Auriol V.

Auriol Vincent (1884-1966)

Président de la République Française.

Correspondances entre Guy Villette et Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu

A partir de la fin de 1982, l'abbé Guy Villette entretient une correspondance suivie avec le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu. Il prouve méthodiquement et progressivement à ce dernier que les monnaies trouvées à Grésigny (près d’Alise Sainte-Reine) ne peuvent pas être mises en relation directe avec le siège d'Alésia et qu'elles doivent plutôt correspondre à un dépôt mémoriel ou rituel,  post-siège, dans une “nouvelle Alésia”.

Cote de classement: 
J-2015-03506

Deux lettres de juillet 1984 de G. Villette à Historama : réponse à l’article de G. Charles-Picard

Le 5 juillet 1984, l'abbé Guy Villette adresse une lettre à Historama proposant un texte en réponse à l'article contesté de Gilbert Charles-Picard publié dans le numéro de juillet de la revue. Villette indique que Colbert de Beaulieu souhaite la publication intégrale de ce texte, Picard ayant fait référence au numismate alors que celui-ci conteste aujourd'hui les affirmations alisiennes sur les monnaies de Grésigny. Villette se réserve le droit de publier son texte dans sa série des bulletins ronéotypés.

Cote de classement: 
C-1984-03020

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Bourgogne ou Franche-Comté? La nouvelle bataille d'Alésia

Philippe Paroy présente dans Minutes du 24 août 1994 l'historique de la controverse de la localisation d'Alésia, revenant notamment sur les querelles du 19ème siècle qui a vu s'opposer Alise-Ste-Reine en Côte d'Or et Alaise dans le Doubs. Un encadré permet de présenter la thèse d'André Berthier qui dès 1962 situe Alésia à Chaux-des-Crotenay dans le Jura et très vite met en évidence divers vestiges archéologiques importants.

Cote de classement: 
J-1994-02483

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 21 sept. 1985 de G. Villette à M. de Saint-Chamas : article de l'Echo Républicain

Guy Villette réagit vivement, le 21 septembre 1985, auprès du journaliste de l'Echo Républicain, suite à la parution d'un article après son interview . Il pointe plusieurs erreurs le concernant. Il précise que la controverse sur Alésia n'a jamais cessé : réaction de Victor Duruy, ministre de l'éducation nationale sous Napoléon III et réaction de Vincent Auriol refusant d'aller participer aux cérémonies du second millénaire du siège.

Cote de classement: 
C-1985-02005

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

The Mystery of Alesia

Premier article écrit en anglais sur la confrontation entre Alise-Sainte-Reine et Chaux-des-Crotenay à propos de la localisation d'Alésia. Le journaliste Roy Malkin publie ce texte en 1982 dans Popular Archaeology. Il rappelle d'abord la longue controverse sur cette localisation d'Alésia depuis les années 1850 suite au choix arbitraire de Napoléon III d'Alise-Sainte-Reine en dépit des divergences évidentes par rapport au texte de César.

Cote de classement: 
J-1982-01764

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia. Histoire d’une recherche

L'abbé André Wartelle revient sur l'histoire de la controverse relative à la localisation d'Alésia. Il met en évidence l'absurdité du choix d'Alise-Sainte-Reine comme site officiel depuis Napoléon III ainsi que la dégradation des recherches enagéges depuis cette époque.. Il explique la démarche originale d'André Berthier consistant en la mise au point du portrait-robot et la découverte du site de Chaux-des-Crotenay.

Cote de classement: 
J-1991-01072

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les deux batailles d'Alésia

Pour Yann Le Bohec (en 1995), on connait la première bataille d'Alésia, qui vit en 52 av. J-C., la défaite de Vercingétorix devant les troupes de César. On sait maintenant qu'il y en a eu une seconde, commencée au XIXème siècle, lorsque la Bourgogne et la Franche-Comté se disputèrent la propriété du site. Il présente l'historique de la controverse sur la localisation du site et notamment la querelle opposant au 19ème siècle Alise-Ste-Reine (Côte d'Or) et Alaise (Doubs), querrelle qui s'est poursuivie jusqu'au milieu du 20ème siècle.

Cote de classement: 
J-1995-00801

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La dernière bataille d'Alésia

L'auteur (nc) relate les différents points de désaccord (mauvaise interprétation des textes, erreurs) que soulève Emile Mourey, ancien officier, concernant le déroulement de la bataille à Alise-Ste-Reine. Soutenant l'analyse de Mourey, l'auteur  conteste la disposition des obstacles romains et la fausse image que l'on a de Vercingétorix et des Gaulois. L'article se termine par une critique des archéologues et même de l'armée et déplore que les tenants des thèses alisienne et comtoise (Chaux-des-Crotenay) ne tiennent pas compte des travaux d'Emile Mourey.

Cote de classement: 
L-xxxx-00043

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Auriol V.