Quicherat J.

Quicherat Jules (1814-1882)

Chartiste, archéologue et historien, un des fondateurs de l'archéologie française. Critique de la thèse officielle localisant Alésia à Alise-Sainte-Reine.

Conférence d'André Berthier - 29 janvier 1994

Conférence donnée par André Berthier, le 29 janvier 1994 à Saint-Denis, lors de la 8ème AG de l'Institut Vitruve. Berthier évoque en tout premier lieu le programme de fouilles lancé à Alise-Sainte-Reine en 1991 (60 fouilleurs pendant 60 jours) et qui débouche sur des résultats négatifs en ce qui concerne l'Alésia de César (camps de Napoléon III non retrouvés, pas de nouvelles monnaies découvertes ni de javelots ou lances...).

Cote de classement: 
J-1994-02407

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia perdue et retrouvée...

Article de synthèse de Jacques Houssain pour le Bulletin de Saint-Jean-de-Passy (mai 1991) présentant les éléments clés de la controverse sur la localisation de la bataille d'Alésia. Rappel des données historiques sur la Guerre des Gaules, sur l'histoire de la controverse, sur la méthode du portrait-robot d'André Berthier et sur la localisation probable de la bataille à Chaux-des-Crotenay. Jacques Houssain évoque aussi les publications antérieures ainsi que la sortie de l'ouvrage de Berthier-Wartelle (Alésia).

Cote de classement: 
J-1991-02398

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La critique d'Alise-Sainte-Reine par Jules Quicherat

Lors du Colloque du 6 février 1998 à l'Institut Catholique de Paris, André Wartelle présente une communication reprenant les éléments clés de la controverse sur la localisation d'Alésia au cours de la seconde moitié du 19ème siècle. Après avoir rappelé la démarche d'André Berthier en 1962, il reprend un certain nombre de critiques faites au site officiel d'Alise-Sainte-Reine, notamment par Jules Quicherat (1814-1882), Directeur de l'Ecole des Chartes.

Cote de classement: 
O-1998-02242

Compte rendu de la conférence présentée à Salins le 24.11.1995 par M. Denervaux

Compte rendu de Claude Allard à André Berthier sur la conférence de A. Denervaux à Salins le 24 novembre 1995. Le compte rendu est adressé à Jacques Berger, Président de l'A.L.E.S.I.A.. Suivie par environ 140 personnes, cette conférence a manifestement été une démonstration des remarquables capacités oratoires du conférencier... au détriment de la rigueur scientifique et historique.

Cote de classement: 
L-1995-02223

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

181x - Exposé critique d'un projet d'article de M. André Berthier concernant les monnaies d'Alise

Dans ce complément hors-série (daté 5 août 1985) au numéro 181 de son Bulletin ronéotypé, Guy Villette donne connaissance d'une analyse critique développée par lui en opposition à un texte à paraître d'André Berthier sur les monnaies d'Alise-Sainte-Reine (Villette a déconseillé à Berthier la sortie de ce texte).

Cote de classement: 
J-1985-02014

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

157 - Une lecture de César pour comprendre Alésia. 2ème partie

De quelques différences de lecture. L'abbé Guy Villette poursuit dans son bulletin ronéotypé N°157 (31 oct. 1982) son analyse critique du texte de César en confrontant le Bellum Gallicum avec les textes d'autres auteurs anciens. Dans ce texte très long et très dense, Villette analyse les différences d'interprétation du texte césarien par divers auteurs contemporains. Il poursuit l'index des noms propres déjà donné dans son bulletin 156.

Ce texte sera repris par la revue Les Dossiers de l'Histoire (N°41 - janvier-février 1983). 

Cote de classement: 
J-1982-01988

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 15 nov. 1985 de Y. Brekilien à un proche de Berthier : soutien à la thèse Berthier

Le 15 novembre 1985, l'écrivain Yann Brekilien répond à un proche d'A. Berthier (Wartelle?). Il dit ne plus avoir de doute : pour lui, la thèse d'A. Berthier sur Alésia étant désormais la plus crédible. Il revient sur certaines remarques sur l'usage de la langue gauloise et sur l'ancien nom de l'Ain.

Cote de classement: 
C-1985-01976

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres de février à avril 1969 entre R. Potier et A. Berthier : documentation, publication, toponymie

Le 8 février 1969, René Potier adresse une longue lettre manuscrite à André Berthier. Il y évoque les articles parus de Pierre Grillon et de Louis Richard dans l'Information Historique. Il revient sur la murette gauloise au fond du Pré Grillet. Il détaille aussi les travaux de toponymie d'Antoinette Brenet (origine “Seganna” des mots Saine et Ain) . Il donne le plan de son ouvrage en préparation. 

Cote de classement: 
C-1969-01946

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en avril 1966 entre A. Berthier et E. Houriez : mémoire pour Carcopino

Le 28 avril 1966, André Berthier communique copie à E. Houriez des lettres envoyées à Carcopino et May ainsi que du mémoire transmis à l'académicien. Il considère ce mémoire comme une “contre-offensive” dans le conflit qui l'oppose aux défenseurs d'Alise. Elisabeth Houriez en accuse réception le 28 avril et transmettra cela au Directeur Chamson. Elle évoque dans sa réponse la décision des tenants d'Alise de célébrer en grande pompe le centenaire des fouilles de Napoléon III; dans ce contexte, Berthier est “un fâcheux pour ces Messieurs”.

Cote de classement: 
C-1966-01871

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 4 lettres en janv-mai 1966 entre P. Jeandot, C. de Mérona et A. Berthier : coopération Syam-Salins

Le 12 janvier 1966, André Berthier indique à Pierre Jeandot qu'il est bien au courant de ses travaux sur la thèse Alésia-Salins et les apprécie (cf. publications dans France-Jura) et qu'il n'y a aucune raison que les deux camps se querellent. Il se propose de rencontrer Jeandot lors d'un prochain séjour dans le Jura et d'établir un pacte. Il évoque le cas “Lerat” (“non pas un authentique savant mais un croyant fanatique”). 

Cote de classement: 
C-1966-01857

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Quicherat J.