Edeine B.

Edeine Bernard (1908-1999).Ethnologue et archéologue de la préhistoire (travaux sur la Sologne), chercheur CNRS et professeur à l'Ecole d'Archéologie de Caen (dite aussi Ecole de fouilles du Mont Joly). Intervint auprès d'André Berthier dans les investigations sur Alésia à Chaux-des-Crotenay. Décédé le 9 septembre 1999.

crise 72 - Edeine

Crise en 1972 au sein de l'équipe Berthier  à propos des cônes découverts dans le Champ Tissot à la Grange d'Aufferin. Bernard Edeine ayant commencé les fouilles en juillet 72, interpréte les résultats de façon surprenante et se met toute l'équipe à dos. Abandonnant le chantier le 5 août, il se comportera ensuite de façon agressive vis à vis des autres acteurs.

Edeine Bernard

Bernard Edeine (1908-1999). 

Ethnologue et archéologue de la préhistoire (travaux sur la Sologne), professeur à l'Ecole d'Archéologie de Caen (dite aussi Ecole de fouilles du Mont Joly). Intervint auprès d'André Berthier dans les investigations et fouilles sur Alésia à Chaux-des-Crotenay à partir de 1970. Décédé le 9 septembre 1999.

Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Edeine

Relevé de la fouille Edeine de la structure circulaire des Étangs de Crans (1971)

Relevé de la fouille réalisée en 1971 par l'archéologue Bernard Edeine aux Étangs de Crans. La fouille a fait ressortir l'existence d'une structure circulaire à parements appareillés (intérieur et extérieur) et un sol intérieur dallé. Le dessin (format A3) a été établi en 1971 ou 1972.

Cote de classement: 
G-1971-04753

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Il y a 50 ans, en 1969... la guerre de Syam a bien eu lieu

1969, année noire pour André Berthier et son équipe pourtant désormais renforcée par l’archéologue Bernard Edeine et le professeur de lettres René Potier, deux compétences caennaises investissant le Jura. Le Conseil Supérieur de la Recherche en Archéologie (CSRA), influencé par Lucien Lerat, directeur des Antiquités historiques de Franche-Comté, oppose, pour la 4ème année consécutive, un refus à la demande d’autorisation de fouille.

Cote de classement: 
J-2019-04741

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

“Le génie militaire de Vercingétorix” : un chemin de croix pour René Potier

Autour d'André Berthier à Constantine, des fouilleurs bénévoles se regroupaient, chaque été depuis 1964, sur le site de Syam-Cornu. Ils y avaient été rejoints, à partir de 1967, par René Potier, un professeur de Lettres venant de Caen, qui sut, d’emblée, s’imposer comme un acteur déterminant de cette aventure .Ce dernier, en 1973, a écrit un livre qui devait être une “bombe”.

Cote de classement: 
J-2019-04740

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Trois lettres de juil.-sept. 1971 entre R. Potier et A. Berthier : travaux et contacts de l'été 71

Le 16 juillet, René Potier informe Berthier de son installation à Syam (avec arrivée prochaine d'Eychart pour 3 jours) ; il a réservé une chambre à Berthier. En septembre, depuis Caen, il transmet à Berthier la fin de l'article d'Edeine sur les sondages de 71 (dans lequel est évoquée la découverte de la maceria) et évoque son article sur les itinéraires des armées gauloise et romaine.

Cote de classement: 
C-1971-04587

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Cinq lettres de sept.oct. 1971 d'A. Brenet à A. Berthier : roman de l'aventure et questions diverses

Antoinette Brenet poursuit sa correspondance avec Berthier en septembre et octobre 1971 dans la perspective de l'écriture du “roman” sur l'affaire et de la thèse Alésia - Chaux-des-Crotenay (Berthier envoie par la poste de nombreuses copies de documents utiles). Brenet, comme à son habitude passe en revue de nombreux sujets d'actualité. 

Cote de classement: 
C-1971-04581

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en août 1971 entre A. Berthier et A. Socié : travaux de 1971

Le 25 août 1971, André Berthier écrit à André Socié (Président du Conseil général du Jura) pour lui indiquer que, suite à l'accord du Ministre Duhamel, les travaux sur le terrain ont pu être conduits rapidement au mois d'août. Mais il ajoute que ces travaux ont occasionné des frais (cf. équipe Edeine) qui ne sont malheureusement pas couverts par une subvention non accordée pour 1971. Ce qui conduit Berthier à solliciter une aide financière.

Cote de classement: 
C-1971-04579

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 19 juil. 1971 d'E. Houriez à A. Berthier : démission de Lerat et ses conséquences

Elisabeth Houriez écrit le 19 juillet 1971 à son collègue et ami André Berthier pour évoquer la décision ministérielle passant outre à l'avis du CSRA (d'où un tollé chez les archéologues) et la  démission de Lerat. Elle évoque la lettre de démission de celui-ci qui accable Berthier (“un amateur ignorant les principes élémentaires de la fouille scientifique”). Elle fait par ailleurs état du début des travaux d'Edeine sur le terrain.

Cote de classement: 
C-1971-04576

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres d'août-sept. 1971 entre A. Berthier et B. Edeine : suivi des affaires, articles de presse...

Le 23 août 1971, André Berthier transmet à Bernard Edeine copies d'articles parus dans les Dépêches (dont l'un a été en partie censuré) et d'une réponse faite à Lerat (via Les Dépêches). Il l'informe avoir transmis au cabinet du Ministre Duhamel toute une documentation sur l'affaire Alésia et y joint l'état de frais établi par Edeine. Des contacts vont être pris avec le Préfet et le Président du Conseil général (subventions). Il évoque enfin les structures gallo-romaines du Mont Rivel.

Cote de classement: 
C-1971-04561

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Edeine B.