Stoffel E.

Stoffel Eugène Georges Henri Céleste (1821 - 1907)

Baron, polytechnicien, officier français (Capitaine), archéologue. Délégué de la Commission de la Carte des Gaules, directeur des fouilles à Alise-Sainte-Reine dans les années 1860. Homme lige de Napoléon III.

La question d'Alésia d'après les travaux de Jules Toutain

Louis-Antoine Gérard-Varet fait, en 1962, un bref résumé des travaux de Jules Toutain, responsable des fouilles à Alise-Sainte-Reine. Il rappelle le contexte historique et politique de ces travaux ainsi que la controverse relative à la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Pour l'auteur, les fouilles de Toutain conduisent au rejet de la thèse d'Alaise et confortent la thèse officielle.  

Version numérique disponible sur Google Books.

Cote de classement: 
J-1962-01009

La question d'Alésia (2)

2ème partie d'un long article d'Emile Fourquet dans le Pays Comtois en 1934. Poursuivant sa démarche d'explicitation de la thèse de Georges Colomb, l'auteur évoque d'abord l'étroitesse du Mont Auxois qui ne peut  contenir les troupes gauloises mentionnées par César. Il développe ensuite la question des trouvailles faites à Alise-Ste-Reine donnant des preuves des opérations douteuses faites durant les fouilles de Stoffel.

Cote de classement: 
J-1934-01004

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pour Alésia contre Alisiia: un mot de réponse de G. Colomb à M. Jules Toutain

En 1926, Georges Colomb (Christophe), défenseur de la thèse Alésia=Alaise conteste l'affirmation de Jules Toutain selon laquelle la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-reine est notamment justifiée par l'inscription trouvée à Alise et portant la mention Alisiia. L'ouvrage se présente sous la forme d'un échange de lettres entre Colomb et Toutain, via la Revue de Bourgogne. 

Cote de classement: 
O-1926-00969

On s'intéresse enfin à Syam

Dans cet article de 2003, Thierry Secrétan souligne qu'Alésia continue de soulever les polémiques. Il met en relief la découverte par le professeur André Berthier du véritable site de la célèbre bataille à Syam, dans le Jura, et cela au grand dam des tenants d'Alise-Sainte-Reine, en Bourgogne. Décédé en 2000, André Berthier n'a jamais été autorisé à faire une fouille approfondie des lieux (l'auteur évoque les relations difficiles qu'a connues André Berthier avec les autorités de l'archéologie française).

Cote de classement: 
J-2003-00890

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L'énigme d'Alésia

Le Général Marc Terrasson rappelle en 1991 l'essentiel des données de la Guerre des Gaules, précisant le nombre des hommes engagés de chaque côté. Il fait la démonstration de la précarité du site officiel d'Alise-Sainte-Reine (qui reste sans aucun doute une ville gallo-romaine) et propose une confrontation avec les données de Chaux-des-Crotenay que le Général considère comme la très probable Alésia des Mandubiens.

Cote de classement: 
J-1991-00900

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

César devant Gergovie

Mathieu Gorce présente de nombreux croquis dessinés par le Capitaine Paul Rossignol lors des fouilles d'Alise-Sainte-Reine ainsi que 6 photos noir/blanc hors-texte et une carte géographique dépliante tirée de l'album “Jules César” du Baron Stoffel. L'ouvrage contient un extrait du De Bello gallico. 

Réédition de l'ouvrage en 1962.

Cote de classement: 
O-1942-00772

Alésia sur Saine

Dans cet article de 1982 du journal Le Monde, Yves Florenne contribue au débat sur la localisation d'Alésia (Alise-Sainte-Reine ou Chaux-des-Crotenay). Rappelant que c'est la septième fois que Le Monde revient sur cette affaire en une quinzaine d'années, il déplore le fait que les autorités s'emploient avec “une incontestable conviction” à vouloir l'étouffer.  Il présente à nouveau un historique de la contestation de la thèse officielle ainsi que la méthode du portrait-robot d'André Berthier .

Cote de classement: 
J-1982-00761

Où a eu lieu la bataille d'Alésia?

Franck Ferrand rappelle, dans cet article de 2009,  les éléments clés de la controverse sur la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine qui n'a cessé de se développer depuis la décision de Napoléon III. Il présente la démarche d'André Berthier (établissement d'un portrait-robot) et sa découverte du site de Chaux-des-Crotenay - Syam - Cornu, celui-ci se révélant être une zone riche en vestiges archéologiques celtiques et romains.

Cote de classement: 
J-2009-00757

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Grâce au portrait-robot: Alésia, la fin d'un mythe

Robert Curtat fait une présentation de l'hypothèse ou découverte d'André Berthier localisant Alésia à Chaux-des-Crotenay. Il rappelle l'historique de la contestation de la localisation du site officiel (mention des faux reconnus). Il présente le portrait-robot établi par André Berthier et les résultats des premières reconnaissances sur le terrain.

Cote de classement: 
J-1984-00725

Le Bimillénaire d'Alésia

Article de 1950 écrit sous pseudonyme Critognat dans le Jura Français N°54 de Janvier-Mars 1950. L'auteur rend compte de la commémoration, à Myon en 1948, du Bimillénaire de la bataille d'Alésia, cérémonie très comtoise qui fut un triomphe pour les continuateurs de l'oeuvre de G. Colomb (thèse Alaise). Il évoque l'édition posthume du livre de Colomb “La Bataille d'Alésia”. Il mentionne aussi les découvertes de fossés faites par Pierre Jeandot au Bois des Bornes.

Cote de classement: 
J-1950-00724

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Stoffel E.