Piroutet M.

Piroutet Maurice (1874-1939)

Géologue, archéologue, préhistorien réputé, spécialiste de l'Age du fer Travaux sur le Jura, notamment à Chateau-sur-Salins et aux Moidons.

Trois lettres d'avr. à juil. 1966 d'A. Brenet à A. Berthier : thèse et recherches sur les voies romaines

Le 2 avril 1966, Antoinette Brenet fait le point auprès d'André Berthier de l'avancement de son travail de thèse avec Heurgon et demande à Berthier de lui indiquer le tracé des voies romaines passant par le Jura. Elle fait état d'une cabale en début d'année à la Sorbonne contre la thèse Berthier (elle se propose de “recueillir les ragots”). Dans une autre lettre du 18 juin, elle fait état de sa charge de travail, indique qu'elle continue à travailler sur les voies romaines dans le Jura et propose de venir dans le Jura pendant l'été.

Cote de classement: 
C-1966-04376

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Piningre, Ganard : Les Nécropoles protohistoriques des Moidons et le site princier du camp du Château à Salins

Luc Baray propose dans la Revue archéologique du Centre de la France une revue critique de l'ouvrage de J.F. Piningre et V.

Cote de classement: 
J-2004-03211

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les nécropoles protohistoriques des Moidons et le site princier du Camp du Château à Salins (Jura)

Ouvrage de référence publié en 2004 par Jean-François Piningre et Véronique Ganard. Avec 234 sépultures inventoriées, provenant d'une soixantaine de tumuli, les nécropoles de la Forêt des Moidons, reconnues et explorées dès la seconde moitié du XIXe siècle (notamment par Piroutet), n'avaient donné lieu à aucune publication exhaustive.
Cote de classement: 
O-2004-03210

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Archéologie et tourisme (suite)

Dans cette suite à l'article paru dans le N° 100 du Jura Français, Pierre Jeandot s'attache à démontrer l'importance des ensembles tumulaires du centre de la Franche-Comté (Moidons, plateau d'Amancey, Pontarlier, Nozeroy, Angillon...) : au moins 100 000 tumuli à inhumation ou à incinération) avec des groupes isolés groupés par 2 à 5 ou massés en véritables nécropoles. Il pointe l'importance du sel dans les inhumations tumulaires. Il termine l'article en insistant sur l'importance de ces “faits” archéologiques pour le tourisme régional.

Cote de classement: 
J-1964-03200

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Archéologie et tourisme en Franche-Comté

Pierre Jeandot publie à nouveau dans le Jura Français (N° 100, oct.-déc. 1963) un article visant à faire connaitre les vestiges archéologiques préhistoriques de la vaste zone se situant entre Salins, Pontarlier et Foncine-le-Haut (source de la Seine comtoise ou Saine). Il évoque les très nombreux ensembles tumulaires de la région des Moidons, du plateau d'Amancey, de la vallée de l'Angillon et des régions de Pontarlier, de Nozeroy  et des Planches.

Cote de classement: 
J-1963-03199

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Autour de Salins. Tourisme et archéologie

Dans le Jura Français N°96 (oct.-déc. 1962), Pierre Jeandot rend compte de la visite archéologique organisée le 2 septembre 1962 pour 25 personnes dans la zone entre Salins et Champagnole  notamment les Moidons. Il évoque les nombreux ensembles tumulaires et refuges préhistoriques à Ardon, au Larderet, aux Nans, à Vannoz, à Vers, à Molain, dans la vallée de l'Angillon et à Chilly-sur-Salins. Sont évoqués les écrits et travaux de Toubin, Piroutet, Hubert.

Article complémentaire dans le Jura Français N°97.

Cote de classement: 
J-1962-03197

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Comment un archéologue de Châtelneuf pressentit la vérité sur l’Alésia de César dès 1888...

Ayant étudié attentivement l'ouvrage de Louis-Abel Girardot de 1888 (“Notes sur le plateau de Châtelneuf avant le Moyen Âge”), Madame A. Monnier donne, dans le Gaulois du 2ème semestre 1972, une interprétation personnelle de la façon dont Girardot a certainement bien perçu la signification de sa découverte du plateau du Châtelet (fossé, castrum et mobiliers antiques) mais s'est bien gardé d'avancer la thèse d'une possible Alésia dans les environs pour éviter des remous auprès de ses collègues.

Cote de classement: 
J-1972-03189

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Une Proto-Séquanie existait-elle déjà, comme société organisée au premier Âge du Fer?

Dans le Jura Français N°88 d'octobre-décembre 1960, le Dr André Marguet donne ses vues sur l'occupation de la Séquanie des plateaux aux temps protohistoriques. Il évoque les très nombreux “pierriers de défrichement” (ou myrialithes) authentiquement faits par les Celtes mais dont très peu recèlent des mobiliers archéologiques. Ces myrialithes abondent sur le plateau d'Amancey, aux Moidons, du côté de Pontarlier... Marguet évoque aussi les pistes transjuranes d'échange dès les débuts de l'Âge du Bronze (les reliefs jurassiens ne sont pas infranchissables).

Cote de classement: 
J-1960-03181

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La préhistoire intéresse le grand public

Les 2 et 3 avril 2005 s'est tenu à Lons-le-Saunier le rendez-vous régional de l'archéologie qui a permis de mettre en lumière le patrimoine archéologique jurassien. Le Progrès (Nicole Guignard) rend compte plus particulièrement de la situation critique des sites des lacs de Chalain et Clairvaux ; l'association CRAVA (Centre de Recherche Archéologique de la Vallée de l'Ain) engage des actions de sensibilisation en direction du grand public.

Cote de classement: 
J-2005-03143

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Commentaires sur les voies anciennes du Jura

Arthur Brocard, érudit du Larderet (Jura), présente en 1975 une synthèse de ses connaissances sur les voies anciennes (préhistoriques, celtiques, romaines, médiévales) passant par le Jura.

On joint un extrait de la carte manuscrite dressée par Brocard pour les voies autour de Crotenay (Combe d'Ain). Document détenu par Bruno Guinchard.

Cote de classement: 
L-1975-02778

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Piroutet M.