Groupement de gendarmerie du Jura

Lettres de sept. 1973 de R. Méjasson à des camarades gendarmes : renseignement archéologique

Le 18 septembre 1973, le Commandant Méjasson écrit à ses “camarades”, commandants des compagnies de gendarmerie de Dole et de Poligny pour leur demander de lui fournir des renseignements d'ordre archéologique. Se définissant comme “agent de recherche topographique” pour le compte d'un professeur de lycée  préparnt une thèse de doctorat (J.Y. Guillaumin), il demande à ses “camarades” de lui transmettre toute information utile sur la découverte d'artefacts par des agriculteurs locaux (il précise les conditions légales de ces découvertes).

Cote de classement: 
C-1973-04466

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 6 oct. 1969 de L. Lerat à J. Chabert : mesures à prendre vis à vis de Berthier

Les rédacteurs du bulletin de liaison de l'association des anciens du Mont-Joly (Le Diable de la Brèche) publient dans le numéro de mars 1970 une copie de la lettre du 6 octobre 1969 de Lucien Lerat (Directeur de la circonscription de Besançon) à Jean Chabert (Chef du Bureau des fouilles au ministère). Cette lettre a manifestement été largement diffusée par Lerat dans son réseau d'amis archéologues officiels après la réunion du CSRA du 30 septembre 1969 ; Bernard Edeine a manifestement pu en obtenir copie.

Cote de classement: 
C-1969-03714

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les campagnes annuelles d’André Berthier à la recherche d’Alésia

Dans cet article, Jacques Dubois fait un point systématique sur les autorisations accordées à l’archéologue comme sur les refus opposés à ses demandes, de 1964 à 2000, pour que ceux qui n’ont pas vécu l’épopée Berthier soient bien informés de toutes les incroyables vicissitudes rencontrées par André Berthier et son équipe. Pour ce faire ont été exploitées les informations regroupées dans les “fiches-campagnes” rédigées par une équipe dédiée d’ArchéoJuraSites tout au long de l’année 2013.
Cote de classement: 
J-2015-03507

Avec d'éminents professeurs, la gendarmerie et son hélicoptère à la recherche d'Alésia

Dans cet article des Dépêches du 25 août 1969, on fait état des investigations menées à Chaux-des-Crotenay par André Berthier avec l'aide de  Bernard Edeine et de ses stagiaires de l'Ecole d'archéologie du Mont Joly.  Le journaliste mentionne le recours à l'hélicoptère de la gendarmerie pour faire des reconnaissances aériennes et la présence du Président du Conseil général du Jura (André Socié).

Cote de classement: 
J-1969-03206

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en fév. 1990 entre J.Y. Guillaumin et A. Berthier : bulletin, sondages, explorations

Le 1er février 1990, J.Y. Guillaumin reprend contact avec A. Berthier pour faire le point sur diverses affaires : sortie du Bulletin de l'association, campagne estivale de sondages , autres explorations à mener... André Berthier lui répond le 18 février proposant diverses pistes pour le Bulletin comme pour les sondages et les explorations tout en sachant que cela risque de bloquer les initiatives. Réponse le 20 février de Guillaumin : textes possibles de D. Porte et C. Méloche et possible exposition avec les cartes en relief.

Cote de classement: 
C-1990-02848

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Histoire de la troisième guerre d'Alésia

Chronologie, année par année de 1962 à 1976, des recherches engagées par André Berthier en lien avec sa découverte du site d'Alésia à Chaux-des-Crotenay. Mention des autorisations de fouilles ou sondages et des refus administratifs. Mention aussi des interventions de diverses personnalités et institutions. Chronologie arrêtée en 1976.

Cote de classement: 
L-1976-02764

Echange de 3 lettres en avril-juin 1972 entre R. Potier et J. Duhamel : autorisation ministérielle

Le 3 avril 1972, René Potier adresse au Ministre Jacques Duhamel copie de son article paru dans l'Information Historique (revue proche de l'Education nationale), insistant sur le fait que des historiens partagent aujourd'hui le point de vue d'André Berthier sur Alésia. Il informe le Ministre sur la sortie prochaine de son ouvrage “Le Génie Militaire de Vercingétorix”.

Cote de classement: 
C-1972-02073

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Autorisation de fouilles pour 1972 : correspondance entre Millotte, Berthier et Jeannin

Le 24 avril 1972, J.P. Millotte (Directeur des Antiquités de Franche-Comté) informe officiellement André Berthier de l'autorisation de fouilles pour 1972 et qu'aucune subvention ne sera accordée. Il demande des précisions sur les dates du chantier et surtout indique à Berthier avoir averti la gendarmerie de Champagnole pour qu'elle surveille les travaux. Berthier répond sur les dates (15 juillet - 25 août).

Cote de classement: 
C-1972-02066

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 3 lettres en avril-mai 1972 entre A. Berthier et B. Edeine : autorisation malgré l'opposition

Le 11 avril 1972, A. Berthier informe B. Edeine des démarches entreprises auprès du Ministre Duhamel (autorisation) et auprès de Socié (subvention du CG du Jura). Il fait état aussi de ses contacts avec la revue Archéologia qui diffère la parution de l'article sur Alésia. Il regrette qu'Edeine ne puisse venir à Pâques à Syam suite à une intervention chirurgicale.

Cote de classement: 
C-1972-02043

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en juin 1969 entre R. Potier et A. Berthier : préparation de la campagne estivale

Le 6 juin 1969, René Potier informe André Berthier des préparatifs et projets de la campagne 1969 : hébergement des fouilleurs, travaux au mur militaire, visite d'Eychart en août, sa propre venue le 18 août... Il évoque aussi son ouvrage quasiment prêt.

Le 13 juin, Potier présente l'idée d'Edeine de recourir à un appareil électronique pour sonder le sol (solution que l'entreprise Chauvin et Arnoux peut proposer) : Maurice Sergent pourrait-il intervenir? 

Cote de classement: 
C-1969-01950

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Groupement de gendarmerie du Jura