Les deux batailles d'Alésia

Origine du document:

Lieu de conservation:

Type de document:

Cote de classement: 
J-1995-00801

Auteur personne physique:

Langue:

Date: 
09/1995
Pagination: 
6 p.
Année de production: 
1995

Titre Revue Périodique:

Mention d'illustration: 
2 cartes, 3 photos
Numéro périodique: 
191
Références pages de la source: 
pp. 50-55
Note: 

Pour Yann Le Bohec (en 1995), on connait la première bataille d'Alésia, qui vit en 52 av. J-C., la défaite de Vercingétorix devant les troupes de César. On sait maintenant qu'il y en a eu une seconde, commencée au XIXème siècle, lorsque la Bourgogne et la Franche-Comté se disputèrent la propriété du site. Il présente l'historique de la controverse sur la localisation du site et notamment la querelle opposant au 19ème siècle Alise-Ste-Reine (Côte d'Or) et Alaise (Doubs), querelle qui s'est poursuivie jusqu'au milieu du 20ème siècle. Il aborde ensuite la découverte d'André Berthier qui localise Alésia à Chaux-des-Crotenay, mais très vite dénonce les agissements des “calmisiens” trop “enfermés dans leur laboratoire”. Le Bohec condamne la thèse de Berthier en raison de la confiance accordée trop aveuglément au texte de César, ce qui lui fait dire que le “portrait-robot” de Berthier ne présente aucun intérêt, puisque César écrit surtout pour ses contemporains romains peu intéressés par la géographie et la topographie du site d'Alésia. L'article se termine par le récit des évènements de -52. A noter que Le Bohec n'hésite pas à reprendre à son compte la thèse de Carcopino sur les Séquanes de l'Ouest.

Descripteurs archéologiques:

Descripteurs militaires:

Personnes morales citées:


Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.