Chaux : vestiges cultuels sur le plateau-oppidum et autour

Monuments cultuels des Abattois et des Chaumelles, voie sacrée, pierres sacralisées et autres vestiges proto-historiques autour du site (Sirod, Les Planches, Foncine, lacs...).

Champs des alignements de Lent et de Sirod

Raymonde Guth indique, sur la carte IGN 3325, trois zones ou champs présentant des “alignements”. Une première au Mont Lessus à Lent, au-dessus et au Nord de la Cluse d'Entreportes. Une seconde à Sirod au lieu-dit Les Plaines, entre Côte Poire et Treffay. Une troisième, aux Griptouris sur la commune de Lent, vers Charency.

Cote de classement: 
G-XXXX-03234

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Fiches de repérage Berthier 64 à 76 - Autres observations

Fiches récapitulatives des découvertes d'André Berthier et de ses équipes, fiches établies après la campagne 1976 par Suzette et André Berthier. La présente série de 13 fiches (N°s 64 à 76) concerne des sites éloignés de l'oppidum de Chaux-des-Crotenay mais présentant un intérêt du point de vue de la thèse Alésia-Chaux. Côte Poutin : nombreux tumuli. Nord de Crans : tumulus à dalle centrale. La Perrena : monument en pierre sèche. Sources de la Saine : voie d'accès ancienne, murs, entassements de pierres et tumulus.

Cote de classement: 
L-1977-03218

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Tourisme et archéologie

Petit complément aux articles parus dans les numéros 100 et 102 du Jura Français. Pierre Jeandot signale plusieurs découvertes importantes le long de l'axe routier antique allant de Salins à Pontarlier. Il met en cause J. Carcopino et H. Hubert qui prétendaient que la Franche-Comté antique était vide d'habitants à l'époque proto-historique et au moment de la conquête des Gaules. Il annonce enfin son travail en cours sur les Mandubiens et l'emplacement de l'Alésia des Mandubiens.

Cote de classement: 
J-1964-03201

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Archéologie et tourisme (suite)

Dans cette suite à l'article paru dans le N° 100 du Jura Français, Pierre Jeandot s'attache à démontrer l'importance des ensembles tumulaires du centre de la Franche-Comté (Moidons, plateau d'Amancey, Pontarlier, Nozeroy, Angillon...) : au moins 100 000 tumuli à inhumation ou à incinération) avec des groupes isolés groupés par 2 à 5 ou massés en véritables nécropoles. Il pointe l'importance du sel dans les inhumations tumulaires. Il termine l'article en insistant sur l'importance de ces “faits” archéologiques pour le tourisme régional.

Cote de classement: 
J-1964-03200

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Archéologie et tourisme en Franche-Comté

Pierre Jeandot publie à nouveau dans le Jura Français (N° 100, oct.-déc. 1963) un article visant à faire connaitre les vestiges archéologiques préhistoriques de la vaste zone se situant entre Salins, Pontarlier et Foncine-le-Haut (source de la Seine comtoise ou Saine). Il évoque les très nombreux ensembles tumulaires de la région des Moidons, du plateau d'Amancey, de la vallée de l'Angillon et des régions de Pontarlier, de Nozeroy  et des Planches.

Cote de classement: 
J-1963-03199

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Autour de Salins. Tourisme et archéologie (fin)

Le Jura Français publie dans le numéro 97 de janvier-mars 1963 la causerie de Pierre Jeandot faite à l'occasion de la visite archéologique collective du 2 septembre 1962 (voir article paru dans le N°96) qui visait à reconnaître plusieurs zones tumulaires entre Champagnole et Salins (les Moidons notamment). Jeandot met en évidence l'importance des zones tumulaires celtiques du Jura salinois.

Cote de classement: 
J-1963-03198

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Autour de Salins. Tourisme et archéologie

Dans le Jura Français N°96 (oct.-déc. 1962), Pierre Jeandot rend compte de la visite archéologique organisée le 2 septembre 1962 pour 25 personnes dans la zone entre Salins et Champagnole  notamment les Moidons. Il évoque les nombreux ensembles tumulaires et refuges préhistoriques à Ardon, au Larderet, aux Nans, à Vannoz, à Vers, à Molain, dans la vallée de l'Angillon et à Chilly-sur-Salins. Sont évoqués les écrits et travaux de Toubin, Piroutet, Hubert.

Article complémentaire dans le Jura Français N°97.

Cote de classement: 
J-1962-03197

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Reconnaissance Guth-Thévenin : zone des 5 trous ou fosses sous Châtelneuf

Envoi par Roland Thévenin à André Berthier d'un petit reportage photographique de la zone dite des trous sous Châtelneuf, trous repérés antérieurement par Nicole Gérard. Ces 5 trous ou cuvettes de 4 à 6 m. de diamètre et de 2 à 2,5 m. de profondeur sont reliés pour certains d'entre eux par des fossés de sortie (liens aussi avec un étang intermittent). Présence aussi d'un mur ancien. Sont aussi évoqués des trous semblables en bas de Malvaux et à la Langouette. Fonds Berthier-Guth (photos Guth).

Cote de classement: 
L-XXXX-03173

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Photographies : reconnaissance Guth - enclos et murs à la Louvatière (Cingernaux) ; mur “romain” vers la Senge

Carte schématique et série de 8 photos de Roland Thévenin, révélant les aménagements anciens dans la zone de la Louvatière (au Nord de la Cingernaux) : enclos, vestiges de murs anciens. Evocation d'un possible “mur romain” venant barrer l'accès aux Planches à proximité du ruisseau de la Senge. Relevé réalisé vraisemblablement par Raymonde Guth et 2 ou 3 autres personnes au milieu des années 90. Fonds Berthier-Guth.

Cote de classement: 
L-XXXX-03172

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Le Rachet : notes et dessins de Claire Berthier

Des reconnaissances de terrain sur le Rachet ont été organisées avec quelques membres de l'ALESIA à plusieurs reprises au cours du 2ème semestre 2000. Des notes et des dessins de Claire Berthier rendent compte des résultats d'une de ces expéditions. Au sommet du Rachet, des moles ont été identifiés comportant un certain nombre de monolithes, dolmens, pierre perforée et pierres “sacrées”. Les notes décrivent successivement la zone dite de la “tête du Rachet” (vers le Belvédère - sommet à 896 m) puis celle du “corps du Rachet” (culminant à 909 m).

Cote de classement: 
L-2000-03131

Pièces-jointes: 
L'accès au fichier associé à cette notice est réservé aux utilisateurs connectés.

Pages

Souscrire à Chaux : vestiges cultuels sur le plateau-oppidum et autour