Villette G.

Villette Guy (1917-1991)

Abbé. Professeur à l'Institut Catholique de Paris, spécialiste de la toponymie française. Un des premiers défenseurs de la thèse d'André Berthier. Signe parfois ses nombreux écrits “un compagnon carnute”, dit encore “Beauceron le Persévérant”.

201 - A Monsieur le Général Paillard, Rédacteur en Chef de la Revue Historique des Armées

Dans son Bulletin 201, l'abbé Guy Villette reprend une lettre adressée au Général Paillard, rédacteur en chef de la Revue Historique des Armées dont le N°2 de 1987 est consacré à l'Alésia que fut Alise-Sainte-Reine. L'abbé apporte des précisions sur les “changements de position” vis à vis d'Alise, de certaines personnalités (dont le numismate Colbert de Beaulieu). Il fait état de la thèse récemment soutenue par Jean-Yves Guillaumin à Clermont-Ferrand.

Cote de classement: 
J-1987-03796

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

188 - Avec M. Jean-Paul Simeray ; “Sur les traces de César en Bourgogne”

Dans son Bulletin N°188, l'abbé Guy Villette vient commenter l'ouvrage de Jean-Paul Simeray paru au 2ème trimestre 1986 et publié aux Editions du Bien Public (“Sur les traces de César en Bourgogne jusqu'à Alésia”). Il joint copie de la lettre adressée à Martine Lesprit (hôtelière des Laumes) qui lui a transmis l'ouvrage de Simeray : l'abbé s'en donne à coeur joie pour pointer les erreurs et approximations de l'ouvrage, démontant tous les arguments en faveur d'Alise se prétendant l'Alésia de César.

Cote de classement: 
J-1986-03795

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Vercingétorix et le cycliste

Cinq ans après son “Alésia. La Vérité cachée dans les textes”, Pierre Aymard, publie une somme visant à faire le point sur tout ce qui a été dit et qui peut être dit aujourd'hui sur la localisation de la bataille d'Alésia. Une photographie prise à la gare de Paris-Lyon devant une publicité invitant à visiter le MuséoParc bourguignon a suggéré à l’auteur de présenter la bataille d’Alésia sous la forme d’un dialogue entre le chef gaulois et un cycliste d’aujourd’hui.
Cote de classement: 
O-2015-03790

Du côté des “fouilleurs” - Le vécu des équipes d’André Berthier

Françoise Dubois extrait des archives d'André Berthier un certain nombre de témoignages de "fouilleurs” (ou plutôt de “sondeurs”, “bûcherons” ou “terrassiers”) qui permettent de se rendre compte du vécu des équipes d'André Berthier lors des campagnes de fouille, de sondages ou de reconnaissance de terrain. Elle donne des indications sur l'origine des membres et sur les conditions concrètes de réalisation des travaux de terrain dans les campagnes des années 70-80.

Cote de classement: 
J-2015-03508

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les campagnes annuelles d’André Berthier à la recherche d’Alésia

Dans cet article, Jacques Dubois fait un point systématique sur les autorisations accordées à l’archéologue comme sur les refus opposés à ses demandes, de 1964 à 2000, pour que ceux qui n’ont pas vécu l’épopée Berthier soient bien informés de toutes les incroyables vicissitudes rencontrées par André Berthier et son équipe. Pour ce faire ont été exploitées les informations regroupées dans les “fiches-campagnes” rédigées par une équipe dédiée d’ArchéoJuraSites tout au long de l’année 2013.
Cote de classement: 
J-2015-03507

Correspondances entre Guy Villette et Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu

A partir de la fin de 1982, l'abbé Guy Villette entretient une correspondance suivie avec le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu. Il prouve méthodiquement et progressivement à ce dernier que les monnaies trouvées à Grésigny (près d’Alise Sainte-Reine) ne peuvent pas être mises en relation directe avec le siège d'Alésia et qu'elles doivent plutôt correspondre à un dépôt mémoriel ou rituel,  post-siège, dans une “nouvelle Alésia”.

Cote de classement: 
J-2015-03506

La “conversion” du docteur Colbert de Beaulieu par l’abbé Guy Villette

Au fil de longs échanges épistolaires avec le toponymiste Guy Villette entre 1982 et 1986, le célèbre numismate Jean-Baptiste Colbert de Beaulieu, directeur de recherche au CNRS, expert en monnaies anciennes et autorité incontestable reconnue du Musée des Antiquités Nationales de Saint-Germain-en-Laye (MAN), avait finalement admis que ses certitudes sur la réalité Alise = Alésia devaient s’effacer devant la force de conviction des arguments de l’abbé Villette.
Cote de classement: 
J-2015-03505

Uzerche

Pour l'hommage rendu à Guy Villette en 1992, Marianne Mulon et Gérard Taverdet publient un recueil de textes inédits de l'abbé (disparu en 1991) relatifs à certaines de ses études toponymiques et historiques. Dans la présente étude, Guy Villette revient sur l'étymologie du nom Uzerche dans le cadre d'une réflexion sur la localisation d'Uxellodunum. Texte dense mais qui s'avère très utile pour aborder l'histoire de la Gaule et celle des relations de celle-ci avec les romains. 

Cote de classement: 
O-1992-03456

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les mots Gallia, Celte, Gaule et Gaulois

Pour l'hommage rendu à Guy Villette en 1992, Marianne Mulon et Gérard Taverdet publient un recueil de textes inédits de l'abbé (disparu en 1991) relatifs à certaines de ses études toponymiques et historiques. Guy Villette s'attaque ici aux mots Gallia, Celte, Gaule et Gaulois, faisant bien ressortir les limites des interprétations de ces mots comme les erreurs de nombreux historiens et vulgarisateurs modernes. Texte dense mais qui s'avère très utile pour aborder l'histoire de la Gaule et celle des relations de celle-ci avec les romains. 

Cote de classement: 
O-1992-03455

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

L’art de déterrer une légende impossible (J. Markale tente de ressusciter la pseudo-légende des druides)

L'abbé Guy Villette publie dans le magazine trimestriel Notre-Dame de Chartres en décembre 1988, une analyse critique sévère de l'ouvrage de Jean Markale “Chartres et l'énigme des Druides”. Sous forme d'une “Lettre ouverte à mon libraire”, Villette fait une démonstration de son exceptionnelle érudition en démontrant les erreurs et approximations de Markale qui affirme les origines druidiques de la cathédrale. Au passage, il donne quelques leçons d'onomastique et s'en prend à quelques clichés (la forêt des Carnutes par exemple).

Cote de classement: 
J-1988-03433

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Villette G.