Stoffel E.

Stoffel Eugène Georges Henri Céleste (1821 - 1907)

Baron, polytechnicien, officier français (Capitaine), archéologue. Délégué de la Commission de la Carte des Gaules, directeur des fouilles à Alise-Sainte-Reine dans les années 1860. Homme lige de Napoléon III.

Deux lettres de P. Jeandot à A. Berthier en 1965 et 1966 : coopération Syam-Salins ?

Pierre Jeandot, inventeur et défenseur de la thèse Alésia=Salins, prend contact, par une première lettre, avec André Berthier dans le premier semestre de 1965. Jeandot avoue d'emblée avoir parcouru depuis longtemps l'éperon barré de Chaux en hauteur sur la plaine de Syam. L'hypothèse Alésia=Syam lui semble devoir être étudiée sérieusement et il invite Berthier à continuer activement ses travaux (surtout face à la maffia pro-alisienne). Il demande même à Berthier d'accepter qu'il puisse participer aux travaux sur Syam en 1965. 

Cote de classement: 
C-1965-01836

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le site d'Alésia

Article de vulgarisation de Gérard Chauvet dans Le Rotarien de janvier 1985 expliquant la thèse d'André Berthier. L'auteur rappelle les éléments de la controverse ouverte dans les années 1850 et qui a pris un tour nouveau avec la découverte en 1962 du site de Chaux-des-Crotenay à partir d'une démarche méthodique d'André Berthier. Gérard Chauvet rappelle également les évènements de l'année - 52 et la fuite précipitée de César vers la Province.

Cote de classement: 
J-1985-01766

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

The Mystery of Alesia

Premier article écrit en anglais sur la confrontation entre Alise-Sainte-Reine et Chaux-des-Crotenay à propos de la localisation d'Alésia. Le journaliste Roy Malkin publie ce texte en 1982 dans Popular Archaeology. Il rappelle d'abord la longue controverse sur cette localisation d'Alésia depuis les années 1850 suite au choix arbitraire de Napoléon III d'Alise-Sainte-Reine en dépit des divergences évidentes par rapport au texte de César.

Cote de classement: 
J-1982-01764

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

La nouvelle bataille d'Alésia

Dans Esprit & Vie (n°50 - décembre 1984), J. Daoust fait un résumé de la problématique de la localisation d'Alésia et évoque la controverse qui n'a cessé de se développer depuis la décision de Napoléon III de choisir le site d'Alésia. Il présente la démarche originale d'André Berthier recourant à la méthode du portrait-robot et identifiant Chaux-des-Crotenay comme l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1984-01757

Le vrai site d'Alésia

La rédaction  de Sciences et Vie répond à un lecteur défendant la thèse d'Alaise (livre de L. Courlet) mais que la revue paraît avoir malmenée en occultant les zones d'ombre de la thèse officielle. Pour la rédaction, les textes des grandes encyclopédies comme ceux d'experts (Michel Reddé) sont convergents pour soutenir le thèse officielle. Quant à la thèse de Chaux-des-Crotenay (cf. livre de R. Potier malheureusement peu diffusé) , la rédaction reconnaît que le site correspond mieux aux données césariennes, en tout cas mieux qu'Alise et rend hommage au travail de Potier. 

Cote de classement: 
J-1992-01755

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Alésia : positionnement géographique à débattre!

L'article de Pierre Aymard dans le numéro de décembre 2012 du Rotarien, fait le point sur la controverse de la localisation d'Alésia alors que le MuséoParc de Venarey-les-Laumes vient d'être ouvert valorisant le site officiel d'Alise-Sainte-Reine. Après être revenu sur l'historique de la controverse, Pierre Aymard évoque la démarche originale d'André Berthier (portrait-robot) qui permet d'identifier le site de Syam - Chaux-des-Crotenay comme probable lieu de la bataille entre César et Vercingétorix.

Cote de classement: 
J-2012-01733

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Second Empire et Alésia

Dossier Archéologia  “Après un siècle de controverses, Alésia gagne sa bataille”. Jacques Harmand, Conservateur-Adjoint au Musée du Louvre, revient sur la controverse de la localisation d'Alésia développée au cours du Second Empire. Alors que personne ne doutait depuis le IXème siècle qu'Alésia était bien située à Alise-Sainte-Reine, des francs-comtois (A. Delacroix, A. Castan...) et des érudits (J. Quicherat, E. Desjardins...) remettent en cause cette vérité en 1855 et militent pour Alaise dans le Doubs. Pour J.

Cote de classement: 
J-1968-01707

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

A la recherche d'Alésia

Michel Wartelle et Jacques Berger publient dans cette revue locale du Club Unesco de Mignovillard, une belle synthèse de ce qu'il faut savoir de la controverse sur la localisation d'Alésia. Ils démontent de façon très incisive tous les arguments mis en avant pendant les dernières années pour justifier la localisation d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Ils présentent à nouveau la méthode du portrait-robot d'André Berthier.

Cote de classement: 
J-1998-01536

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Ce que nous savons aujourd’hui sur la guerre des Gaules. Le soleil de Gergovie (1)

Anne-Marie Romero, fait le point dans cet article du Figaro d'août 1989, sur la question de la localisation de Gergovie. Elle revient sur la décision arbitraire de Napoléon III, décrétant le 11 janvier 1865, de rebaptiser le village de Merdogne en Gergovie. En dépit des fouilles faites à Merdogne, c'est un autre site (Les Côtes de Clermont) qui semble désormais être tenu comme la vraie Gergovie, suite aux travaux de Paul Eychart (même si d'autres thèses sont proposées). Il y a urgence à procéder à des fouilles sur le site des Côtes de Clermont. 

Cote de classement: 
J-1989-01367

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Duel archéologique. Mais où est donc passée Alésia

Philippe Delorme, dans cet article du magazine Point de Vue, fait état de la contestation toujours vive à l'encontre de la localisation officielle d'Alésia à Alise-Sainte-Reine. Alors que le Premier Ministre François Fillon inaugurait le nouveau MuséoParc d'Alise, l'historien Franck Ferrand donnait au même moment une conférence à Paris, soulignant les invraisemblances et absurdités de la thèse officielle.

Cote de classement: 
J-2012-01326

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Stoffel E.