Camp des Sarrasins

Lieu-dit de la commune de Syam, au Nord et dominant le village, au Sud de la Côte Poire. Autre appellation : Roche des Sarrasins.

Journal des fouilles - Eté 1964

Journal de bord des fouilles de l'été 1964 tenu quotidiennement à compter du mardi 18 août  au jeudi 17 septembre (texte dactylographié, annoté par André Berthier) : arrivées et départs de diverses personnes, travaux divers, sondages, visites de personnalités (Général H. Martin, Général Blanc...) , contacts (Préfet...) ... Etude (sondages) du monument tridigité de la Grange d'Aufferin, des fossés de la butte orientale de la Grange d'Aufferin, du castellum (ouvrage avancé) ou plate-forme pentagonale de la plaine de Syam....

Cote de classement: 
L-1964-02919

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Examen préliminaire des échantillons recueillis dans les fouilles de Syam en septembre 1964

Rapport d'expertise géologique fournie par Maurice Payer (ingénieur géologue) à André Berthier en septembre 1964 et relative aux fouilles réalisées pendant la dernière semaine d'août 1964 en plaine de Syam et au camp des Sarrazins (Grange d'Aufferin). Payer évoque en début de note la présence de terrasses alluviales récentes en plaine de Syam après inversion du cours de l'Ain supérieur à la fin de la période glaciaire (d'où des pendages à l'orientation aberrante).

Cote de classement: 
L-1964-02417

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres entre A. Berthier à E. Houriez : visite à Chaux-des-Crotenay en août

André Berthier informe, le 29 juillet 1969, ses amis Houriez de sa venue dans le Jura dès le 3 août. Il les invite à venir passer au moins une journée à Chaux-des-Crotenay. Berthier évoque l'idée qu'ils pourraient s'associer à Jacques Heurgon pour ce voyage.  

Le 6 août suivant, Elisabeth Houriez répond à Berthier en évoquant les problèmes de santé de Suzette Berthier restée à Paris. Elle indique ne pas pouvoir venir dans le Jura avant la fin du mois d'août (elle évoque la lettre de Berthier à Heurgon).

Cote de classement: 
C-1969-01938

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de janvier 1966 d'A. Girard à A. Berthier : mur de la Grange d'Aufferin

Le 3 janvier 1966, Albert Girard accuse réception du rapport de Berthier sur les fouilles de 1964-65. Il souligne l'importance du gros mur (“mur militaire” du camp des Sarrazins. S'il est globalement d'accord avec Berthier sur le rapport présenté, il dit regretter qu'il n'y  ait rien de “plus palpable et d'indiscutable” dans le rapport sur l'oppidum alors que les vestiges sur celui-ci ne demandent qu'à parler. Un petit PS est consacré à Lerat et à sa démission. 

Cote de classement: 
C-1966-01863

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Six lettres adressés à Berthier par des proches au début de 1965 - Critique du rapport Théobald

Le 31 janvier 1965, le Général Blanc transmet à Berthier un nouvel avis de M. Payer et indique que le tumulus (tridigité) n'a pas été touché. Le 1er février, Maurice Payer indique avoir reçu les notes d'A. Berthier analysant le rapport Théobald : face à la condamnation sans appel de L. Lerat, l'ingénieur Payer veut, lui, invoquer le bénéfice du doute (“on ne vient pas à bout d'un site aussi vaste en un mois”.

Cote de classement: 
C-1965-01838

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Observations appelées par la note du 10 novembre 1964 de M. Théobald

Réagissant au rapport du 10 novembre 1964 du géologue N. Théobald, l'ingénieur Maurice Payer, qui avait examiné les tranchées début septembre en compagnie du général Blanc, fait part à son tour de ses propres observations (note du 29 janvier 1965). Il confirme l'esssentiel des constatations de Théobald tout en restant dubitatif sur certaines réalités (forme des plates-formes ou replats, rectitude des arêtes...) s'expliquant comme des consolidations par la main de l'homme. Le hasard seul ne peut pas expliquer ces réalités et les découvertes d'A. Berthier.

Cote de classement: 
L-1965-01837

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Quatre lettres en juin-nov. 1964 d'A. Berthier à J. Pernot : campagne de l'été 1964

Suite de la correspondance d'André Berthier à son ami Jean Pernot. Le 6 juin (date anniversaire de la première visite de terrain à Chaux-des-Crotenay), Berthier évoque les préparatifs de la campagne d'été qui se font de façon méthodique; le chantier se déroulera du 20 juillet au 20 août (petit décalage dans le temps, dont Berthier demande à Pernot de prévenir Blanc et Sergent); des crédits sont renforcés grâce à Edgar Faure avec une masse de manoeuvre de 1 million (d'anciens francs).

Cote de classement: 
C-1964-01808

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Campagne Août 1969

Journal de bord de la campagne 1969 marquée par trois évènements. 1) La tenue d'une réunion d'information d'André Berthier sur la comparaison avec Alise-Ste-Reine et l'analyse du champ de bataille, de René Potier sur le combat préliminaire de cavalerie en relation avec l'oppidum, de Bernard Edeine sur l'analyse du travail de prospection. 2) La réalisation d'un film pour reportage télévisé. 3) Une conférence à Champagnole en présence du Maire et du Préfet.

Cote de classement: 
L-1969-00082

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Remarques sur les structures observées dans des fouilles de Syam - note du 10 nov. 1964 de N. Théobald

En novembre 1964, les directeurs des Antiquités de Franche-Comté accompagnés de N. Théobald, professeur de géologie à la faculté des Sciences de Besançon visitent les tranchées creusées au cours de la campagne de sondage de l'été précédent. Suite à cette visite, Nicolas Théobald rédige une note (10 novembre 1964)  concluant que les structures observées dans la plaine de Syam sont des structures géologiques naturelles sans aucun remaniement artificiel.

Cote de classement: 
L-1964-00049

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Camp des Sarrasins