Guichot J.P.

Un bisontin ranime la bataille d’Alésia

Le journaliste de l'Est Républicain, Francis Loridan, présente le point de vue de Jean-Pierre Guichot, bisontin originaire de Salins, qui affirme qu'Alésia ne peut pas être Alise-Sainte-Reine et défend par contre âprement la thèse salinoise. Il situe notamment le combat préliminaire de cavalerie non loin du Mont Roland, près d'Archelange et de Gredisans (site dont des tumuli ont été récemment rasés).

Cote de classement: 
J-1993-01365

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les différentes localisations d’Alésia : problèmes et enseignements

Ce texte paru en 1986, reprend une communication faite par Jean-Yves Guillaumin en novembre 1985. L'auteur s'attache à expliquer l'arrière-plan des querelles ou controverses relatives à la localisation d'Alésia. L'article débute par la présentation d'une vingtaine de localisations (avec dates et “inventeurs”), longue liste dont l'auteur indique que seuls 3 sites (Alise-Sainte-Reine, Alaise et Chaux-des-Crotenay) ont fait l'objet d'études et de débats de niveau national, les autres sites relevant d'initiatives érudites locales.

Cote de classement: 
J-1986-01217

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia, c’est Alise-Sainte-Reine

Pour Gilbert Charles-Picard, rien ne justifie les thèses franc-comtoises sur la localisation d'Alésia. Ce spécialiste des civilisations carthaginoise et romaine revient d'abord sur le texte des Commentaires et sur l'itinéraire de fuite de César. Il décrit l'épisode de la bataille préliminaire de cavalerie (que l'auteur ne peut pas situer!...) et le repli de Vercingétorix sur Alésia et tente de démontrer que cette place ne pouvait pas être en Séquanie.

Cote de classement: 
J-1984-01213

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia: Jura ou Côte d'Or? Bataille autour d'une défaite

Dossier publié en 1984 sur la localisation d'Alésia avec des contributions contradictoires. Historique de la polémique par Jacques-Pierre Millotte, ancien directeur des Antiquités Préhistoriques de Franche-Comté. Contributions-plaidoiries des tenants de la thèse officielle - Alise - par Joël Le Gall et de deux thèses dissidentes - Chaux-des-Crotenay par Antoinette Brenet - et  Salins par J.P. Guichot.

Cote de classement: 
J-1984-00845

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.
Souscrire à Guichot J.P.