replat

Lettre du 16 janv. 1965 d'A. Berthier à C. Blanc : rapport Theobald - contre-expertise à demander à Payer

Le 16 janvier 1965, André Berthier informe le général Blanc de la contre-offensive lancée par le doyen Lerat qui a commandité un rapport au géologue bisontin Théobald. Il demande au général de solliciter le géologue Payer sur les objections avancées par Théobald ; il dit se nourrir de celles-ci mais pointe un certain nombre de lacunes dans l'expertise du bisontin. Il évoque la nomination récente dans le Jura du Préfet Georges Mac-Grath qu'il a connu à Constantine.

Cote de classement: 
C-1965-04335

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le verrouillage de l’extrémité sud de la plaine de Syam

Article de Jacques Berger paru dans le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A. au printemps 2000. Jacques Berger détaille le dispositif romain verrouillant la plaine de Syam dans son extrémité Sud. Il évoque les défenses naturelles que constituent les différentes terrasses alluviales, les divers talus et les deux rivières  (flumen) Saine et Lemme. Il détaille trois points faibles de la zone (avec notamment le risque de jonction des troupes gauloises - assiégés et armée de secours -).

Cote de classement: 
J-2000-03285

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le verrouillage de l’extrémité sud de la plaine de Syam (manuscrit)

Version manuscrite du texte de Jacques Berger paru dans le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A. au printemps 2000. Jacques Berger détaille le dispositif romain verrouillant la plaine de Syam dans son extrémité Sud. Il évoque les défenses naturelles que constituent les différentes terrasses alluviales, les divers talus et les deux rivières  (flumen) Saine et Lemme. Il détaille trois points faibles de la zone (avec notamment le risque de jonction des troupes gauloises - assiégés et armée de secours -).

Cote de classement: 
L-1999-03284

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Observations appelées par la note du 10 novembre 1964 de M. Théobald

Réagissant au rapport du 10 novembre 1964 du géologue N. Théobald, l'ingénieur Maurice Payer, qui avait examiné les tranchées début septembre en compagnie du général Blanc, fait part à son tour de ses propres observations (note du 29 janvier 1965). Il confirme l'essentiel des constatations de Théobald tout en restant dubitatif sur certaines réalités (forme des plates-formes ou replats, rectitude des arêtes...) s'expliquant comme des consolidations par la main de l'homme. Le hasard seul ne peut pas expliquer ces réalités et les découvertes d'A. Berthier.

Cote de classement: 
L-1965-01837

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Remarques sur les structures observées dans des fouilles de Syam - note du 10 nov. 1964 de N. Théobald

En novembre 1964, les directeurs des Antiquités de Franche-Comté accompagnés de N. Théobald, professeur de géologie à la faculté des Sciences de Besançon visitent les tranchées creusées au cours de la campagne de sondage de l'été précédent. Suite à cette visite, Nicolas Théobald rédige une note (10 novembre 1964)  concluant que les structures observées dans la plaine de Syam sont des structures géologiques naturelles sans aucun remaniement artificiel.

Cote de classement: 
L-1964-00049

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à replat