Doubs

Département (25) traversé par la rivière du même nom.

Lettres de sept. 1973 de R. Méjasson à des camarades gendarmes : renseignement archéologique

Le 18 septembre 1973, le Commandant Méjasson écrit à ses “camarades”, commandants des compagnies de gendarmerie de Dole et de Poligny pour leur demander de lui fournir des renseignements d'ordre archéologique. Se définissant comme “agent de recherche topographique” pour le compte d'un professeur de lycée  préparnt une thèse de doctorat (J.Y. Guillaumin), il demande à ses “camarades” de lui transmettre toute information utile sur la découverte d'artefacts par des agriculteurs locaux (il précise les conditions légales de ces découvertes).

Cote de classement: 
C-1973-04466

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Notes varia manuscrites d'A. Berthier : brouillons cartographiques

Plusieurs esquisses ou brouillons de cartes et plans par André Berthier pour définir l'itinéraire de César entre Langres et la Province avec positionnements relatifs des divers peuples gaulois. Un texte dactylographié explicite les mouvements des armées entre deux grands axes : axe Lutèce-Avaricum et axe Confins Rhénans-Jura.

Cote de classement: 
L-XXXX-04434

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Itinéraire (brouillon de texte pour un futur ouvrage)

Dans ce brouillon de texte de 1963-1964 pour un futur ouvrage à publier sur Alésia, André Berthier évoque l'itinéraire suivi par César et notamment le passage par la Séquanie (“in Sequanos”). Berthier critique à l'occasion la thèse du passage par Izernore. Il développe aussi la question de l'emplacement de la bataille préliminaire de cavalerie.

Cote de classement: 
L-1963-04258

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de janv. 1974 de R. Potier R. Méjasson : nouvelles du terrain, informations diverses

Depuis la sortie de son livre en mai 1973, René Potier a entrepris un travail concerté avec le Commandant Méjasson sur l'itinéraire des armées romaine et gauloise. Le 1er janvier 1974, Potier répond à des lettres des 26 et 27 décembre du Commandant. Pour Potier, l'armée de secours n'a pu attaquer qu'au nord et à l'est (ce qui amènera Berthier à modifier le tracé de la circonvallation en plaine de Syam).

Cote de classement: 
C-1974-04023

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 14 sept. 1994 de M. Brot à A. Berthier : transmission d'un texte sur l'étymologie du nom Syam

Le 14 septembre 1991, Marcel Brot (membre d'A.L.E.S.I.A. et époux de l'archiviste-paléographe Isabelle Brot) envoie un courrier à Berthier accompagné d'un texte sur l'étymologie du nom Syam. Il mentionne deux possibilités dont l'une SITO-MAGOS serait plausible selon lui. Il revient sur le nom grec de la Seine (Sequana). Il annonce un autre article sur le mot liège.

Cote de classement: 
C-1991-03937

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Quelques subtilités grammaticales autour des “Commentaires” (Chap. VII)

Jacques Berger, dans une courte note manuscrite (postérieure à 1993), s'efforce de préciser l'itinéraire de retraite de César à partir d'un questionnement du “In sequanos” du texte de César. Il en tire des conséquences pour la localisation de l'embuscade de cavalerie et d'Alésia.

Cote de classement: 
L-XXXX-03872

In sequanos

Etude réalisée par J.-Y. Guillaumin avant 1987 et concernant la retraite de César et les itinéraires des armées romaine et gauloise, avec focalisation sur le vocable “in sequanos”. Après une première partie philologique, l'auteur examine concrètement les itinéraires possibles des armées et les possibles points de passage des rivières. Ce document semble être un brouillon, largement annoté, qui a pu servir ultérieurement pour la thèse de Guillaumin en 1987. Cette étude comporte d'une part un texte dactylographié, d'autre part une série de cartes explicatives.

Cote de classement: 
L-XXXX-03864

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Carte dessinée de l’est de la France (Gaule) entre Lutèce, Gergovie et Genève

Carte dessinée par un des membres de l'équipe Berthier (peut-être Albert Girard) dans les années 60-70 faisant ressortir les cours d'eau et les massifs montagneux principaux et positionnant diverses cités : Gergovie, Lutèce, Langres, Alise, Syam-Cornu et Genève. 

Cote de classement: 
G-XXXX-03377

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Franchissement de la Saône et du Doubs par les légions de César

Six planches ou cartes établies par Jean-Yves Guillaumin (dans le cadre de sa thèse) expliquant les différentes séquences de mouvements des armées romaine et gauloise entre Langres et Alésia (Chaux-des-Crotenay), avec des précisions sur le passage de la Saône et du Doubs.

Cote de classement: 
L-XXXX-03286

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Besançon antique

Guide archéologique consacré en 1990 à Besançon (antique Vesontio). Lucien Lerat (ancien Directeur de la circonscription archéologique de Franche-Comté) présente un panorama des témoignages archéologiques visibles et non visibles de la ville (nombreuses illustrations). Il évoque aussi  l'historique des recherches archéologiques et les richesses des musées de la ville. Les premières pages de l'ouvrage rappellent quelques données sur les Séquanes dont Vesontio était le “maximum oppidum Sequanorum” selon César, ainsi que sur la Guerre des Gaules.

Cote de classement: 
O-1990-03220

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Doubs