la sortie de l'ouvrage Vercingétorix

Dans une lettre du 31 janvier 1974, Jean-Paul Morel, Directeur des antiquités historiques à Besançon, félicite René Potier pour son livre (Le génie militaire de Vercingétorix), ayant lu celui-ci avec un “extrême intérêt”,  mais prend toutefois ses distances par rapport à la thèse Berthier (les fouilles n'ont nullement apporté les preuves). Potier lui répond le 11 février 1974 avec une remarquable maîtrise de son argumentation.

Cote de classement: 
C-1974-04024

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en janv.-fév. 1973 entre R. Potier et A. Berthier : Edeine, Geoffroy, fossés doubles

René Potier continue, en ce début d'année 1973, d'alimenter Berthier en informations de natures diverses. Le 20 janvier, après avoir parlé du double fossé aux Lacles (Syam), il évoque la rencontre prochaine entre Edeine et “Geoffroy” - Joffroy -  (peu fervent d'Alise) ainsi que les critiques d'Edeine à l'égard de l'équipe Berthier suite à sa mise à l'écart des fouilles de l'été 72 (en fait, c'est Edeine qui s'est lui-même mis à l'écart en abandonnant le chantier).

Cote de classement: 
C-1973-03971

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'apport déterminant de René Potier, acteur clé de l'aventure Berthier de 1967 à 1973

Professeur de lettres classiques au Lycée de Caen, chercheur historien indépendant et défenseur de la thèse d’André Berthier, René Potier a consacré une partie de sa vie à l’analyse historique et critique des textes de César traitant du siège d’Alésia. Son livre “Le génie militaire de Vercingétorix et le mythe Alise Alésia” écrit et publié en 1973, en  lien avec André Berthier est le tout premier livre consacré à la découverte Berthier : il apporte un éclairage décisif sur cette campagne césarienne et reste une analyse inégalée du texte de César.

Cote de classement: 
J-2017-03912

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Un problème et une méthode

Long texte non signé d'une dizaine de pages d'un proche d'André Berthier (sans être celui-ci). Il s'agit très vraisemblablement d'un projet d'article qu'Antoinette Brenet prévoit de transmettre aux Cahiers Fustel de Coulanges et dont elle transmet copie à André Berthier (cf. C-1972-02283). Après avoir évoqué l'historique de l'affaire de la localisation d'Alésia, Brenet reprend les éléments descriptifs du site donnés par César dans ses Commentaires.

Cote de classement: 
J-1972-03843

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le goulet de la Saine sur le flanc est du plateau de Chaux-des-Crotenay

Sur le flanc Est du plateau de Chaux-des-Crotenay, après avoir dévalé successivement les gorges de Malvaux puis celles de la Langouette, la Saine quitte les gorges profondes sous Côtes Chaudes pour rejoindre le Pré Grillet, traverser ensuite les Lentillères et le Moulinet avant d'être rejointe par la Lemme sous les Gyps de Syam.

Cote de classement: 
J-2016-03806

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à maceria