Côtes de Clermont

Lieu-dit proche de Clermont-Ferrand considéré comme le site probable  (mais non officiel) de Gergovie

La bataille de Gergovie (Printemps 52 av J.C.). Les faits archéologiques, les sites, le faux historique

Ouvrage essentiel de Paul Eychart publié en 1987. Vingt années de recherches de l'auteur apportant des preuves indiscutables concernant le site réel de l'ancien oppidum de la capitale des Arvernes, lieu du déroulement de la victoire gauloise sur l'armée romaine en 52 avant Jésus-Christ. L'auteur situe Gergovie sur la montagne des Côtes, proche de Clermont, contestant le site officel de Merdogne. Soutien (pp. 217-220) apporté à la thèse d'André Berthier localisant Alésia à Chaux-des-Crotenay

Cote de classement: 
O-1987-00755

La bataille de Gergovie

En 1933, Pierre F. Fournier et Emile Desforges défendent la thèse de Gergovie = Merdogne.

Cote de classement: 
O-1933-00741

Pro Castris - Bulletin annuel de liaison et d'information - 1998

Bulletin annuel de l'Institut Vitruve pour l'année 1998

  • actualité de Gergovie : communication de Maître Dominique Sauret:
  • la page du latiniste : l'assassinat d'un honorable chevalier romain (Antoinette Brenet, Charles Griffith);
  • trois saints méconnus du Martyrologue : Saint Viator, Saint Pomp et Saint Epur.
Cote de classement: 
J-1998-00638

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia: stratégie et tactique

Très long article de mai 1979 de l'abbé André Wartelle, pour qui Vercingétorix se révèle, dans la conduite de la guerre, un chef habile et clairvoyant et surtout un grand stratège même si César s'avère être meilleur tacticien dans le dernier combat. L'auteur revient sur les données du Bellum Gallicum et sur la controverse de la localisation d'Alésia, faisant ressortir les incohérences et étrangetés du site d'Alise-Sainte-Reine.

Cote de classement: 
J-1979-00618

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'esprit de recherche ; un exemple : Jacques-Gabriel Bulliot, découvreur de Bibracte

Pierre Aymard tente de montrer, dans cet article de 2001 , que la même méthode d'investigation, basée sur le doute critique et sur la réévaluation des textes antiques, a permis de reconsidérer la localisation de Bibracte, Gergovie et Alésia, en dépit des réactions des tenants des sites officiels. Négociant en vins mais passionné d'archéologie, Jacques-Gabriel Bulliot,  est le découvreur de Bibracte au Mont-Beuvray.

Cote de classement: 
J-2001-00162

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La clavicula: “petite clé” du problème

Lors du Colloque du 6 février 1998 à l'Institut Catholique de Paris, Michel Reddé avait mentionné la découverte d'une clavicula lors des fouilles d'Alise-Sainte-Reine (en présentant des photographies des fouilles). Or , selon Danielle Porte, un tel dispositif destiné à empêcher l'arrivée en ligne droite d'un ennemi dans un camp romain n'existait pas du temps de César, mais n'a été mis en oeuvre qu'avec Hadrien (117-138 ap. J.C.).

Cote de classement: 
J-1998-00147

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Côtes de Clermont