Autun

Ville de Saône-et-Loire.

L’esprit de recherche. Un exemple : Jacques-Gabriel Bulliot, découvreur de Bibracte

Dans ce court article, Pierre Aymard vante les mérites de l'esprit de recherche qui a permis à un marchand en vins Jean-Gabriel Bulliot de découvrir le site de l'ancienne Bibracte sur le mont Beuvray. S'opposant aux érudits de l'époque qui plaçait la capitale éduenne à Autun et ayant découvert des vestiges intéressants sur le site du mont Beuvray, Bulliot s'est servi du texte de César pour démontrer qu'il s'agissait bien de l'antique Bibracte. Pierre Aymard évoque les multiples vicissitudes rencontrées par Bulliot pour faire reconnaître sa thèse.

Cote de classement: 
J-XXXX-03849

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres du 30 mars 1984 de C. Griffith à des personnalités bourguignonnes : colloque de Dijon

Avant le Congrès des Sociétés Savantes de début avril 1984, Charles Griffith adresse des courriers à la fois au Sous-Préfet de Montbard (R. Angelier) et au Sénateur-Maire d'Autun (M. Lucotte) pour leur expliquer que l'intervention d'André Berthier dans ce Congrès n'a pas pour but de créer des difficultés aux autorités locales à cause de l'affaire Alésia mais d'aider à la recherche du véritable site d'Alésia.

Cote de classement: 
C-1984-02579

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en mars-avril 1968 entre R. Potier et A. Berthier : traduction Wheeler + Information Historique

Le 21 mars 1968, René Potier remercie André Berthier des corrections apportées à ses textes (future publication dans l'Information Historique dont il passe commande de copies pour Berthier). Il mentionne sa traduction du texte de Mortimer Wheeler sur les muri Gallici. Il évoque le contact indirect avec de Bouard (le “Lerat ” du Calvados) qui s'est montré négatif à l'égard des travaux de Berthier, ce qui n'est pas favorable à une éventuelle demande d'autorisation de sondages par Edeine.

Cote de classement: 
C-1968-02249

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de nov.-déc. 1984 de G. Villette à A. Noché

Après sa longue lettre du 16 novembre 1984 au R.P. André Noché, l'abbé Guy Villette écrit le 23 novembre à Noché pour lui faire part de ses critiques à l'égard de Carcopino. Son ouvrage “César” d'une ample érudition est déparé par trop d'à-peu-près et de rêveries sans fondemant  (“les ruses de César”); Villette regrette que Carcopino y compromette Noché.

Cote de classement: 
C-1984-01999

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

164 - La question des monnaies mutilées d'Alise : résistance politique ou témoignage religieux

Dans son bulletin ronéotypé N° 164 du 29 février 1984, Guy Villette publie une communication de Le Gall dans un colloque à Lyon en 1981 : “Témoignages monétaires d'un esprit de résistance à Alésia, un siècle après Vercingétorix”. L'abbé Villette publie ensuite sa réponse à Le Gall en date du 7 février 1984. La communication de Le Gall portait sur les monnaies impériales trouvées sur le plateau du Mont Auxois dont un certain nombre semblent avoir été volontairement défigurées.

Cote de classement: 
J-1984-01998

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'oppidum de Bibracte. La capitale abandonnée.

Vincent Guichard, dans cet article du numéro thématique 77 du magazine Historia, présente Bibracte, l'oppidum des Eduens, désormais localisé officiellement sur le Mont Beuvray. Cet oppidum semble avoir été abandonné environ un demi-siècle après la guerre des Gaules.

Cote de classement: 
J-2002-01523

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

René Goguey l’intrépide … 200 heures de vol par an

L'article des Dépêches présente René Goguey, historien et surtout passionné d'aviation et d'archéologie. René Goguey réalise plus de 200 heures de vol chaque année avec son avion “Robin”, désormais acquis et transformé par le Conseil régional de Bourgogne pour la photographie aérienne. 

Cote de classement: 
J-1990-01483

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Ce que nous savons aujourd’hui sur la guerre des Gaules. C’est à Bibracte que s’engage le combat final (2)

Dans cet article du Figaro d'août 1989, Georges Suffert évoque la tenue à Bibracte de l'assemblée des chefs des ethnies gauloises. Mais où est Bibracte la capitale des Eduens? Pour l'auteur, la civilisation des oppida, villes fortifiées à proximité de peuplements, est à son apogée. L'oppidum de Bibracte est resté longtemps ignoré. Aantérieurement localisée à Autun, c'est au Mont-Beuvray qu'ont localise désormais Bibracte. Des fouilles ont été réalisées en 1984 qui mettent bien en évidence les imposantes murailles.

Cote de classement: 
J-1989-01374

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La cavalerie dans l'enjeu de la lutte de Vercingétorix contre César (52 avant Jésus-Christ)

Après avoir montré les failles des explications fournies par les érudits (Carcopino, Jullian, Thévenot…) notamment sur les combats de cavalerie, l’abbé André Wartelle montre que dans l’hypothèse Berthier tous les éléments qui semblaient poser problème à Alise viennent bien trouver leur place dans l’hypothèse Berthier. Wartelle détaille les évènements de l'année -52 et pointe les erreurs des défenseurs de la thèse officielle.

Cote de classement: 
J-1983-00914

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'esprit de recherche ; un exemple : Jacques-Gabriel Bulliot, découvreur de Bibracte

Pierre Aymard tente de montrer, dans cet article de 2001 , que la même méthode d'investigation, basée sur le doute critique et sur la réévaluation des textes antiques, a permis de reconsidérer la localisation de Bibracte, Gergovie et Alésia, en dépit des réactions des tenants des sites officiels. Négociant en vins mais passionné d'archéologie, Jacques-Gabriel Bulliot,  est le découvreur de Bibracte au Mont-Beuvray.

Cote de classement: 
J-2001-00162

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Autun