démission Lerat 1965

Fin 1965, Lucien Lerat adresse sa lettre de démission de la Circonscription des antiquités historiques de Franche-Comté en réaction aux autorisations et subventions accordées à Berthier. Il sera “remis” à sa place début 1966.

M. Lerat nous écrit. A propos d'Alésia... et de Syam

Le journal Les Dépêches publie le 18 août 1971 (ou 17) une réponse de L. Lerat à un article précédent relatant sa démission de son poste de Directeur des Antiquités Historiques de Franche-Comté. Le Doyen donne sa vision de la polémique, n'hésitant pas à charger Berthier et tous ceux qui le soutiennent dont des ministres mal éclairés, n'hésitant pas non plus à interpréter à sa façon les rapports de la Commission de contrôle des fouilles de Berthier de 1970. Le Journal publiera le 20 août une réponse de Berthier, qui semble avoir été tronquée.

Cote de classement: 
J-1971-04566

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Les campagnes annuelles d’André Berthier à la recherche d’Alésia

Dans cet article, Jacques Dubois fait un point systématique sur les autorisations accordées à l’archéologue comme sur les refus opposés à ses demandes, de 1964 à 2000, pour que ceux qui n’ont pas vécu l’épopée Berthier soient bien informés de toutes les incroyables vicissitudes rencontrées par André Berthier et son équipe. Pour ce faire ont été exploitées les informations regroupées dans les “fiches-campagnes” rédigées par une équipe dédiée d’ArchéoJuraSites tout au long de l’année 2013.
Cote de classement: 
J-2015-03507

Il y a 50 ans... 7 journées de fouille Berthier autorisées en 1965

Article de J. Michel faisant suite à de précédents textes parus en 2013 et 2014 dans le Bulletin ArchéoJuraSites. En 1964, André Berthier obtient une autorisation administrative pour une première campagne de fouille qui se déroule sur la commune de Syam, pendant un mois, du 18 août au 17 septembre.

Cote de classement: 
J-2015-03504

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Notes-brouillon de Jean Pernot en janvier 1966 : le point sur diverses affaires du début de 1966

Notes manuscrites de Jean Pernot du début 1966, prises lors de contacts téléphoniques avec Maurice Sergent et Elisabeth Houriez et remises plus tard à André Berthier. La première page reprend les 5 points évoqués par Sergent dans sa lettre du 13 janvier à Berthier après la transmission du rapport sur les fouilles de 1964 et 1965. Les pages suivantes évoquent les points mentionnés par E. Houriez dans sa lettre du 19 janvier : proposition  de commission d'enquête, rapport Berthier, démission Lerat.

Cote de classement: 
L-1966-01872

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de 2 lettres en janvier 1966 entre A. Berthier et E. Houriez : une année 1966 difficile

Le 5 janvier 1966, A. Berthier transmet à E. Houriez un des plans réalisés par les Ponts & Chaussées sur les plates-formes de la plaine de Syam ainsi que le plan du mur de la Grange d'Aufferin. Berthier indique qu'il a rencontré Edgar Faure en Tunisie et que le Président pense que c'est l'insistance salinoise du Comte de Mérona qui a fait “déborder le vase érudit de Monsieur Lerat”. Le Conseil Général n'avait pas voulu favoriser un seul chercheur (Berthier) et avait aussi subventionné de Mérona (“que Lerat ne peut pas voir en peinture”.

Cote de classement: 
C-1966-01870

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 30 mars 1966 d'E. Houriez à A. Berthier : refus du CSRA pour les fouilles à Syam

Le 30 mars 1966, Elisabeth Houriez informe André Berthier que le CSRA (Commission Supérieure des Fouilles), réuni le 1er mars, n'a pas été convaincu par les arguments en faveur de la poursuite des fouilles à Syam (le rapporteur Quoniam ne l'était pas non plus), la Commission s'en tenant aux conclusions du géologue Théobald. Le CSRA aurait indiqué clairement que Berthier se trompe sur cette affaire comme il s'était trompé sur Cirta.

Cote de classement: 
C-1966-01869

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Lettre du 19 janvier 1966 d'E. Houriez à A. Berthier : tensions au Ministère des Affaires culturelles

Elisabeth Houriez informe André Berthier le 19 janvier 1966 que Chabert (Bureau des Fouilles) pourrait mentionner une subvention globale de 3.000 francs en lien avec l'autorisation de fouilles pour 1966, mais elle insiste sur le fait qu'il y  a beaucoup de tirage au sein du Ministère au sujet de l'affaire. Chabert aurait fait accepter le principe d'un examen sur le terrain des résultats des travaux Berthier (vers Pâques 66), une commission d'experts pourrait être désignée à cette fin par le CSRA dans sa réunion de fin février.

Cote de classement: 
C-1966-01868

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Six lettres d'A. Berthier à J. Pernot (février-mai 1966) : points chauds du printemps 66

Dans ces 6 lettres à son ami Jean Pernot (premier semestre 1966), André Berthier évoque un certain nombre de “points chauds”. En février, il se dit satisfait du report de la parution de l'article de Dunoyer (Le Monde), ce qui permettra de consolider le texte et d'éviter des problèmes avant la réunion de la Commission Supérieure des Fouilles. Dans la lettre du 25 février, il fait aussi part de nouvelles transmises par son ami Jean-Philippe May : Lerat a été remis à sa place et Quoniam devrait rapporter sur les travaux Berthier et la demande de crédit.

Cote de classement: 
C-1966-01866

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Deux lettres de janvier 1966 d'A. Girard à A. Berthier : mur de la Grange d'Aufferin

Le 3 janvier 1966, Albert Girard accuse réception du rapport de Berthier sur les fouilles de 1964-65. Il souligne l'importance du gros mur (“mur militaire” du camp des Sarrazins. S'il est globalement d'accord avec Berthier sur le rapport présenté, il dit regretter qu'il n'y  ait rien de “plus palpable et d'indiscutable” dans le rapport sur l'oppidum alors que les vestiges sur celui-ci ne demandent qu'à parler. Un petit PS est consacré à Lerat et à sa démission. 

Cote de classement: 
C-1966-01863

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Echange de lettres en janvier 1966 entre A. Berthier, H. Martin et J. le Gall : fossés d'Alise

Le 22 janvier 1966, Joël Le Gall transmet au Général Henry Martin la transcription d'un article des Dépêches du 15 décembre 1965 relatif aux nouveaux vestiges de fossés découverts à Alise-Sainte-Reine. André Berthier ayant eu copie de cet échange, écrit le 28 janvier au  Général. Pour Berthier, aucune trouvaille d'objets relatifs à la bataille d'Alésia n'a été faite (contraste avec les fouilles de Napoléon III !

Cote de classement: 
C-1966-01862

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à démission Lerat 1965