Cassini

Famille italienne (dont César-François - Cassini III - et son fils Jean-Dominique - Cassini IV -) qui a dressée la première carte générale et particulière du Royaume de France au XVIIIème siècle. 

Le “Pont romain” de Fort-du-Plasne est-il romain ?

André Alix s'interroge sur le bien-fondé de l’emploi du qualificatif “romain” au sujet du pont, appelé “pont romain” qui enjambe la Lemme à Fort-du-Plasne, pont manifestement très ancien, mais dont l’origine n’est pas attestée. Il en va ainsi pour bon nombre d’autres ponts dits “romains” dans le Jura ou en France, de même que pour d’anciennes voies dites “romaines” qui peuvent aussi bien se révéler d’origine médiévale pour les unes que celtique pour d’autres.

Cote de classement: 
J-2019-04742

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le plateau de Cornu - Chaux-des-Crotenay. Contexte historique et toponymique

Le plateau de Cornu - Chaux-des-Crotenay a fait l’objet en 2017 d’une étude de territoire basée sur le recours à la technologie LiDAR et sur l’inventaire de vestiges anthropiques anciens réalisé par ArchéoJuraSites. Un rapport OPUS I a été produit par l’Association de l’Oppidum en 2018, sous la direction de Fr. Chambon, en partenariat avec le laboratoire MAP-Aria - UMR CNRS - MCC 3495 - de l’ENS d’Architecture de Lyon et ArchéoJuraSites.

Cote de classement: 
O-2018-04734

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Pont d’Enfer sur la Saine... une re-découverte et une énigme

Les passages entre l’éperon barré naturel de Chaux-des-Crotenay et les plateaux voisins à l’est et à l’ouest sont rares et difficiles et se font par quelques gués et ponts sur chacune des deux rivières Saine et Lemme se comptant sur les doigts d'une main. À l’est, du côté de la Saine, depuis la chute et le défilé de la Langouette jusqu’au débouché de la rivière au Pré grillet et en plaine de Syam, la rivière s’écoule, torrentueuse, s’enfonçant sur plus de 200 m de profondeur et ne laissant pratiquement aucun passage naturel ni longitudinal ni transversal.
Cote de classement: 
J-2018-04475

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le gué de Maison Neuve et le “pont” de la Chaux : un point de passage obligé sur un itinéraire stratégique

Dans cet article du Bulletin ArchéoJuraSites N°10 d'avril 2016, Jean Michel présente le point singulier mais stratégique du passage de la Lemme à Pont-de-la-Chaux. Y passent et s’y croisent en effet une rivière, une route importante et plusieurs voies partant dans diverses directions. C’est aussi à Pont-de-la-Chaux que l’on trouve une des rares sorties (vers l’ouest) de l’oppidum ou éperon barré de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-2016-03803

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Des points noirs sur la route blanche

Charles Thévenin raconte dans le Progrès l'histoire de l'itinéraire ancien que constitue l'actuelle RN5  (route blanche) menant de Poligny-Salins à la Suisse en passant par Champagnole (franchissement de l'Ain sur le Pont de l'Epée).Il évoque le carrefour de voies anciennes que constitue Champagnole.

Cote de classement: 
J-1999-02783

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Essai sur l'origine de la Séquanie, sur celle des contrées qui la composoient et des lieux qui en faisoient partie

Travail d'érudition exceptionnel publié par Désiré Monnier en 1818 et 1819 sur les origines de la Séquanie (Franche-Comté) et sur les peuples qui y vivaient. L'ouvrage se présente sous la forme de 3 livres, comprenant chacun 10 à 15 chapitres. Ce travail sera maintes fois cité par les érudits comtois du 19ème siècle.  Le document attaché à la notice comprend les premières pages de chacun des chapitres du livre.

Version historique disponible sur Google Books.

Cote de classement: 
O-1818-01535

Balade au coeur des étangs

L'article du journaliste du Progrès évoque l'existence de nombreux étangs dans la région du plateau de Champagnole, dont certains (aujourd'hui disparus) ont été recensés par Cassini au 18ème siècle. C'est notamment le cas de l'étang de Panésière à Pont de la Chaux qui a pu être créé - selon le journaliste - grâce à un mur de défense romaine (*) lors du siège d'Alésia permettant de barrer la rivière. 

(*) ou plus ancien

Cote de classement: 
J-1989-01424

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia et les voies antiques

Long texte de Mireille Viala qui expose un ensemble de données érudites relatives aux voies antiques dans l'est de la France et plus particulièrement en Franche-Comté et dans le Jura. L'auteur donne des détails sur les chemins et routes antiques de franchissement du Jura, plus particulièrement sur l'oppidum barré de la Chaux-des-Crotenay avec rappel des données cartographiques, géologiques, archéologiques. Elle cite de nombreux auteurs et érudits, anciens ou modernes. 

Cote de classement: 
J-1989-00907

Alésia et les voies antiques - Ré-édition

Le Bulletin d'information ArchéoJuraSites ré-édite le long texte de Mireille Viala paru en 1989 qui expose un ensemble de données érudites relatives aux voies antiques dans l'Est de la France et plus particulièrement en Franche-Comté et dans le Jura. Mireille Viala donne des détails sur les chemins et routes antiques de franchissement du Jura, plus particulièrement sur l'oppidum barré de la Chaux-des-Crotenay. Elle cite de nombreux auteurs et érudits, anciens ou modernes.

Cote de classement: 
J-2010-00213
Souscrire à Cassini