Mordefroid J.L.

Mordefroid Jean Luc

Historien et archéologue, conservatuer du Musée de Lons-le-Saunier. Travaux sur “Les Chartreuses en Franche-Comté” (1984). Fouilles de la Comédie à Lons-le-Saunier (1989). Travaux égelement sur Ilay (2003).

Etude de sauvetage de vestiges à l’étang des Perchettes en août 2003

La sècheresse de 2003 a mis en évidence la présence d'une structure en blocs de calcaire (bassin-barrage en arc de cercle, haut de 80 cm et déjà reconnu par André Berthier) et d'un ensemble de planches en bois de résineux formant chaussée de pont. Suite à une découverte de la structure en bois par Claire Berthier et Jean-Pierre Girardier, le spécialiste de la dendrochronologie Georges-Joël Lambert est venu sur le site les 28 et 29 août 2003 pour expertiser la structure et faire des prélèvements.

Cote de classement: 
L-2003-03351

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Jura vaut bien 850 pages!

Armand Spicher présente dans le Progrès l'ouvrage de Marie-Pierre Rothé “Carte archéologique de la Gaule”, pavé de 850 pages. 

Cote de classement: 
J-2001-03150

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Jean-Luc Mordefroid succède à Marie-Jeanne Lambert. Pour un pôle archéologique

Articles du Progrès du 4 novembre 2004 (René Tribut et Nicole Guignard). Après la révocation de Marie-Jeanne Lambert de son poste de Directeur du Musée d'Archéologie de Lons-le-Saunier à la mi-octobre 2004, c'est l'archéologue Jean-Luc Mordefroid qui est nommé à ce poste, étant par ailleurs responsable du service d'archéologie de la ville.

Cote de classement: 
J-2004-03141

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fouilles archéologiques à Ilay : l'heure des bilans

Samuel Cordier rend compte dans Le Progrès du 28 août 2003 des recherches archéologiques conduites à Ilay (prieuré Saint-Vincent), par Jean-Luc Gomez et Jean-Luc Mordefroid. Une restitution du prieuré d'Ilay entre 1020 et 1200  a pu être réalisée.

Cote de classement: 
J-2003-02588

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le secteur de la Côte Poire, état de la recherche et perspectives

Projet d'article de C. Méloche pour le Bulletin de l'A.L.E.S.I.A., écrit au cours du 2ème trimestre 1993, mais jamais publié. L'auteur tente de faire le point sur les recherches faites dans le secteur de la Côte Poire et de la Combe de Crans en essayant d'apporter plusieurs éclairages nouveaux pouvant aider à ré-orienter les travaux futurs. Pour la Grange d'Aufferin, Méloche met en évidence les multiples occupations du site depuis le néolithique jusqu'au médiéval.

Cote de classement: 
L-1993-01796

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Conférence : samedi à Lons, la nouvelle donne historique

Compte rendu dans Le Progrès d'une conférence qui s'est tenue à Lons-le-Saunier sur les fouilles réalisées depuis 1989 par Jean-Luc Mordefroid sur le prieuré Saint-Vincent du lac d'Ilay. Le site occupé au néolithique et à l'âge du bronze, semble avoir été réoccupé au VIIème et VIIIème siècles comme le prouvent les céramiques recueillies. Une église semble avoir été construite au IXème siècle, alors que l'on n'imaginait pas la présence du Prieuré avant le XIIème siècle.

Cote de classement: 
J-1993-01467

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Patrimoine archéologique exceptionnel révélé sous les dalles

La datation au carbone 14 de la fibule trouvée lors des fouilles sous la basilique de Saint-Claude fait remonter les premières constructions au 1er ou 2ème siècle de notre ère. Toutefois des tessons de céramique antérieurs à cette période ont aussi été identifiés (Tène finale, gauloise). L'archéologue Jean-Luc Mordefroid démontre par ses fouilles que la région de Saint-Claude a été colonisée au début de notre ère. 

Cote de classement: 
J-1990-01433

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Dans l’Antiquité : un « désert » peuplé de Romains …

Le journal Les Dépêches-Le Progrès rend compte de la découverte de vestiges gallo-romains sous la cathédrale de Saint-Claude (fouilles d'Andrée Renon et de l'abbé Pierre Lacroix). Cette découverte prend à contre-pied la thèse selon laquelle la ville de Saint-Claude aurait été fondée avec l'arrivée des moines Romain et Lupicin. Plus de 9 siècles de vide “archéologique”. L'archéologue Jean-Luc Mordefrois découvre en profondeur des tuiles de fabircation romaine. Des vestiges manifestement gallo-romains comme ceux d'Izernore ou de Villards-d'Héria.  

Cote de classement: 
J-1990-01432

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Dans le Jura gallo-romain

Ouvrage collectif publié à l'occasion de l'exposition organisée par le Musée d'Archéologie de Lons-le-Saunier du 13 avril au 31 mai 1992 sur le thème “Dans le Jura gallo-romain”. 

Cote de classement: 
O-1992-01349
Souscrire à Mordefroid J.L.