Morbier

Commune du département du Jura.

Lettre du 3 juil. 1979 d'A. Berthier à C. Blanc : désaccord sur la théorie du Cdt Méjasson

Depuis 1976 et surtout après la conférence de l'abbé Wartelle de mars 77 (Total Archéologie), le Commandant Méjasson défend l'idée, parfois de façon obsessionnelle et véhémente, que Vercingétorix attendait les Romains dans la Bresse, contrairement à la thèse développée par Potier, Berthier, Wartelle... Le 3 juillet 1979, André Berthier se décide - enfin - d'écrire au Général Blanc (qui avait introduit Méjasson dans l'équipe) pour lui faire part de son profond désaccord avec la “théorie” du Commandant.

Cote de classement: 
C-1979-04135

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Compte rendu de réunion (22 nov. 1975) Blanc-Méjasson-Berthier : marches des armées romaine et gauloise

Une réunion de clarification réciproque des positions du commandant Blanc et d'André Berthier sur les itinéraires et marches des armées romaine et gauloise a lieu le 22 novembre 1975 chez le général Blanc.  Le compte rendu mentionne les points d'accord et de désaccord.

Cote de classement: 
L-1975-04059

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Notes extraites du Dictionnaire de Rousset et d'autres sources par Mireille Viala

Mireille Viala exploite des sources érudites jurassiennes anciennes pour identifier des “spécificités” historiques ou archéologiques de diverses localités. Sont pris en compte le Dictionnaire de Rousset (1853-56), l'Annuaire des communes du Jura de Rousset, un dossier Archéologia (sur les aqueducs), le texte de Pierre Gérard sur Franois ou l'Alésia Métropole disparue des Gauthier.

Cote de classement: 
L-XXXX-03866

Trois dessins de cartes : oppidum de Chaux-des-Crotenay, défenses romaines et plaine de Syam

Photographies en diapositives de 2 cartes et d'une vue perspective dessinées par les équipes d'André Berthier. Elles montrent la position respective de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay, des défenses romaines et de la plaine de Syam ainsi que l'itinéraire du cheminement entre Chaux-des-Crotenay et Genève par les cols jurassiens.

Cote de classement: 
P-XXXX-03388

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Des points noirs sur la route blanche

Charles Thévenin raconte dans le Progrès l'histoire de l'itinéraire ancien que constitue l'actuelle RN5  (route blanche) menant de Poligny-Salins à la Suisse en passant par Champagnole (franchissement de l'Ain sur le Pont de l'Epée).Il évoque le carrefour de voies anciennes que constitue Champagnole.

Cote de classement: 
J-1999-02783

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Sans titre. Naissance et développement de la communauté paroissiale de Morbier

L'historien local, Paul Bailly-Masin, retrace l'historique de la communauté paroissiale de Morbier (“Mort-bief”) de Noé après la révolution française. Il évoque l'existence, bien  avant la conquête romaine, d'un chemin tirant droit des plaines de la Saône à Genève par les cols du Morbier, de la Savine et de Saint-Cergues. Il détaille ensuite le développement de la communauté humaine aux époques gallo-romaine puis médiévale, avec érection d'une paroisse. Le texte se termine par l'étude de l'évolution de la paroisse de 1593 à la Révolution.

Cote de classement: 
L-XXXX-02666

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de nov. 1975 du Cdt Méjasson à A. Berthier : itinéraires de César et Vercingétorix

Dans ces deux lettres des 6 et 15 novembre 1975 à André Berthier, le Commandant Méjasson commente des fiches de l'archiviste relatives à l'interprétation de passages du Bellum Gallicum. Il s'intéresse notamment aux itinéraires suivis, chacun de leur côté, par César et Vercingétorix tentant de concilier analyse philologique et analyse militaire. Il revient sur la question de la stratégie de Vercingétorix, ne partageant pas le point de vue de Berthier sur les intentions du gaulois (est-ce Vercingétorix qui surprend César ou l'inverse?).

Cote de classement: 
C-1975-02594

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les deux Alesia. Un champ de bataille à la mesure des empires

Long article de Ch. Thévenin dans le Progrès du 4 août 2002 dans lequel l'auteur montre l'imbrication des deux sites proches de Champagnole pouvant être l'Alésia de César : Chaux-des-Crotenay (hypothèse Berthier) et Taravan (hypothèse Boutigny). Jacques Berger, Président de l'A.L.E.S.I.A., tente d'expliquer les éléments d'argumentation communs et les divergences. Des encadrés donnent des éléments d'information comparatifs d'une part sur le champ de bataille, d'autre part sur la cité gauloise et les rivières la bordant.

Cote de classement: 
J-2002-02528

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles du Mont-Rivel : notre cité capitale historique

Le journaliste du Progrès fait le point sur les investigations faites au Mont Rivel et dans les alentours et sur les trouvailles gallo-romaines nombreuses faites lors des fouilles. Il évoque aussi les résultats des photographies aériennes sur Vannoz et Curtil qui tendent à prouver l'existence de dispositifs (fossés) de contrôle des passages par le Jura (itinéraire vers le Gyps, Morbier, Saint-Cergue). Le chantier du Mont Rivel est présenté comme un chantier archéologique type (dirigé par F.

Cote de classement: 
J-1988-01357

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La retraite de César de Gergovie à Alésia (Eté 52)

René Potier s'intéresse à l'itinéraire suivi par César après sa défaite de Gergovie pour d'abord aller rejoindre les légions de Labenius du côté de Sens (base logistique d'Agedincum), puis passer chez les Lingons (réoccuper et agrandir la base de Langres et recruter des cavaliers germains) ert enfin de faire retraite vers Genève et la Province. Reprenant les textes de César, de Dion Cassius et de Plutarque, René Potier démontre que l'itinéraire de fuite de César passait forcément par la Séquanie, itinéraire parfaitement jalonné de Langres à Genève.

Cote de classement: 
L-XXXX-01041

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Morbier