Quicherat J.

Quicherat Jules (1814-1882)

Chartiste, archéologue et historien, un des fondateurs de l'archéologie française. Critique de la thèse officielle localisant Alésia à Alise-Sainte-Reine.

Scepticisme devant Alise

Suite à la décision de la Commission Supérieure des Fouilles d'arrêter ses travaux sur Syam, André Berthier adresse à Carcopino, le 22 avril 1966, un mémoire pour que celui-ci soit mieux informé sur son questionnement.  Il procède d'abord à un long rappel historique sur l'évolution du rapprochement Alise/Alésia : la cité d'Alisia, patrie de sainte Reine, vierge et martyre, était devenue un haut lieu chargé d'un double prestige religieux et militaire, glorifié au 9ième si

Cote de classement: 
L-1966-00124

Critique de la "Contribution aux études sur la querelle d'Alésia"

Dans sa "Contribution aux études sur la querelle d'Alésia" le colonel Jacquet-Francillon s'était livré à une étude des textes de César et avait résumé ses réflexions sous la forme d'un tableau dans lequel il attribuait plus ou moins de croix au site d'Alise-Sainte-Reine ou à celui de Cornu (Jura).  André Berthier répond et surtout prend le contre-pied des arguments développés par le colonel  en faveur du site d'Alise Sainte Reine.

Cote de classement: 
L-1966-00059

Prologue

Devant l'Alésia d'Alise-Ste-Reine, André Berthier s'interroge sur les raisons de la défaite de Vercingétorix, ses responsabilités, ses qualités militaires, problème qu'il retrouve dans des méditations, ouvrages d'écrivains et érudits. Il rappelle aussi la polémique Alise-Alaise et retrace avec passion ses nombreuses années de fouilles en Algérie, magnifique terrain d'expérience, premier contact avec une vérité historique, prémices de ses doutes sur Alise-Ste-Reine et de sa recherche d'Alésia. 

Cote de classement: 
L-1962-00050

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la recherche d'Alésia

Document adressé sous pli cacheté par André Berthier, correspondant de l'Institut, au Secrétaire perpétuel de Académie des Inscriptions et Belles Lettres  (accusé de réception en date du 13 juin 1963) avec la mention : "Ce pli ne sera ouvert que sur la demande écrite de son dépositaire ou après son décès par le Secrétaire perpétuel de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres".

Cote de classement: 
L-1963-00047

L'affaire Alésia

Suite à la publication en 1976 par le journal Le Monde, d'un article sur Alésia, Philippe Gavet (“Total-Archéologie”) rappelle d'abord les évènements des six campagnes militaires romaines qui ont précédé l'été -52. Il démontre ensuite l'évidence du portrait-robot qui a conduit André Berthier et André Wartelle sur l'oppidum de Syam-Cornu. Il déplore non seulement le manque total de soutien de l'administration mais le refus d'autorisation de fouilles. Il termine par le souhait de voir des archéologues non engagés reprendre le débat avec objectivité et sérénité.

Cote de classement: 
J-1978-00044

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Quicherat J.